*Les Palestiniens d’El Kods fêtent le jeu des Algériens

**Les Palestiniens d'El Kods fêtent le jeu des Algériens 11120801 03 

04

05

06

07 

 09


10 
Photos Echorouk. ********************des tunnels pour faire rentrer des voitures et du carburant, d’autres pour la poudre de lait et le pain .

 image 

 

Nul ne sait quel est le véritable nombre des tunnels creusés nuitamment entre Gaza et l’Egypte. Certains disent qu’il en existe mille, d’autres affirment que ce chiffre est exagéré et qu’il en existe au maximum quelques petites centaines. Qu’importe : derrière chaque tunnel, il y a une histoire à raconter, une histoire douloureuse et audacieuse à la fois sur ces veines qui laissent entrer un peu de vie entre Gaza et le monde extérieur, à l’ombre d’un blocus total imposé par les puissances aux Gazaouis.

En fait, ces tunnels sont les parties vitales qui maintiennent en vie un million et demi de Gazaouis, et les empêchent de mourir de mort lente, de maladies et de faim. C’est par ces tunnels que proviennent alimentation, équipement et produits de premières nécessité. « Echorouk » était là, avec la délégation arabe et algérienne chargée de faire parvenir par le biais du passage de Rafah, les aides à Gaza, et a profité pour s’incruster dans certains de ces tunnels. Au bout de certains de ces passages secrets, du coté égyptien, nous avions abouti au-dessous de magasins tout à fait ordinaires, des pizzerias ou autres, et qui consacraient la solidarité des hommes des deux cotés. Les grandes quantités de terre extraites lors de ces creusements sont à ce point visibles pour faire lever des soupçons du coté israélien. D’ou leurs interventions quasi-permanentes. En fait, vous pouvez assistez à un enterrement en relation avec ces opérations chaque deux ou trois jours.

Tunnels humanitaires, de survie, de résistance, de contrebande, ils sont tout cela à la fois. Si certains en profitent pour faire fructifier leur commerce, d’autres en font un sacerdoce pour venir en aide, et de façon tout à fait désintéressée, aux enfants de Gaza. Mais c’est bel et bien le carburant qui demeure le produit le plus demandé, donc le plus prisé. Tout se fait à base de carburant, de toute sorte de carburant, notamment le gasoil, qui reste à portée des bourses, car subventionné en Egypte, alors qu’en Israël même son prix reste très élevé, car non subventionné par l’Etat hébreux. Mais c’est la contrebande des voitures à travers ces tunnels qui demeure l’opération la plus spectaculaire. Imaginez que pendant une seul nuit, 20 voitures sont parvenues à Gaza, et « Echorouk » s’est même baladé dans un des tunnels dans une voiture type Toyota ! 


En fait, les tunnels ne sont plus un secret pour personne, et les Gazaouis considèrent que la « guerre des tunnels » est une guerre à mener ouvertement contre Israël, car elle reste une source de vie, la seule peut-être qui a permis à Gaza de tenir aussi longtemps…(Echorouk-21.06.2010.)

******************

2 réponses à “*Les Palestiniens d’El Kods fêtent le jeu des Algériens”

  1. 8 08 2011
    fieldrunners hd (06:42:55) :

    I agree with your *Les Palestiniens d’El Kods fêtent le jeu des Algériens at ElAyam.5, wonderful post.

    Répondre

  2. 20 12 2012
    bloons tower defense 4 (22:00:25) :

    Can I republish your post?
    bloons tower defense 4

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café