*General Electric implanté en Algérie

gealg.jpg 

**GE Energy veut investir en Algérie

*General Electric est fortement présent sur le marché national à travers des projets d’envergure comme la station de dessalement de l’eau de mer du Hamma à Alger.

Le groupe américain General Electric vient de lancer, à travers sa filiale spécialisée dans la production d’équipements et infrastructures énergétiques, GE Energy, un nouveau modèle de centrale électrique à cycle combiné.
Par son nouveau produit, FlexEfficiency50, doté d’une puissance de 500 mégawatts, qui a été présenté mercredi dernier à Paris, la firme américaine vise un taux de rendement des centrales électriques supérieur à 61% et réduire sensiblement l’émission des gaz à effet de serre.
Intervenant dans le contexte actuel, marqué par les tensions sur le marché du gaz, la hausse des coûts de production de l’électricité et la remise en cause de l’énergie nucléaire qui prend de l’ampleur à travers l’Europe, cette nouvelle technologie, dont le principe requiert l’intégration combinée du solaire, l’éolien et du gaz naturel dans les réseaux électriques, est toute indiquée pour introduire des innovations capitales sur le marché de l’énergie électrique. «Issue de plus de 500 millions de dollars d’investissement de General Electric dans la recherche et le développement, la centrale est un élément-clé des efforts constants du groupe visant à créer et fabriquer des technologies qui fournissent une énergie plus propre et à meilleur rendement dans le monde entier», ont souligné les représentants de la multinationale américaine. De son côté, le président de Ge Energy Europe de l’Ouest et Afrique du Nord, Ricardo Cordoba, inscrit ce produit au registre des innovations majeures qui caractérisent le marché énergétique, car, est-il précisé, «dans le contexte actuel, les sociétés d’électricité et les organismes gouvernementaux se penchent très sérieusement sur la façon de produire de l’énergie plus efficacement, étant donné que la demande mondiale d’énergie devrait doubler d’ici à 2030 et que la production d’électricité représente 40% des émissions de gaz à effet de serre».

Sur le marché européen, M. Cordoba considère la nouvelle centrale électrique à cycle combiné, FlexEfficiency50, comme un moyen idoine qui permettra aux pays de l’UE de relever le triple défi de réduire de 20% l’émission des gaz à effet de serre, d’augmenter de 20% la part des énergies renouvelables et de réduire de 20% la consommation d’énergie à l’horizon 2020. Coïncidant avec la volonté affichée par l’Algérie de se lancer dans les énergies renouvelables à moyen et long termes, notamment à travers le mégaprojet de Desertec, GE Energy place le marché national au chapitre des priorités de sa stratégie de déploiement dans le bassin méditerranéen. Interrogé à ce propos, M. Cordoba a fait état de la volonté du groupe qu’il dirige à consolider ses relations avec Sonatrach et Sonelgaz, qui sont ses deux principaux partenaires algériens. Actuellement, General Electric est fortement présent sur le marché national à travers des projets d’envergure comme la station de dessalement de l’eau de mer du Hamma à Alger (régie et détenue à 70% par GE), l’installation de 400 turbines et plus de 340 compresseurs dans la branche pétrole et gaz, le centre Algesco Exellence de Boufarik, pour la maintenance et la réparation, a été ouvert en novembre 2010 et 52% sont détenus par GE. Dans l’ensemble, la filiale algérienne de GE a créé quelque 250 emplois directs. (El Watan-30.05.2011.)

*********************

Lançant la nouvelle centrale électrique à cycle combiné

General Electric prend position dans le renouvelable algérien

 Le groupe américain General Electric vient de lancer, à travers sa filiale spécialisée dans la production d’équipements et infrastructures énergétiques, GE Energy, un nouveau modèle de centrales électriques à cycle combiné.

Par son nouveau produit, FlexEfficiency50, doté d’une puissance de 500 mégawatts, qui a été présenté ce mercredi à Paris, la firme américaine vise un taux de rendement des centrales électriques supérieur à 61% et réduire sensiblement l’émission des gaz à effet de serre.
Intervenant dans le contexte actuel, marqué par les tensions sur le marché du gaz, la hausse des coûts de production de l’électricité et la remise en cause de l’énergie nucléaire qui prend de l’ampleur à travers l’Europe, cette nouvelle technologie, dont le principe requiert l’intégration combinée du solaire, l’éolien et du gaz naturel dans les réseaux électriques, est tout indiqué pour introduire des innovations capitales sur le marché de l’énergie électrique. « Issue de plus de 500 millions de dollars d’investissement de General Electric dans la recherche et le développement, la centrale est un élément clé des efforts constants du groupe visant à créer et fabriquer des technologies qui fournissent une énergie plus propre et à meilleur rendement dans le monde entier », ont souligné les représentants de la multinationale américaine.

De son côté, le président de Ge Energy Europe de l’Ouest et Afrique du Nord, M. Ricardo Cordoba inscrit ce produit au registre des innovations majeures qui caractérisent le marché énergétique, car, « dans le contexte actuel, les sociétés d’électricité et les organismes gouvernementaux se penchent très sérieusement sur la façon de produire de l’énergie plus efficacement, étant donné que la demande mondiale d’énergie devrait doubler d’ici 2030 et que la production d’électricité représente 40% des émissions de gaz à effet de serre ». Sur le marché européen, M. Cordoba considère la nouvelle centrale électrique à cycle combiné, FlexEfficiency50, comme un moyen idoine qui permettra aux pays de l’UE de relever le triple défi de réduire de 20% l’émission des gaz à effet de serre, d’augmenter de 20% la part des énergies renouvelables et de réduire de 20% la consommation d’énergie à l’horizon 2020. Coïncidant avec la volonté affichée par l’Algérie de se lancer dans les énergies renouvelables à moyen et long termes, notamment à travers le mégaprojet de Desertec, GE Energy place le marché national au chapitre des priorités de sa stratégie de déploiement dans le bassin méditerranéen. Interrogé à cet égard, M. Cordoba a fait état de la volonté du groupe qu’il dirige à consolider ses relations avec Sonatrach et Sonelgaz, qui sont ses deux principaux partenaires algériens. Actuellement déjà, Général Electric est fortement présent sur le marché national à travers des projets d’envergure comme la station de dessalement de l’eau de mer de Hamma à Alger, (régie et détenue à 70% par GE), l’installation de 400 turbines et plus de 340 compresseurs dans la branche pétrole et gaz, le centre Algesco Exellence de Boufarik pour la maintenance et réparation ouvert en novembre 2010 et dont 52% sont détenus par GE. Dans l’ensemble, la filiale algérienne de GE a créé quelque 250 emplois directs.

11 milliards USD d’acquisitions

Par ailleurs et au-delà de l’Algérie et des objectifs du groupe américain dans la région euro-méditerranéenne, il a été précisé que la centrale FlexEfficiency50 est le premier produit du nouveau portefeuille FlexEfficiency de GE et fait partie de son engagement visant à favoriser les technologies d’énergie propre via l’innovation et l’investissement. En tout cas, ce lancement fait suite aux récents communiqués de GE annonçant l’éolienne la plus performante au monde, le meilleur rendement enregistré pour les photopiles en couches minces et le chiffre de 11 milliards de dollars d’acquisitions renforçant son portefeuille dans le domaine du gaz naturel et du transport d’énergie. «Une grande partie des technologies de production d’électricité d’aujourd’hui sont au service du réseau électrique d’hier. Dans le monde entier, les institutions – au même titre que les particuliers – cherchent des moyens rentables d’utiliser l’énergie solaire et éolienne à grande échelle. Mais ils supposent souvent que cette énergie peut simplement se brancher au réseau électrique existant», commente Steve Bolze, PDG de GE Power & Water. « Au sein de GE, nous avons investi pour renforcer notre portefeuille mondial en vue de fournir une production d’électricité efficace via les technologies d’énergie propre. Nous pensons que cette avancée FlexEfficiency aidera à tirer profit de l’abondance du gaz naturel, tout en traçant une nouvelle voie pour accélérer l’adoption des énergies renouvelables, avec moins d’impact sur les ressources naturelles». (El Watan-30.05.2011.)
 

***********************

*Ricardo Cordoba. Président de GE Energy pour l’Europe de l’Ouest et Afrique du Nord

«L’Algérie a les moyens de fixer seule ses objectifs énergétiques»

 - Avec cette nouvelle centrale électrique à cycle combiné, GE Energy a-t-il des objectifs précis dans le projet Desertec à travers lequel l’Algérie compte se lancer dans les énergies renouvelables à moyen et long termes ?Desertec est un projet qui a été proposé par les Allemands. Aujourd’hui, je pense que l’Algérie a tous les moyens nécessaires lui permettant de déterminer seule ses objectifs énergétiques sans que d’autres interviennent pour les fixer à sa place. Pour ce qui est de GE Energy, par exemple, nous avons toujours et régulièrement travaillé avec Sonelgaz et Sonatrach et nous continuerons à travailler avec ces deux groupes pour les servir mieux que nous pourrons.- Avec des projets comme la station de dessalement de l’eau de mer du Hamma, le centre Algesco Excellence de maintenance de Boufarik ou toutes les installations en turbines dans la branche pétrole et gaz, GE Energy a une présence importante sur le marché national. Quelles sont vos perspectives justement en Algérie et quelle est votre appréciation de la réglementation régissant l’investissement ?Effectivement, comme vous venez de le rappeler, il faut dire qu’en Algérie, 70% du parc thermique en turbines à gaz ont été fournis par General Electric. Nous nous sommes engagés aussi avec Sonatrach et Sonelgaz pour tout ce qui est réparation et entretien de ces turbines à gaz. Nous comptons aussi renforcer notre partenariat dans le domaine énergétique et tout ce qui est relatif à l’approvisionnement en équipements et infrastructures pour la production d’électricité.
En tout cas, le marché algérien renferme d’importantes opportunités d’investissement sachant que l’Algérie a une population jeune ce qui impliquera à l’avenir une croissance importante de la demande en produits énergétiques. Donc, nous consentons des efforts permanents pour contribuer justement à travers nos produits et nos projets au développement du secteur énergétique du pays, dont les potentialités sont importantes. Concernant le tissu réglementaire, nous, au niveau de GE Energy, nous continuons de développer nos projets en adaptant notre partenariat aux lois en vigueur et aux changements. Quel qu’il en soit, je tiens à réitérer l’engagement de General Electric sur le marché algérien.
- Et avec ce nouveau concept de centrales électriques intégrant le solaire, l’éolien et le gaz naturel, avez-vous des projections concrètes avec Sonatrach ou Sonelgaz ?Il est clair qu’à terme, lorsque le moment sera venu pour les projets qui seront lancés, nous proposerons, nous soumissionnerons à travers la commission des marchés qui est chargée des appels d’offres en Algérie. A l’avenir, tenant compte des objectifs que le pays s’est fixés dans ce domaine, je suis convaincu que FlexEfficiency50 sera d’un grand apport pour le développement des énergies renouvelables en Algérie, particulièrement Sonelgaz pour la production de l’électricité, ce qui lui permettra de faire face à toutes les situations parce qu’il y aura des installations pour un autre type de production de l’énergie intégrant l’éolien et le solaire.

- Les énergies renouvelables constituent un enjeu important dans la région euro-méditerranéenne, mais le climat politique actuel en Afrique du Nord et moyen-Orient ne risque-t-il pas d’avoir un impact négatif sur l’essor de ce secteur ?

Indépendamment de la conjoncture actuelle, chaque pays de la région est souverain. L’Algérie, par exemple, va avoir son plan de développement en fonction de ses ressources, qui sont importantes que ce soit en gaz ou en pétrole. Donc, le pays s’est tracé des objectifs dans les énergies renouvelables et le solaire quoique ses ressources en gaz naturel demeureront encore importantes à long terme. C’est-à-dire, chaque pays se fixe des objectifs en fonction de ses moyens.

- Du côté Nord, quelle est votre vision des perspectives du marché européen de l’énergie tenant compte des défis actuels que ce soit en termes de l’approvisionnement en gaz, les coûts élevés de l’électricité ou du nucléaire qui est remis en cause de plus en plus pour des raisons de sécurité ?

Tout d’abord, il importe de préciser que l’Europe a besoin d’une capacité additionnelle d’environ 35 gigawatts et compte tenu de l’objectif de couverture de 20% des besoins exprimés en renouvelables en 2020 que s’est tracé la Commission européenne et du débat actuel sur le nucléaire qui risque de retarder les investissements dans ce créneau, 10 à 15% des besoins peuvent être couverts par l’éolien et photovoltaïque installés à travers la Communauté européenne, il y aura 5000 mégawatts qui seront issus d’autres ressources comme les bios, entre 12 et 15 000 mégawatts qui seront produits par des centrales à turbines à gaz, ce qui constituera un marché intéressant pour l’Algérie qui est parmi les principaux fournisseurs de l’Europe en gaz naturel. Cependant, à l’avenir, il faut placer l’enjeu de la coopération régionale à travers le bassin méditerranéen que ce soit en approvisionnement en énergie ou le transfert des énergies à travers les pays de la région.  (El Watan-30.05.2011.)

 

************

Présent dans plus de 100 pays au monde

General Electric onzième entreprise mondiale en termes de chiffre d’affaires

 General Electric active dans le secteur de l’énergie depuis des années en fournissant des technologies et des services qui sont fondés sur un engagement de qualité et d’innovation.

L’entreprise poursuit son investissement et sa croissance dans les nouvelles technologies au travers d’acquisitions stratégiques qui renforcent sa présence locale et son service aux clients à travers le monde. Les unités comprises au sein de GE Energy, GE Power and Water et GE Oil and Gas, comptent plus de 90 000 employés à travers le monde et un chiffre d’affaires de 38 milliards de dollars américains en 2010. Ces filiales travaillent et mènent des actions coordonnées pour fournir des produits et des solutions de services intégrés dans tous les domaines de l’industrie de l’énergie tels que le charbon, le pétrole, le gaz naturel et l’énergie nucléaire ; les ressources renouvelables telles que l’eau, le vent, le solaire et le biogaz ainsi que d’autres carburants alternatifs et la technologie innovante.

La société mère est une firme de haute technologie, de services et de finance, à même de relever les défis les plus audacieux. Spécialisé dans l’énergie, la santé, les transports et les infrastructures, GE est présent dans plus de 100 pays et emploie environ 300 000 personnes dans le monde. Toutefois, il importe de noter que la firme américaine est plus que centenaire et a un ancrage solide dans l’histoire de l’industrie mondiale. En effet, GE est un conglomérat américain fondé en 1892 par la fusion d’une partie de Thomson-Houston Electric Company et d’Edison General Electric Compagny, composée actuellement de 32 filiales opérant dans plus de 140 pays au monde. En 2010, General Electric est classé onzième entreprise mondiale en termes de chiffre d’affaires.

Jugée sur l’ensemble de ses performances, elle est aujourd’hui en tête du classement mondial. General Electric est connu aussi pour son système de filialisation et de restructuration des branches d’activité qui est modulable et change fréquemment en fonction des acquisitions et des réorganisations. Ainsi, en 2008, la firme américaine est répartie en 05 branches, à savoir, GE Energy Infrastructure, GE Technology Infrastructure, GE Capital, GE Consumer and Industrial et NBC Universal. En mars 2009, General Electric a affirmé détenir 48 milliards de dollars de disponibilités en liquides. (El Watan-30.05.2011.)

 

**************

 

40 réponses à “*General Electric implanté en Algérie”

1 2
  1. 8 08 2011
    fieldrunners hd (03:09:55) :

    I agree with your *General Electric implanté en Algérie at ElAyam.5, great post.

    Répondre

  2. 7 11 2011
    a720126 (16:56:06) :

    I’ve said that least 720126 times. The problem this like that is they are just too compilcated for the average bird, if you know what I mean

    Répondre

  3. 8 11 2011
    paris turf (15:24:57) :

    Very interesting article. It helps me a lot.

    Répondre

  4. 8 11 2011
    Brand Agency London (21:04:22) :

    We’re a group of volunteers and opening a new scheme in our community. Your site provided us with valuable info to work on. You have done an impressive job and our entire community will be grateful to you.

    Répondre

  5. 8 11 2011
    Cheap/Discounts Jordan shoes,Nike air max,Moncler Jackets,UGG Boots,LV,Coach handbags,Armani,Gucci,ED Hardy,POLO clothing,Jerseys,Belts,sunglasses,caps (21:40:48) :

    Nice post. I was checking continuously this blog and I’m impressed! Extremely useful information specially the last part I care for such information a lot. I was looking for this certain information for a very long time. I will keep the attention of your blog. Thank you and have a nice day.

    Répondre

  6. 9 11 2011
    Mario Krous (21:59:53) :

    The Justin Bieber juggernaut is almost certainly exhibiting no evidences of slowing down. In spite of his very first album, My World 2.0 was released only last year, the young star is actually presently looking to his following album.

    Répondre

  7. 10 11 2011
    hjsplit (00:18:52) :

    Helpful info discussed I am really pleased to read this particular post..many thanks with regard to providing all of us nice information.Great walk-through. I truly appreciate this article.

    Répondre

  8. 10 11 2011
    Regena Paravano (02:05:27) :

    Adele has spelled out plans to write, record and then produce her 3 rd studio lp all by just herself. She has at this point written seven tracks relating to the record and would like the new material to be a good deal more stripped-back.

    Répondre

  9. 10 11 2011
    spodnie męskie (11:29:46) :

    hello there and thank you for your info – I have certainly picked up something new from right here. I did however expertise some technical points using this site, since I experienced to reload the site many times previous to I could get it to load properly. I had been wondering if your web hosting is OK? Not that I’m complaining, but slow loading instances times will often affect your placement in google and could damage your high quality score if advertising and marketing with Adwords. Well I am adding this RSS to my email and could look out for a lot more of your respective interesting content. Make sure you update this again soon..

    Répondre

  10. 10 11 2011
    sears carpet cleaning discount (22:23:10) :

    Wow, incredible weblog structure! How long have you ever been running a blog for? you make blogging look easy. The entire look of your website is excellent, let alone the content material!

    Répondre

  11. 11 11 2011
    sears carpet cleaning specials (00:48:57) :

    It?s actually a great and useful piece of information. I?m glad that you just shared this helpful information with us. Please stay us informed like this. Thank you for sharing.

    Répondre

  12. 11 11 2011
    hjsplit (01:17:47) :

    Hey, maybe this is a bit offf topic but in any case, I have been surfing about your blog and it looks really neat. impassioned about your writing. I am creating a new blog and hard-pressed to make it appear great, and supply excellent articles. I have discovered a lot on your site and I look forward to additional updates and will be back.

    Répondre

  13. 11 11 2011
    Clark Schoeneman (13:30:40) :

    Wow, marvelous blog layout! How long have you been blogging for? you make blogging look easy. The overall look of your website is magnificent, let alone the content!

    Répondre

  14. 12 11 2011
    Telecharger Winrar (05:48:47) :

    I am glad that I have observed this blog. Ultimately anything not a crap, which we understand quite usually. The web site is lovingly maintained and up to date. So it really should be, thank you for this welcome transform.

    Répondre

  15. 12 11 2011
    Hershel Droke (06:59:58) :

    Do you mind if I quote a few of your articles as long as I provide credit and sources back to your site? My blog site is in the very same area of interest as yours and my users would certainly benefit from some of the information you present here. Please let me know if this alright with you. Appreciate it!

    Répondre

  16. 12 11 2011
    Luigi Fulk (16:08:33) :

    I have tried to subscribe to your RSS feed but seem to have a problem, can you let me know please

    Répondre

  17. 12 11 2011
    winrar (22:39:52) :

    I am glad that I have observed this blog. Ultimately anything not a crap, which we understand quite usually. The web site is lovingly maintained and up to date. So it really should be, thank you for this welcome transform.

    Répondre

  18. 13 11 2011
    nauka jazdy warszawa (07:39:43) :

    Outstanding post, you have pointed out some excellent details , I as well conceive this s a very superb website.

    Répondre

  19. 13 11 2011
    Lemonade Diet (17:30:44) :

    Nicely written short article. Also, an all natural wellbeing diet regime demands some time to determination for the best outcomes.

    Répondre

  20. 14 11 2011
    Physics Articles (01:59:24) :

    I found your posting to be insightful! Thank you.

    Répondre

1 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café