Algérie Télécom.Un PC par famille

*L’opération vise en premier lieu les élèves et les enseignants

ordinat00.jpg

**Un million d’Algériens seront formés en Tic

Dans le cadre de la relance d’Algérie Télécom, notamment à travers l’activité de la téléphonie mobile et de l’Internet, le groupe compte engager un important programme quinquennal d’investissement de 80 milliards de dinars, a annoncé hier, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa Benhamadi, en marge du Salon international du futur technologique «SIFTECH 2011». Pour mobiliser cet important financement, l’entreprise recourra à un crédit bonifié auprès des banques, informe le ministre qui précisera également que cet important programme d’investissement est actuellement soumis à l’appréciation du gouvernement.
Les 80 milliards de dinars serviront notamment, poursuit M. Benhamadi, dans la modernisation des infrastructures d’Algérie Télécom et dans la densification du réseau fibre optique de 15.000 km qui s’ajouteront aux 60.000 km déjà existants et ce, dans le cadre de la concrétisation des multiples actions de la stratégie nationale e-Algérie visant à généraliser les Tic à travers toutes les couches de la sociétés et de les étendre à travers le territoire à commencer par les régions dite rurales.
Une communauté qui est d’ailleurs cette année au cœur de la célébration de la journée mondiale des Télécommunications et de la société de l’information placée sous le signe «Mieux vivre dans les communautés rurales grâce aux TIC».
Plusieurs actions sont ainsi inscrites au profit de ces populations rurales dans le programme e-Algérie qui prévoit, entre autres, le développement d’un système d’information dédié au patrimoine agricole «e-patrimoine agricole», la mise en ligne d’un portail de la production végétale et animale «e-production» et d’un autre portail dédié aux métiers de l’agriculture et de l’élevage «e-fellah», ainsi qu’un guichet d’information sur l’agriculture et le monde rural.
Il reste que la concrétisation de ses actions repose sur une infrastructure réseau de qualité, d’où les récentes instructions du ministre de la Poste et des TIC de raccorder à Internet toutes les écoles du Sud pour la prochaine rentrée scolaire, de rattacher en fibre optique toutes les daïras et communes, d’alimenter en réseau haut débit, sans fil, les ksours et d’assurer la couverture totale de la RN 01 et d’améliorer la couverture de tous les autres axes routiers en réseau GSM.
«Le prochain déploiement du haut débit mobile nous permettra, en plus de désenclaver les zones rurales, de généraliser l’accès à Internet et à de nouveaux services destinés à rehausser la qualité de vie des citoyens, à améliorer l’efficience de l’administration publique, à valoriser le travail de l’employé, à dématérialiser les paiements et bien d’autres services, à l’exemple de la consultation CCP par SMS que nous avons lancé récemment», a déclaré le ministre qui annoncera par la même la relance de l’opération un PC par famille qui offrira, outre l’équipement, un accès haut débit et une formation appropriée à travers des mécanismes de financement spécifique. Cette opération profitera en premier lieu aux enseignants et aux élèves.
    
Un projet-pilote de télémédecine reliera 10 hôpitaux du Sud à un CHU du Nord
Le ministre qui fera part, en outre, de la création, en collaboration avec les départements de l’Enseignement supérieur et de l’Education, de centres d’excellence pour la production numérique dont le premier centre de Tlemcen consacré au développement de contenus numériques éducatifs, annoncera également le lancement d’un projet-pilote en télémédecine qui connectera via une liaison spécialisée à haut débit dix hôpitaux  des  wilayas du Sud  avec un CHU ou un établissement hospitalier du Nord. Un projet qui permettra aux hôpitaux des wilayas du Sud de bénéficier de l’encadrement et de l’expertise des spécialistes concentrés au nord du pays.
L’expérience menée dans ce sens par le Centre des technologies avancées (CDTA) ayant relié les services pédiatriques des établissements hospitaliers de Birtraria de Ouargla et de Hadjira, a prouvé l’efficacité d’un tel système qui a permis de sauver plusieurs vies et de régler nombre de problèmes de transfert vers le Nord. Le projet lancé par le centre en 2007 a permis, en effet, jusque-là de prendre en charge 20 cas, dont 80 % ont été traités sur place et 20 % transférés vers le nord ou à l’étranger dans de meilleurs délais.
Si la réussite de ce genre d’initiatives repose en premier lieu sur la qualité de l’infrastructure télécom, les intervenants hier aux conférences du 12e SIFTECH sont unanimes sur le rôle que joue le satellite dans la couverture des zones enclavées. Il est même l’outil garant d’un accès équitable aux services TIC au niveau de ces zones reculées que les autres réseaux terrestres n’arrivent pas à atteindre.
Le Salon du futur technologique qui réunit depuis hier au Palais de la culture les utilisateurs, les professionnels des TIC ainsi que les institutionnels constitue d’ailleurs un point de départ d’une caravane nationale dont l’objectif principal est de faire découvrir aux populations rurales toutes les possibilités offerts par Internet et les outils numériques. L’opération «Cyber Rif», offrira un programme de formation itinérante à l’aide de bus équipés de micro-ordinateurs avec accès Internet par satellite.
Et pour faire découvrir aux visiteurs les différentes applications développées au profit de l’entreprise et du citoyen, tels que le portail e-citoyen, le paiement électronique et le e-banking, le 12e SIFTECH a également prévu un village numérique.
Côté exposition, quelque 75 entreprises intervenant dans les TIC présenteront pendant  trois jours leur savoir-faire et leurs services à l’instar des opérateurs de la téléphonie (Algérie Télécom, Mobilis, Djezzy, et Nedjma) ainsi que les distributeurs et intégrateurs de solutions, les fournisseurs d’accès et de services Internet, ainsi que les fournisseurs de solutions call centers.
Hamida B.

——————

Un million d’Algériens seront formés en Tic
Un million de citoyens algériens vont bénéficier d’un programme de formation dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC), a annoncé hier à Alger le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa Benhamadi.         
  »Nous avons décidé de lancer un programme ambitieux de formation en Tic en faveur d’un million de citoyens algériens de toutes catégories sociales et de tous âges », a indiqué M. Benhamadi qui intervenait lors d’un séminaire organisé à l’occasion de la journée mondiale des Télécommunications et de la société de l’information. Le programme sera lancé en collaboration avec le ministère de la Formation et de l’Enseignement professionnels, secteur dont plusieurs centres seront équipés par le biais du Fonds d’appropriation des usages et de développement des Tic (FAUDTIC), a-t-il précisé.         

—————–

 internautes.jpg

Un PC par famille
L’opération vise en premier lieu les élèves et les enseignants
L’opération « un PC par famille » visera en premier lieu les élèves et les enseignants, a indiqué hier à Alger le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa  Benhamadi.
« Le déploiement des nouvelles technologies mobiles sera accompagné par  la mise en place de l’opération “un PC par famille” qui offrira, outre l’équipement,  un accès haut débit à l’internet et une formation appropriée à travers des mécanismes de financements spécifiques », a souligné M. Benhamadi dans une intervention lors d’un séminaire organisé à l’occasion de la journée mondiale des Télécommunications et de la société de l’information.         
 Il a expliqué que l’opération ambitionne de favoriser les futurs e-citoyens  et contribuer à la mise en place d’une « nouvelle culture numérique ».         
 Le ministre de la Poste et des TIC a rappelé, dans ce cadre, que son département et ceux de l’Enseignement supérieur et de l’Education nationale s’étaient engagés dans le processus de création de centres d’excellence pour la production numérique, le premier étant celui de Tlemcen qui se consacrera au développement de contenus numériques éducatifs.         
 M. Benhamadi a également rappelé, à cette occasion, le projet pilote en télémédecine qui consiste à interconnecter, via une liaison spécialisée à haut débit, un hôpital de chacune des 10 wilayas du Sud concernées avec un CHU ou établissement hospitalier d’une wilaya du nord du pays. L’objectif consiste, entre autres, à aider les praticiens du Sud à établir  un diagnostic, en collaboration avec des médecins spécialistes du nord du pays, a-t-il précisé, ajoutant que ce réseau devra assurer notamment la téléconsultation, la formation continue des médecins, ainsi que l’aide au diagnostic, en vue d’améliorer, à terme, la qualité des services médicaux offerts dans ces régions.
La journée mondiale des Télécommunications et de la société de l’information est célébrée cette année sur le thème : « Mieux vivre en communauté rurale grâce aux TIC ».

—————–

Les cartes
CCP de retrait seront utilisables pour les paiements
Les quelque cinq millions de carte de retrait CCP, en circulation, peuvent être utiliser pour le paiement des achats d’ici fin 2011 a annoncé, hier, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, M. Moussa Benhamadi. Le lancement de cette opération nécessiterait, selon le ministre, l’installation de 2.000 nouveaux terminaux de paiement dans différents points dont les agences Sonelgaz et les centres commerciaux. La généralisation du paiement électronique qui vient soulager les bureaux de poste du problème de manque de liquidité, exige, par ailleurs, la multiplication des distributeurs automatiques de billets qui ne dépassent pas actuellement les 850.  Cette année 240 nouveaux distributeurs seront installés au niveau des centres universitaires, hôpitaux et casernes, a indiqué M. Benhamadi, qui annonce également le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt pour trouver un partenaire algérien qui fabriquerait au niveau local  des équipements dotés à la fois de moyens de paiement et de retrait.  Interrogé sur la pénétration de l’Internet dans la société algérienne, le ministre a estimé le taux d’utilisation à 27 %, soit 8 millions d’Algériens qui utilisent les services du net. (El Moudjahid-17.05.2011.)

******************

*Salon des Tic… du 5 au 7 juin 2012 au Centre des conventions d’Oran

La 13e édition du Salon international du futur technologique (SIFTech) aura lieu au Centre des conventions d’Oran du 5 au 7 juin prochain avec la participation de près de 70 exposants.

C’est la principale information annoncée par Mustapha Chaouche, PDG de Krizalid Communication, lors d’un point de presse qui a eu lieu, hier, au centre d’affaires El Hamma (esplanade du Sofitel). Parmi les exposants, figurent les opérateurs de téléphonie fixe et mobile, les fournisseurs d’accès aux systèmes de télécommunication, les fabricants, les importateurs et intégrateurs de matériel informatique et électronique.

La Finlande sera l’invitée d’honneur de cette édition. Les représentants pourront ainsi donner aux visiteurs une image de l’état de développement des TIC dans ce pays et des solutions performantes proposées à travers le monde. «La Finlande est une sorte de laboratoire des TIC qui ouvre sans arrêt de nouvelles perspectives», a indiqué Hannele Voioma, ambassadrice de Finlande en Algérie, présente lors de cette conférence. Elle a rappelé le test réussi pour le LTE (4G) qui a eu lieu, il y a quelques semaines, au cyberparc de Sidi Abdallah (Alger). Le SIFTech se propose de présenter une large variété de services, d’équipements et de solutions TIC en provenance des cinq continents, de faire connaître le potentiel national et d’encourager les investissements dans ce créneau. Il vise aussi à faciliter les conclusions de partenariats win-win entre les opérateurs étrangers qui participent et les nationaux du secteur. Un autre objectif est souligné : offrir aux visiteurs professionnels un contact direct avec les experts délégués par les industriels et les sociétés de services concernés par le salon. Parmi les exposants, citons Alfatron Electronic Industries, Big Informatique, Condor Informatique, Epay.dz, Nokia Siemens Network, Nokia mobile Hille+Knowlton et Icosnet. Interrogé sur les raisons qui ont poussé à organiser cette édition à Oran, M. Chaouche a répondu que la capitale de l’Ouest offre plus de commodités en matière d’espace d’exposition, de structures d’hébergement (hôtels de haut standing) et de demande potentielle sur les TIC. Une précédente édition, qui a eu lieu à Oran en 1998, a confirmé «la même soif de technologies qu’à Alger». La participation à l’exposition est complétée par la présence des partenaires médias (radios, revues spécialisées et webzines) qui ont, chacun à sa manière, grandement contribué à la vulgarisation des TIC et à leur implantation naturelle dans le quotidien des citoyens.(El Watan-28.05.2012.)

 

*********************************

 

 

Pas de réponses à “Algérie Télécom.Un PC par famille”

  1. 26 05 2011
    Agile software Development (18:24:00) :

    Thanks for this wonderfull blog.

    Répondre

  2. 7 08 2011
    fieldrunners hd (17:34:33) :

    I agree with your *Algérie Télécom. Un PC par famille at ElAyam.5, excellent post.

    Répondre

  3. 7 11 2011
    a1613455 (16:57:36) :

    I’ve said that least 1613455 times. The problem this like that is they are just too compilcated for the average bird, if you know what I mean

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café