Dépistage du cancer de la peau

**Chaque année en France, 70.000 nouveaux cas de carcinomes cutanés, et près de 10.000 mélanomes malins, considérés parmi les cancers les plus graves, sont diagnostiqués. La meilleure chance de les soigner consiste à les dépister le plus tôt possible. Qu’ils démarrent à partir de grains de beauté dont l’aspect se modifie (20% des cas) ou de taches suspectes qui apparaissent soudainement (80% des cas), ces cancers sont visibles.

Un dermatologue pratique un dépistage du cancer de la peau.

Depuis 1998, la Journée nationale de dépistage, parrainée par le ministère de la Santé, et soutenue par l’Institut national du cancer (INCa), a pour but de déceler d’éventuelles lésions précancéreuses ou des mélanomes malins. L’objectif est aussi de sensibiliser la population à la nécessité de consulter un dermatologue chaque année en prévention. Si la population adopte des comportements de plus en plus prudents face au soleil, ce dernier a tué plus de 1.600 personnes en 2011. Ce jeudi 24. mai 2012, plus de 1.000 dermatologues volontaires effectueront des permanences dans des centres affiliés. Pour connaître leur adresse, vous pouvez composer le 3015, numéro vert gratuit depuis un poste fixe, ou consulter ce site. (20Minutes-23.05.2012.)

***Soleil et peau: Tout n’est pas bon dans le rayon

Les cancers de la peau sont en forte augmentation en France et en Europe depuis vingt ans.

*Exposer sans précautions sa peau aux rayons du soleil augmente le risque de cancer…

En France, on l’aime dorée. La peau s’expose au premier rayon de soleil. Un teint hâlé donne bonne mine. Mais fait aussi courir à notre peau un danger parfois mortel. Les cancers de la peau sont en forte augmentation en Europe et en France depuis vingt ans. Et tous les professionnels de la santé sont d’accord pour établir un lien avec la progression de l’exposition au soleil. A l’occasion de la Journée nationale de prévention et de dépistage des cancers de la peau, qui aura lieu partout en France ce jeudi, pour la quatorzième année consécutive, le Syndicat national des dermatologues vénéréologues veut frapper les esprits avec ces chiffres: 70.000 nouveaux cas de carcinomes cutanés (qui se soignent bien, mais peuvent laisser des cicatrices). Il prend la forme d’un petit bouton ou d’une croûte blanche. S’il s’installe plus de deux mois, sur la peau, surtout après l’âge de 50 ans, il faut consulter.

10.000 cas de mélanomes par an

Bien plus grave, le mélanome. Près de 10.000 nouveaux cas sont répertoriés tous les ans. La tumeur est maligne, et si on l’enlève trop tard, le cancer peut évoluer en métastase. 1.620 patients en meurent chaque année, selon l’Institut national du cancer. A quoi ressemble un mélanome? Le plus souvent, c’est un grain de beauté comme un autre. «Il n’est pas spécialement gros ni en relief, mais plutôt plat, rappelle la dermatologue parisienne Isabelle Dousset-Faure. Il est de forme irrégulière et a plusieurs couleurs mélangées.»

Le soleil augmente les risques surtout pour les peaux les plus claires. La spécialiste appelle à sortir du «culte du bronzage». Ses conseils: éviter toute fréquentation assidue des cabines de bronzage et leur rayonnement artificiel très riche en UVA, se couvrir de crème solaire à très haute protection, mais surtout de vêtements, y compris pour les activités quotidiennes de plein air. Et puis, très important : protéger sa peau dès l’enfance. «On nous distribue une carte de crédit à la naissance qu’on utilise sans se rendre compte toute sa vie. On dépense de grosses sommes avec un séjour aux Maldives, et plein de petites sommes tous les jours. A la fin, on paie cher l’addition!». (20Minutes-22.05.2012.)

***Méfiez-vous des cabines de bronzage

Un appareil à bronzer sur cinq ne serait pas aux normes et serait susceptible de provoquer des brûlures à ceux qui les utilisent…

Une personne, munie d'une paire de lunettes de protection, dans une cabine de bronzage, le 22 août 2007 à Paris

Un appareil à bronzer sur cinq ne serait pas aux normes, rapporte Le Parisien. Il pourrait d’ailleurs occasionner des brûlures à ceux qui les utilisent. Ce constat doit être dévoilé ce mercredi par les pouvoirs publics au Laboratoire national d’études (LNE) de Trappes (Yvelines). Il résulte de contrôles réalisés au sein de centres de bronzage. Les tests effectués dans ces centres ont montré que 20% des équipements émettaient des quantités d’UVA et UVB supérieures aux limites autorisées, précise l’étude menée par le laboratoire, à la demande de la direction générale de la Santé. L’étude, lancée en septembre 2010, a permis de recenser 45.000 solariums en France et d’observer les pratiques de onze sociétés désignées pour le contrôle des cabines. Elle révèle qu’il est nécessaire de renforcer les systèmes de sécurité de ces appareils de bronzage. L’étude montre aussi la dangerosité possible de certaines machines comme les épilateurs flash. (20Minutes-19.10.2011.)

 

*********************************

2 réponses à “Dépistage du cancer de la peau”

  1. 28 12 2012
    bloons tower defense 5 (11:42:53) :

    How to contact you?
    bloons tower defense 5

    Répondre

  2. 10 07 2016
    find here (18:37:21) :

    Fantastic goods from you, man. I’ve understand your stuff previous to and you’re just too wonderful. I really like what you’ve acquired here, really like what you’re saying and the way in which you say it. You make it entertaining and you still care for to keep it sensible. I cant wait to read far more from you. This is actually a great web site.

    http://bookmarksitelist.com/story.php?title=fichier-email-2

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café