*5 conseils pour que votre enfant retrouve l’appétit

*Le refus d’un enfant de manger génère souvent de la culpabilité ou de l’inquiétude chez les parents. Rassurez-vous, cela est une chose très fréquente. Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour vous aider à gérer cette situation.

 enfant retrouve appetit

*1. Évitez de changer les habitudes de façon radicalePrivilégiez une alimentation variée sans faire des changements radicaux par rapport à vos anciennes habitudes. Amenez ces modifications en douceur et expliquez à votre enfant pourquoi vous les faites. Si l’enfant ne comprend pas les changements alimentaires, alors il pourra s’opposer et ne pas manger en signe de protestation. Par exemple, expliquez-lui ce qu’apportent les légumes et pourquoi il est important d’en manger, au lieu de le forcer.Si l’enfant éprouve des difficultés à se séparer de vous pour manger, rassurez-le, expliquez-lui que vous le regardez et demandez-lui de vous montrer comment il fait. Cela lui indiquera qu’il a toujours votre attention et que vous lui accordez votre confiance. Évitez de donner trop d’autonomie à votre enfant d’un coup. Cela peut lui faire peur et, alors, l’amener à régresser à un stade qui était rassurant, ou avant, vous vous occupiez de lui.*2. Montrez-vous patient et pédagogique

Acceptez que votre enfant puisse parfois ne pas manger comme vous le souhaitez et rappelez-lui pourquoi il est important, pour son développement, de se nourrir. Les enfants n’ont pas forcément cela à l’esprit et, parler avec eux de la nécessité de la chose, peut les amener à mieux s’alimenter. De plus, si vous donnez à votre repas un aspect ludique, votre enfant trouvera un nouvel intérêt pour ce dernier. Cela peut passer par le jeu. Par exemple, vous pouvez poser des questions sur les aliments, leurs provenances, leurs couleurs

Si cela vous énerve, demandez de l’aide à votre conjoint et prenez un peu de temps pour vous. Si ce n’est pas possible, parlez avec votre enfant et demandez-lui de vous expliquer son refus et de vous dire ce qui se passe. Cependant, essayez de le faire de façon calme et patiente, avant de vous mettre en colère. Votre enfant peut ne pas manger, car quelque chose le tracasse. En parler avec vous pourra alors le calmer et l’aider à retrouver l’appétit.

*3. Adaptez le repas aux besoins de l’enfant

Votre enfant n’a pas les mêmes besoins nutritifs que vous. Adaptez donc son repas en fonction de ces derniers. Souvent, les parents donnent entre 30% et 40% trop à manger à leur enfant. Si un enfant vous dit ne plus avoir faim alors que son assiette est encore à moitié pleine, cela peut être dû aux quantités. N’hésitez pas à demander conseil à un(e) nutritionniste pour plus de renseignements.

*4. Ne dramatisez pas le refus de manger

Plus vous penserez que le repas se passera mal et que votre enfant ne mangera pas, plus les risques que cela arrive sont élevés. Tout est une question de confiance ici. Si vous pensez cela, c’est que votre confiance, soit en votre capacité à nourrir correctement votre enfant, soit en celle qu’il se nourrira, n’est plus assez grande. De plus, ce n’est pas parce qu’un enfant ne mange pas, que vous êtes « un(e) mauvais(e) mère/père ». Les refus de s’alimenter sont relativement fréquents chez les enfants à certaines périodes de leurs vies.

Passez, ici aussi, par le jeu pour reconstruire la confiance autour du repas. Les enfants aiment particulièrement cela et la relation, possiblement conflictuelle lors du repas, changera et évoluera vers une relation plus légère et moins problématique.

*5. Psy et médecin

Parfois, certains enfants ne mangent pas, car ils sont malades. Des infections, par exemple, peuvent avoir un effet anorexigène. D’autres enfants ne mangent pas parce que quelque chose les préoccupe. Ne pas manger peut alors être une manière de demander de l’aide. En cas de doute ou d’inquiétude, n’hésitez donc pas à consulter un médecin ou un psychologue. Cela pourra à la fois vous rassurer et vous apporter des solutions adaptées à votre situation. (Pratique.fr-05.10.2010.)

*******Pourquoi mon enfant ne mange pas ?

 enfant mange pas

*Mais pourquoi un enfant refuse-t-il la nourriture ?

Et quelles solutions peut-on essayer d’appliquer ?

*Difficulté de sevrage

Les très jeunes enfants ont l’habitude de s’alimenter, dans les premiers mois de la vie, avec du lait. Très vite, ce régime alimentaire ne suffit pas et il doit être ajusté aux besoins de l’enfant. Il est important que l’enfant puisse bénéficier d’une alimentation équilibrée.Toutefois, il arrive que les changements de régime provoquent chez certains enfants (même plus grand) des difficultés d’adaptation. Cela pour plusieurs raisons.D’une part, un changement est un remaniement des repères alimentaires, et par extension, familiaux. Si ceux-ci sont effectués vite et sans période de transition, alors, ils mettent plus de temps à être acceptés ou sont refusés.

D’autre part, la relation avec la mère change. En effet, lors de la première période de l’enfance, la mère nourrit son enfant. Au sein ou au biberon d’abord, puis avec des plats, mais c’est elle qui effectue l’action de donner à manger. Cette relation plait particulièrement aux enfants. Cependant, un peu plus tard, il leur est demandé d’acquérir de l’autonomie et de se nourrir sans l’aide permanente d’un parent. Certains peuvent alors refuser de manger afin de prolonger l’aide des parents et la relation qui était précédemment établie.

*Contrainte ou tension familiale : la question de l’autorité

Il est fréquent que les parents perdent patiente face à un enfant qui refuse de s’alimenter. Les réprimandes s’enchainent et peuvent, alors, détériorer l’aspect convivial du repas, le faisant apparaître pour l’enfant comme pour les parents comme une contrainte.Souvent, la contrainte entraine une résistance encore plus grande des enfants à s’alimenter et engendre une appréhension des repas voire une tension familiale. Cette situation fait écho à la question de l’autorité.Il est important pour le développement de l’enfant que les parents posent un cadre stable permettant à l’enfant d’apprendre ce qui est ou non possible. Cependant, la contrainte traduit une certaine rigidité du cadre de l’autorité et peut entrainer alors une opposition systématique et, par conséquent, un refus de s’alimenter.

*Différence enfant/adulte

Il est fréquent de voir dans les familles que les enfants mangent la même chose que les parents. Cela n’est pas un problème en soi si les parents ne perdent pas de vue que les besoins nutritifs de leurs enfants ne sont pas les mêmes que les leurs.Dans le cas contraire, il n’est pas rare que les parts servies à l’enfant soient juste trop importantes par rapport à son appétit. De plus, l’enfant ne possède pas la même gamme de goût que l’adulte. Il se peut alors que les papilles du jeune, moins développées, ne soient pas en mesure d’apprécier vos repas, même préparés avec tout votre amour.

*Effet Pygmalion

L’effet Pygmalion est un phénomène qui explique que ce que nous observons tend à correspondre à ce que nous souhaitons. C’est ce qu’on appelle un phénomène d’influence. Une phrase de Marcel Pagnol illustre cela : « Dès que les professeurs commencèrent à le traiter en bon élève, il le devint véritablement ».Pour ce qui concerne le repas, cet effet, dans sa valeur négative, peut apparaître. A force d’anticiper ou de réagir comme si l’enfant n’allait pas manger, il peut ne pas manger. Combien de fois, en effet, lorsque vous pensiez « de toute façon, il ne mangera pas », votre enfant n’a pas mangé, alors qu’autrement il a moins de difficulté ?Conseil pratique : chaque enfant est différent. Les éléments que nous avons évoqués ne sont pas des vérités absolues et les raisons sont bien souvent multiples. Si vous cherchez de plus amples conseils, consultez votre médecin pédiatre ou un pédopsychologue. (Pratique.fr-07.09.2010.)

*******Aidez votre enfant à manger de tout

Il suffit que vous changiez le mode de cuisson des pommes de terre ou la présentation du poisson pour que votre jeune enfant fasse la grimace et refuse d’en manger. Voici quelques conseils pour l’aider à surmonter cette étape et faire en sorte qu’il mange de tout.

 *Présentez joliment les aliments

Une assiette d’épinards hachés, ce n’est pas très amusant pour votre enfant. Egayez-la en y joignant dans l’assiette de la purée de carotte et de pomme de terre. Les enfants sont souvent très sensibles à la couleur.

Pour vous aider, il existe une grande variété de purées surgelées et très colorées. Vous pouvez ainsi créer des tableaux miniatures dans l’assiette de votre enfant : forêts en bouquets de brocolis, tête de personnage en dés de tomates et concombres.

*Accommodez vos plats

Votre enfant est comme vous : il préfère les légumes sautés, gratinés avec du fromage ou avec une noix de beurre. Alors accommodez-les !

Si votre petit a du mal avec les légumes, mélangez-les avec des pommes de terre et diminuez peu à peu la quantité de pommes de terre.

Essayez également de nouvelles associations (riz aux petits pois, pates aux haricots verts), et songez aux tartes ou gâteaux salés (flan aux courgettes, tartelette aux poireaux, etc.). 

 

*Montrez l’exemple à votre enfant

Si vous vous régalez avec des légumes, votre enfant aura moins de mal à y goûter, puis à en manger. Dites lui à quel point vous trouvez les légumes savoureux !

*Faites preuve de patience

Continuez à présenter régulièrement à votre enfant les aliments qu’il n’aime pas cinq fois, ou même dix, sans insister ! Un jour, il vous en réclamera peut être… Et quoi qu’il arrive, ne lui forcez pas la main.

*Soyez confiante

Pour accepter la nouveauté, votre enfant doit se sentir en confiance. Or si vous êtes anxieuse, vous risquez de lui transmettre votre appréhension. Essayez de vous relaxer et de proposer les aliments avec plaisir et sans a priori. Montrez à votre enfant que vous lui faites confiance en lui disant par exemple : « tu peux goûter, et tu as le droit de ne pas aimer ».

*N’ayez pas peur des « ratés »

L’échec fait partie du jeu : il vous faudra sans doute mixer de nouveaux certains aliments pour que votre enfant les accepte. Peu importe ! L’essentiel est que votre enfant apprenne à goûter de nouveaux aliments.

*Faire découvrir les aliments autrement à votre enfant

Par le jeu : faites du repas une partie de plaisir. Jouez éventuellement avec votre enfant à table, en veillant toutefois à ne pas lui donner de mauvaises habitudes.

Par la découverte : éveillez votre enfant aux aliments. Emmenez-le au marché se régaler visuellement avec les étalages de fruits et légumes. Faites-lui sentir les herbes, goûter des petits morceaux de fromages, etc.

Par les mots : mettez des mots sur ce que vous mangez et les sensations que vous procurent les aliments (ça pique, ça croustille, c’est sucré, etc.).

*Instaurez quelques règles

Si votre enfant ne veut pas du plat proposé, proposez-lui en un autre. S’il n’en veut pas non plus, tant pis, il attendra le repas suivant. Et sans grignoter.

N’oubliez pas de lui enlever son assiette : le repas ne doit pas durer des heures, même si votre enfant ne mange pas. (Pratique.fr-05.05.2010.)

********************************

14 réponses à “*5 conseils pour que votre enfant retrouve l’appétit”

  1. 23 04 2011
    lactuparetudiant (13:02:57) :

    Merci pour les conseils.
    Cordialement.
    http://www.lactuparetudiant.com.

    Répondre

  2. 8 08 2011
    fieldrunners hd (08:10:45) :

    I agree with your *5 conseils pour que votre enfant retrouve l’appétit at ElAyam.5, fantastic post.

    Répondre

  3. 7 11 2011
    a1695999 (16:53:53) :

    I’ve said that least 1695999 times. The problem this like that is they are just too compilcated for the average bird, if you know what I mean

    Répondre

  4. 3 11 2012
    Vente Ligne Doudoune Moncler (04:29:33) :

    Thie is nortey of great preise

    Répondre

  5. 3 11 2012
    Negozi Moncler A Modena (05:07:15) :

    I run out of my regularly and get them plumb insouciant to stride long space

    Répondre

  6. 4 12 2012
    Get the facts (09:58:31) :

    Howdy! Quick question that’s completely off topic. Do you know how to make your site mobile friendly? My site looks weird when browsing from my apple iphone. I’m trying to find a template or plugin that might be able to fix this issue. If you have any recommendations, please share. Many thanks!

    Répondre

  7. 12 12 2012
    cheap north face (08:33:58) :

    Wonderful post however I was wanting to know if you could write a litte more on this topic? I’d be very thankful if you could elaborate a little bit further. Cheers!

    Répondre

  8. 12 12 2012
    north face jackets clearance (08:34:23) :

    Hey there just wanted to give you a quick heads up. The text in your article seem to be running off the screen in Safari. I’m not sure if this is a formatting issue or something to do with internet browser compatibility but I figured I’d post to let you know. The design and style look great though! Hope you get the problem fixed soon. Kudos

    Répondre

  9. 20 12 2012
    return man 2 (19:52:47) :

    Appreciating the persistence you set into your internet site as well as in depth data you supply. It’s very good to come back across a blog every single from time to time that isn’t the identical outdated rehashed data. Amazing study! I have saved your internet site and I’m including your RSS feeds to my Google account.
    return man 2 http://returnman-2.tumblr.com/

    Répondre

  10. 2 01 2013
    Motivated (10:59:01) :

    I believe this site contains very fantastic indited content articles.

    Répondre

  11. 9 01 2013
    Nia Rueb (12:25:19) :

    I simply want to mention I am beginner to blogs and seriously savored your blog site. Probably I’m likely to bookmark your blog . You amazingly have wonderful stories. Many thanks for sharing your blog.

    Répondre

  12. 9 08 2015
    Cliquez ici (14:25:51) :

    Super récit ! Une aparté pour vous renvoyer le site d’un commerce en France à Vincennes de bijoux fantaisie.

    https://bijouxtutti.wordpress.com

    Répondre

  13. 8 09 2016
    hacking facebook password (04:55:02) :

    Great web site! It looks really good! Maintain the great work! Additionally, I have shared your web site in my social networks. you could try here: http://bit.ly/2b3E2rq

    http://tinyurl.com/jjq2yw8

    Répondre

  14. 8 09 2016
    semrush for free fiverr (10:29:39) :

    Hey! I know this is kind of off-topic however I had to ask. Does building a well-established website such as yours take a large amount of work? I’m brand new to running a blog but I do write in my diary daily. I’d like to start a blog so I can easily share my experience and thoughts online. Please let me know if you have any recommendations or tips for brand new aspiring blog owners. Thankyou! Check out How To Check What Keywords Your Competitors Are Using?: http://bit.ly/2c0dxEX

    http://bit.ly/2c0dxEX

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café