• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 15 mars 2019

Des lâches

15032019

*Les fanatiques du monde dit civilisé 

-Nouvelle-Zélande:

massacres dans deux mosquées un vendredi de prière

    au moins 49 morts

*Une fusillade sanglante, minutieusement préparée

***********************************

Les discours politiques xénophobes et antimusulmans ont contribué
à nourrir la haine envers cette communauté dans certains pays.

Résultat de recherche d'images pour "nouvelle zelande attentats"

Image associée

**vidéos:

 l’assassin filme le massacre et le diffuse

* BBC news

Au moins 49 fidèles ont péri sous les salves de tirs de l’attaque terroriste perpétrée, vendredi 15 mars 2019, lors de la grande prière collective, par un “extrémiste de droite, violent”, tel que l’ont décrit les autorités néo-zélandaises, et 48 autres ont été blessés grièvement. Un bilan macabre qui, malheureusement, pourrait s’alourdir au fil des heures. Cette fusillade sanglante, minutieusement préparée, a lourdement endeuillé deux mosquées implantées à Christchurch, en Nouvelle-Zélande, créant un traumatisme incommensurable au sein de la communauté musulmane, tout en provoquant une forte onde de choc émotionnel à l’échelle du pays tout entier. La Première ministre, Jacinda Ardern, a parlé avec gravité de l’une des journées « les plus sombres » de l’histoire nationale.

« Il est clair qu’on ne peut que décrire cela comme une attaque terroristePour ce que nous en savons, [l’attaque] semble avoir été bien planifiée. », a-t-elle déclaré.

Des lâches

Un tireur, dans l’une des mosquées, était un Australien, a annoncé le Premier ministre, Scott Morrison, qui a dépeint un « terroriste extrémiste de droite, violent ». Un suspect a été arrêté, inculpé pour meurtres, et doit comparaître devant un tribunal dès samedi matin. Le nombre exact de terroristes n’est pas encore connu. Le commissaire Mike Bush a révélé que trois autres personnes, toutes arrêtées en possession d’armes, avaient été placées en garde à vue. Plus aucun suspect identifié n’est recherché, mais « il serait faux de partir du principe que personne d’autre n’est impliqué », a averti ce dernier. L’état d’alerte a été relevé à son niveau maximum en Nouvelle-Zélande.*oumma.com -  vendredi 15 mars 2019

Image associée

Image associée

**************************************************

*Les discours politiques xénophobes et antimusulmans ont contribué
à nourrir la haine envers cette communauté dans certains pays.

d-carnage-de-lextreme-droite-dans-deux-mosquees-c4452 attentat-terroriste

*Un attentat terroriste, commis par un militant de l’extrême droite, a coûté la vie à au moins 49 fidèles musulmans dans deux mosquées en Nouvelle-Zélande, selon un dernier bilan des autorités locales. Muni d’armes semi-automatiques, un homme s’est introduit dans deux mosquées de la ville de Christchurch et a vidé ses chargeurs contre des fidèles qui effectuaient leur prière hebdomadaire du vendredi, en tuant 49 et blessant des dizaines d’autres personnes, tout en filmant ce carnage. L’assaillant présumé, un Australien de 28 ans, a été arrêté et inculpé de meurtres. Auparavant, il avait diffusé en direct son crime sur les réseaux sociaux, avant que la vidéo ne soit retirée. La Première ministre Jacinda Ardern a évoqué “l’une des journées les plus sombres de la Nouvelle-Zélande”, tandis que la maire de la ville, Lianne Dalziel, sous le choc et les larmes aux yeux, a appelé à l’unité. “Le pire s’est produit, nous devons nous rassembler et nous sortir de cette situation”, a-t-elle lancé. Avant de passer à l’action, l’homme, qui se présente comme un blanc de la classe ouvrière aux bas revenus, a publié sur Twitter un manifeste raciste de 74 pages intitulé “Le grand remplacement”, en référence à une théorie née en France et populaire dans les milieux d’extrême droite selon laquelle les “peuples européens” seraient remplacés par des populations non-européennes immigrées, a rapporté l’AFP. Le document détaille deux années de radicalisation et de préparatifs. Il affirme que les facteurs déterminants dans sa radicalisation ont été la défaite à la présidentielle française de 2017 de la dirigeante d’extrême droite Marine Le Pen et la mort du petit Ebba Åkerlund à 11 ans dans l’attaque au camion-bélier de 2017 à Stockholm. À Sydney, le Premier ministre australien Scott Morrison a décrit le tireur comme “un terroriste extrémiste, de droite et violent”. Tout comme la Grande-Bretagne (lire encadré), le Canada a renforcé hier la sécurité autour des mosquées, ont rapporté les médias locaux. “Attaquer les gens pendant leur prière est horrifiant, et le Canada condamne vigoureusement les fusillades survenues aujourd’hui en Nouvelle-Zélande”, a déclaré sur Twitter le Premier ministre canadien Justin Trudeau, dont le pays a connu une attaque similaire le 29 janvier 2017. Ce jour-là, un homme de 27 ans a ouvert le feu sur les fidèles rassemblés pour la dernière prière de la journée dans la mosquée de Québec: 6 musulmans sont tués, 35 blessés. Le 19 juin 2017, au Royaume-Uni, un Gallois de 48 ans fonce au volant d’une camionnette dans la foule des fidèles qui sortent d’une prière nocturne du Ramadhan, près de la mosquée de Finsbury Park, dans le nord-est de Londres. Bilan: un mort et 12 blessés. Hier après-midi, le ministre de l’Intérieur a également annoncé le renforcement de la sécurité autour des lieux de culte musulmans.* Liberté- samedi 16 mars 2019

******************************************************

tueur-nouvelle-zelande nouvelle-zelande

le tueur aurait séjourné en France 

Selon l’Express, “le principal suspect de la tuerie de Christchurch, qui a fait au moins 49 morts dans deux mosquées de la deuxième plus grande ville néo-zélandaise, aurait séjourné en France au printemps 2017, en pleine élection présidentielle.”

Nous sommes en train d’étudier l’hypothèse de son passage récent en France”,  a indiqué à L’Express une source proche du dossier, “et le cas échéant les services vont retracer son parcours sur notre sol”.

Dans ce même article, L’Express rapporte que dans un document de quelque 70 pages, intitulé “Le Grand Remplacement”, cet extrémiste de droite australien détaille ses motivations et se prévaut de la “bénédiction” d’Anders Breivik, le terroriste norvégien qui tua 77 personnes en juillet 2011 à Utoya. L’auteur du texte explique également sa volonté de “venger les centaines de milliers de morts dus aux invasions étrangères en Europe au long de l’histoire” et plus récemment les “victimes des attentats” djihadistes. Mais surtout, et c’est ce qui cristallise l’intérêt des autorités françaises, Brenton Tarrant évoque longuement la France où, à l’en croire, il aurait séjourné entre avril et mai 2017.  De ce passage supposé, il retient l’image d’un pays “envahi par les non-blancs”, et déplore “le pessimisme de la population française”.*oumma.com -  vendredi 15 mars 2019

*******************************************************

l’attitude de la Première ministre néo-zélandaise a suscité le respect et l’admiration du monde entier

**vidéo: Première ministre néo-zélandaise- respect et admiration

L’attitude de la Première ministre néo-zélandaise, Jacinda Ardern, après l’attentat de Christchurch a suscité le respect et l’admiration du monde entier. Portrait d’un prodige politique projeté en pleine lumière par cette tragédie.

**************************************************

Sonny Bill Williams, le célèbre joueur musulman des All Blacks, bouleversé par les attaques contre deux mosquées

Sony-Bill-Willimas

En proie à l’effroi et à une immense tristesse, c’est les yeux embués de larmes et la voix chevrotante que Sonny Bill Williams, le célèbre rugbyman des All Blacks converti à l’islam, a tenu à faire part de sa douleur après l’effroyable attentat terroriste qui a tué au moins 49 de ses coreligionnaires et blessé gravement 48 autres, dans deux enceintes sacrées musulmanes à Christchurch.

Bouleversé par l’horreur de ce massacre de masse qui porte la marque sanglante de l’extrémisme de droite, et dont il ne pouvait pas imaginer, comme tant d’autres de ses concitoyens, qu’il frapperait son pays aussi sauvagement, le sportif au grand cœur est apparu le cœur en berne dans une vidéo diffusée sur son compte Twitter.

Premier musulman à avoir intégré l’équipe prestigieuse des All Blacks, Sonny Bill Williams, qui a embrassé l’islam lorsqu’il jouait à Toulon en 2009, a tenté de surmonter sa peine pour témoigner sa compassion aux familles des victimes, en ayant une pensée profondément émue pour les 49 vies innocentes foudroyées par l’expression d’une haine vengeresse et implacable.

Au-delà de la communauté musulmane néo-zélandaise, dont il est l’une des figures les plus attachantes et unanimement appréciées, c’est tout un pays qui est aujourd’hui plongé dans l’accablement à la suite de ce terrible drame, à l’image de ses co-équipiers des All Blacks.

Très affecté, Dan Carter, le meilleur demi d’ouverture de l’histoire du rugby néo-zélandais, a réagi en « envoyant tout son amour aux habitants de Christchurch », tandis que la direction des All Blacks, sur son compte Twitter officiel, assurait de sa « profonde sympathie et de son plein soutien toutes les personnes éprouvées par la tragédie », dans leur chair et leur âme.

Le message se termine par l’emploi de l’expression maori « Kia Kaha », qui signifie «rester forts». Rester forts et plus que jamais unis face à l’abomination du terrorisme.*oumma.com -  vendredi 15 mars 2019

***********************************************

Réseaux sociaux israéliens :

un message raciste contre les Palestiniens toutes les 66 secondes

L’index du Racisme et de l’incitation à la haine bat tous les records de hausse en Israël pour l’année 2018, pendant laquelle 474 250 messages haineux et incitant à la violence envers les Palestiniens ont été postés.

index_racisme_israel

“Le vote de la loi de juillet 2018 sur l’Etat-Nation qui spécifie que des droits sont réservés aux seuls Juifs, a donné un sérieux coup de pouce au racisme et à l’incitation à la haine contre les Palestiniens, notamment via Facebook”, souligne le centre 7amleh de référence.

Les politiciens palestiniens et les citoyens palestiniens de l’Etat d’Israël sont les principales cibles de ces attaques.

De toutes les 71 secondes en 2017, ces posts racistes, insultants, et appelant à la violence contre les Arabes, sont passés à une moyenne de toutes les 66 secondes en 2018, soit un total de 474 250 messages haineux pour l’année qui vient de s’écouler.

Si cette hausse se retrouve dans les médias traditionnels israéliens, c’est Facebook qui se distingue avec plus de 65 % de ces posts émanant notamment de groupes de droite. Et Twitter n’est pas en reste avec 16 % de tels messages (contre 7% l’année précédente).

Traduction de quelques exemples de ces messages, que le gouvernement israélien se garde bien de sanctionner, voire de faire supprimer (alors qu’il emprisonne les Palestiniens pour des messages incitant à la résistance à l’occupation, ou des vidéos montrant le comportement des soldats et des colons) :

 Il faut les massacrer
- Il faut exterminer ou déporter l’ennemi
- Les traîtres doivent terminer au bout d’une corde
- Sales arabes qui, si Dieu veut finiront tous morts
- Pourvu que ton village brûle
- Il faut tous les brûler avec une torche
- Qu’attend le premier ministre po

*source: *oumma.com -   12 mars 2019

*************************************************

Un secouriste palestinien de 18 ans abattu de sang froid par l’armée israélienne alors qu’il intervenait auprès de blessés

sayed_mizher

**vidéo: un secouriste palestinien tué alors qu’il intervenait auprès de blessés en Cisjordanie.

Sayed Mizher, un secouriste palestinien a été tué froidement, alors qu’il intervenait auprès de blessés lors de heurts en Cisjordanie. Des tensions sont également constatées autour de la bande de Gaza.*médias- jeudi 28 mars 2019

*********************************************

IL IMPUTE LA RESPONSABILITÉ AU BLOCUS ISRAÉLIEN

L’ONU s’alarme sur la situation sociale catastrophique dans la bande Gaza, 

Le directeur du bureau de l’organisation mondiale du travail en Palestine, Munir Klébo, fait un sombre constat sur la situation sociale catastrophique prévalant dans la bande Gaza, soumise au blocus israélien depuis plus d’une décennie, a rapporté hier l’agence de presse palestinienne «Wafa». «Le niveau de la pauvreté et le manque dans la bande de Gaza, c’est du jamais vu dans l’histoire contemporaine de l’humanité et qu’il est nécessaire de changer la situation de vie des habitants de la bande de Gaza après 12 ans du blocus», a déclaré le responsable de l’ONU à l’issue d’une visite de deux jours de la commission d’enquête de l’organisation onusienne du travail dans la bande de Gaza. Au cours de ce séjour, qui leur a permis de se documenter les violations israéliennes dans les territoires palestiniens occupés de 1967, les membres de la commission ont rencontré les représentants des syndicats des travailleurs palestiniens, des fonctionnaires, et ceux du fond de la sécurité sociale. Les interlocuteurs de la commission de l’OMT ont affirmé que le taux du chômage était de plus de 70 % pour l’année 2018, (74% pour les jeunes et 78% pour les jeunes filles), en soulignant que les femmes de la bande de Gaza, n’ont pas tous leurs droits, notamment avec des salaires très bas. La réunion s’est achevée par un engagement à renforcer de programmes sur le rôle de la femme. Il y a lieu de noter que la commission a entamé son travail dans les territoires palestiniens le 11 mars 2019.             

*Par Merzak TigrineLiberté- mardi 19 mars 2019

************************************************

**Tunisie

Lancement d’un collectif politique et citoyen en Tunisie

Une nouvelle initiative politique, progressiste et sociétale, baptisée “Collectif Qadiroun” a été lancée, dimanche, à Tunis, regroupant des partis politiques, des associations et des personnalités nationales, alors que les forces politiques ont été appelées à se réunir autour d’un “front électoral unifié” en prévision des prochaines échéances électorales, a rapporté l’agence de presse TAP. Selon ses fondateurs, ce collectif se distingue de “l’aspect statique” des partis politiques, qui ont opté pour la centralisation du pouvoir. D’après sa charte, “Qadiroun est une initiative qui cible toutes les régions du pays et vise à former une large coalition politique et démocratique, apte à réussir les prochaines échéances électorales en misant sur une action différente au sein de ses structures”. “La prise de décisions sera exercée d’une manière démocratique, loin des tractations politiques, sur la base d’un pouvoir décentralisé afin de permettre à chaque région de choisir son propre candidat aux législatives” selon cette charte. Mohamed Ben Romdhane, coordinateur général du collectif, a indiqué que cette initiative a pour objectif de faire sortir le pays de la crise actuelle. Cette initiative regroupe actuellement entre 150 et 200 fondateurs, dont le parti Al Mostakbal (l’Avenir) présidé par Tahar Ben Hassine et le Mouvement démocratique conduit par Néjib Chebbi. Dans une déclaration à la presse, Néjib Chebbi a indiqué que “les partis politiques ne sont pas capables d’opérer un changement de manière individuelle”, appelant “les partis politiques et sociétés civiles à se regrouper pour rééquilibrer la scène politique”. M. Chebbi a en outre indiqué que le choix du candidat du collectif à l’élection présidentielle sera effectué à travers l’organisation d’élections préliminaires au sein des structures de l’initiative.*Liberté- mardi 19 mars 2019

 

**********************************************







humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café