Un « monstre » marin sur une plage d’Australie

18 02 2016

***infos par-ci, par-là *30*

********************************

152 transactions financières douteuses à la FIFA

Les autorités suisses ont annoncé avoir identifié 152 transactions financières douteuses en possible relation avec la corruption dans le football au sein de la FIFA.

Un

Les mouvements suspects en Suisse proviennent de signalements du Bureau de communication en matière de blanchiment d’argent. « Ils ont fait un bon boulot d’analyse qui aide considérablement le bureau du procureur », a ajouté son porte-parole. La FIFA est visée par deux enquêtes distinctes pour corruption. En Suisse, la justice enquête sur l’attribution des Mondiaux 2018 à la Russie et 2022 au Qatar et a ouvert une enquête pour « soupçon de blanchiment d’argent et gestion déloyale ».De son côté, la justice américaine s’intéresse aux soupçons de corruption en lien avec l’attribution de Coupes du monde (notamment le Mondial de 2010 en Afrique du Sud), de droits marketing et de droits télé. La Russie et le Qatar se défendent de toute malversation dans le processus qui a conduit au succès de leurs candidatures.*mardi 23/02/16 -Source: BelgaBlatter et Platini fixés en appel

**********************************************

*Vienne reste la ville où l’on vit le mieux, suivie de Zurich (Suisse)

La capitale autrichienne Vienne reste pour la septième année consécutive la ville considérée comme offrant la meilleure qualité de vie au monde, suivie de Zurich (Suisse), selon le classement mondial du cabinet américain Mercer 2016 publié mardi 23 février 2016

media_xll_8431116 Ankara dans société

Au total, les villes d’Europe occidentale occupent 7 des 10 premières places du classement sur le meilleur cadre de vie, avec Munich (4e), Düsseldorf (6e), Francfort (7e), Genève (8e) et Copenhague (9e). Elles dominent également le classement fondé sur la sécurité personnelle, avec Luxembourg en tête, suivi de Berne, Helsinki et Zurich qui se partagent la deuxième place.Le classement relatif à la sécurité évalue la stabilité politique, la criminalité, l’application des lois et les relations entre le pays d’accueil et les autres pays.Vienne y occupe la cinquième position suivie de Genève et Stockholm (6e ex-aequo), selon cette étude annuelle particulièrement suivie par les gouvernements et les multinationales pour gérer les expatriations.Ces dernières années, plusieurs grandes villes comme Paris (71), Londres (72), Madrid (84) et Athènes (124) ont reculé dans le classement basé sur la sécurité personnelle « en raison d’attentats terroristes ou d’agitations sociales », selon l’enquête du cabinet de conseil en ressources humaines.En Amérique du Nord, où la plupart des villes « sont relativement sûres pour les expatriés », le niveau de qualité de vie reste élevé avec, en haut du classement, les villes canadiennes, résume Mercer.Dans le Pacifique, la Nouvelle-Zélande et l’Australie sont parmi les mieux classées à l’échelle mondiale, avec Auckland (3e), Sydney (10e), Wellington (12e) et Melbourne (15e).En Asie, Singapour reste en tête tant sur le plan de la qualité de vie que sur celui de la sécurité personnelle.Bagdad en dernière position
Au Moyen-Orient, Bagdad arrive en dernière position du classement mondial qui inclut 230 villes, précédé en termes de sécurité par Damas, « toutes deux étant le siège de violences permanentes et d’attaques terroristes qui pèsent sur la vie quotidienne des habitants et des expatriés ». Le classement Mercer, dont l’essentiel des données a été collecté en septembre et novembre 2015, est vendu à des sociétés internationales pour les aider à rémunérer équitablement leurs salariés expatriés.*23 février 2016. Source: Belga© APS

**Alger a été classée à la 187 éme place du classement mondial qui inclut 230 villes, un classement relatif à la sécurité qui s’appuie sur une quarantaine de critères, évaluant la stabilité politique, la criminalité, l’application des lois et les relations entre le pays d’accueil et les autres pays, l’environnement  économique et socio-culturel, la santé, l’éducation, l’habitat, les loisirs ou encore les transports. Alger finit loin derrière Tunis ( 113ème) Rabat (116ème) ou Casablanca (126ème).*mardi 23 février 2016

**************************************

Les touristes ont déserté les pyramides

*Les touristes ont déserté les pyramides

Les autocars qui encombraient le parking des pyramides de Khéops, Khéphren et Mykérinos ont disparu et les hôtels qui affichaient autrefois complet sont désormais quasi-déserts. Aujourd’hui, seuls des familles égyptiennes et des petits groupes d’étudiants se promènent sur les chemins rocailleux du site archéologique vieux de 4.600 ans, ignorant les petits bibelots exhibés par les vendeurs.

Vendeur à la sauvette au pied des pyramides de Guizeh, Saïd Ramadan ne cesse d’emprunter de l’argent pour joindre les deux bouts depuis qu’une vague d’attentats jihadistes a chassé les touristes d’Egypte. « Je ne gagne quasiment plus rien depuis qu’il n’y a plus de touristes. Je n’ai donc pas d’argent pour acheter des vêtements à mes enfants », se désole M. Ramadan, 42 ans, dans sa maison de brique, près du site archéologique, dans l’ouest du Caire. 

Il n’est pas le seul à se lamenter car tous les sites touristiques égyptiens sont boudés, même les stations balnéaires de la mer Rouge qui continuaient jusqu’à ces derniers mois d’attirer des visiteurs. Le coup de grâce a été le crash, le 31 octobre, d’un avion charter russe dans la péninsule du Sinaï qui a coûté la vie aux 224 passagers et a été revendiqué par la branche égyptienne de l’organisation Etat islamique (EI). 

« Il n’y a quasiment plus de touristes russes, britanniques ou américains aux pyramides maintenant », regrette Saïd Ramadan, avant de se précipiter vers des Chinois pour tenter de leur vendre des statuettes de Toutankhamon et de la reine Néfertiti.

Sécurité renforcée
Plus personne ne veut monter à dos de chameau ou à cheval, au grand désespoir de leurs propriétaires, habitués à accoster les touristes étrangers en russe, italien ou français. « Avant, je gagnais facilement 1.000 livres (114 euros) par jour », se rappelle Ibrahim, tandis qu’un couple égyptien se photographie à côté de son chameau. « Maintenant si je fais cent livres, j’ai de la chance ».

A l’entrée du site, des policiers armés jusqu’aux dents montent la garde près de barricades en fer, autorisant uniquement le passage des bus touristiques, pour éviter toute attaque jihadiste potentielle. Des dizaines de policiers en civils se mêlent aux visiteurs, effectuant des contrôles d’identité aléatoires.

Fin janvier, cinq policiers et deux civils ont été tués dans l’explosion d’une bombe lors d’un raid des forces de l’ordre dans un appartement du quartier des pyramides, une attaque revendiquée par la branche égyptienne de l’EI.

« Avant Daesh (acronyme de l’EI en arabe), j’avais des groupes de touristes chaque jour, maintenant je reçois rarement plus de trois ou quatre visiteurs », se plaint Merdash Ghanem, propriétaire d’une boutique de souvenirs près des pyramides. « Comment s’attendre à avoir des touristes dans la région quand ils voient les gens s’entretuer? », interroge-t-il.

‘Il faut attendre’ 
Quelques jours après le crash de l’avion russe, la Russie avait suspendu tous ses vols à destination de l’Égypte, tandis que Londres avait interrompu ses vols vers Charm el-Cheikh. Le tourisme, secteur clé de l’économie, souffrait déjà de l’instabilité politique et des violences qui secouent l’Egypte depuis la révolte de 2011 qui chassa Hosni Moubarak du pouvoir. Le nombre de visiteurs avait ainsi chuté de près de 15 millions en 2010 à 9,3 millions cinq ans plus tard. 

« L’instabilité régionale en Irak, en Syrie et en Libye affecte également le tourisme en Egypte », souligne Ibrahim al-Ghitani, expert du centre régional pour les recherches stratégiques, basé au Caire. « Si les Russes et les Britanniques ne reviennent pas, c’est la fin pour le tourisme en Egypte », prévient-il. 

Avec 5,6 milliards d’euros en 2015, les revenus du secteur ont chuté de 15% par rapport à l’année précédente, selon des statistiques officielles. Immédiatement après le crash, les pertes mensuelles atteignaient 2,2 milliards de livres égyptiennes, rien que pour les mois de novembre et décembre, soit 250 millions d’euros. « Nous travaillons avec les touristes de génération en génération et nous ne savons rien faire d’autre. Il faut donc attendre que la situation s’améliore », annonce, fataliste, Ibrahim le chamelier.*10/02/2016 -Source: AFP

**Les mensonges d’un juif

media_xll_8432755 attentat

Un enseignant juif qui disait avoir été blessé au couteau en novembre par trois hommes se revendiquant du groupe Etat islamique (EI) a été placé en garde à vue mercredi dans le cadre d’une enquête pour dénonciation mensongère, a-t-on appris de source policière.

L’enseignant placé en garde à vue mercredi, dont l’agression supposée avait suscité une vague d’indignation, avait reçu la presse à son domicile au lendemain des faits qu’il avait dénoncés, et avait expliqué avoir été agressé au couteau alors qu’il rentrait chez lui vers 20h00. « Ils se sont rués sur moi »
« Ils m’ont demandé si j’étais juif ou musulman. Et quand j’ai dit que j’étais juif, ils se sont rués sur moi et m’ont jeté à terre, en me disant qu’ils allaient me faire souffrir et me tuer », avait alors raconté le quinquagénaire à un journaliste de l’AFP. « T-shirt de Daech »
Ils l’ont « tailladé avec deux couteaux » et lui ont montré une photo de Mohamed Merah et un tee-shirt de Daech (acronyme arabe de l’EI). « Puis un troisième homme est arrivé avec un autre scooter et a filmé la scène ». Ces agresseurs étaient de « jeunes adultes d’une vingtaine d’années », avait-il aussi assuré.Que des mensonges!

*source: Belga/ mercredi 24/02/2016 -

"N'ayez pas peur de porter la kippa"

***Le président du Consistoire israélite de Marseille, Zvi Ammar, a « incité » mardi les juifs de la ville à « enlever la kippa dans cette période trouble, jusqu’à des jours meilleurs », au lendemain de l’agression à la machette d’un professeur juif. « Aujourd’hui, devant la gravité des évènements (…) il faut prendre des décisions exceptionnelles, et, pour moi, la vie est plus sacrée que tout autre critère », a déclaré M. Ammar à l’AFP. Face aux évènements, « on est obligé de se cacher un petit peu ». La communauté juive de Marseille compte quelque 70.000 membres sur une population de 855.000 habitants, selon le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), ce qui en fait la deuxième plus importante de France, derrière Paris et sa région, et une des plus nombreuses d’Europe également. *12/01/16 -Source: AFP

**********************************

*Les détenus palestiniens maltraités dans les prisons israéliennes

media_xll_8432403 Australie

Les mauvais traitements infligés par le Shin Bet, le service de sécurité intérieur israélien, lors de ses interrogatoires sont si systématiques qu’ils laissent supposer que cela relève d’une politique délibérée, affirment mercredi deux ONG israéliennes dans un rapport.

L’étude de 70 pages, publiée par les organisations israéliennes de défense des droits de l’Homme B’Tselem et Hamoked, est basée sur les témoignages de 116 suspects interrogés à la prison de Shikma, dans la ville israélienne d’Ashkélon, entre août 2013 et mars 2014.
Selon le rapport, le troisième d’une série d’études sur les interrogatoires de Palestiniens, les ressemblances sont frappantes avec les méthodes utilisées dans d’autres établissements.  »Les descriptions ressemblent de façon frappante aux témoignages déjà fournis par des détenus dans d’autres centres. Il semblerait que cette manière de procéder constitue en fait une politique officielle quant à la manière de conduire les interrogatoires », affirment les ONGs dans ce rapport intitulé « Soutenu par le système ».
Selon le rapport, dans cette prison, le Shin Bet a notamment recours à la privation de sommeil pendant de longues périodes. Les détenus sont attachés par les pieds et les mains à des chaises pendant des heures et exposés à du froid ou de la chaleur extrêmes. « L’interdiction aux détenus de prendre une douche ou de changer de vêtements pendant des jours et même des semaines, l’incarcération dans une cellule minuscule et sentant mauvais, en général en isolement total, pendant de nombreux jours (…) font partie des pratiques courantes », ajoute le rapport.*24/02/16 -Source: Belga

***********************************

*Un « monstre » marin retrouvé sur une plage d’Australie

 Herbes.volantes

qu’est-ce que c’est que ce truc ? » Comme le relate The Daily Telegraph, Ethan Tipper, un père de famille originaire de Newcastle, a posté une photo étonnante sur Facebook. Lors de son voyage en Australie, il aurait aperçu un « monstre marin » échoué sur les bords du lac Macquarie (près de Sydney).

L’information est à prendre avec des pincettes. Il est possible qu’il s’agisse d’un fake vu que l’authenticité de la photo n’ait pas été prouvée.

Un « pike eel »? Un sabre noir?
Toujours est-il que Metronews a mené sa petite enquête. Selon un spécialiste, cette créature impressionnante serait un « pike eel » (une « anguille-brochet ») capable d’atteindre deux mètres de long. Il rôde souvent dans les eaux australiennes.

Pour un autre observateur,  « ce poisson ne ressemble en rien à quelque chose de connu ». Ce serait un « prédateur de haut rang » vu sa taille et sa mâchoire. Ses yeux prouveraenit qu’il vit en grande profondeur. Il se serait échoué en essayant de trouver du poisson. Ce « monstre marin » se rapprocherait de l’Aphanopus carbo (ou sabre noir), un poisson que l’on trouve entre 180 et 1700 mètres sous l’eau.*The Daily Telegraph / 16 février 2016

**Une ville australienne envahie par des herbes volantes

 On les appelle les « tumbleweeds », ou « virevoltants » en français. Ces plantes volantes, souvent présentes dans les scènes de western au cinéma, ont envahi une ville du sud-est de l’Australie: Wangaratta, dans l’État de Victoria.

« Deux mètres de haut et trois mètres de diamètre, qui s’étendent juste devant la maison. Cela rend difficile tout départ en voiture le matin, encore faut-il la trouver », explique un habitant de cette localité de 17.000 habitants à ABC.Le phénomène – récurrent mais particulièrement impressionnant cette année  – s’explique tout d’abord par un été très sec. Il est également accentué par l’abandon de terrains agricoles en périphérie de la ville. Les autorités entendent endiguer cette invasion. Une réunion d’urgence a été organisée. En attendant, les riverains relativisent et s’entraident comme ils peuvent.*7sur7/ jeudi 18 février 2016

*************************

Victime d’un trafic, l’ourson malais a été sauvé

Dans les bras d’un soigneur du Yogyakarta Wildlife Rescue Centre, en Indonésie, ce petit ours malais est désormais en sécurité. Il a été victime d’un trafic d’animaux et vendu pour un peu plus de 600 dollars. Les trafiquants sans aucun scrupule n’hésitent pas à vendre de tels animaux sauvages à des clients en mal de sensations fortes, et cela au détriment d’animaux qui présentent des besoins très particuliers. 

Le centre situé à Yogyakarta est en fonction depuis 2010, prenant le relai d’un précédent centre fermé quelques années auparavant en raison de problèmes financiers. Son but est de réhabiliter les animaux afin qu’ils soient remis en liberté, ou de s’occuper d’eux dans un sanctuaire jusqu’à la fin de leurs jours si cela n’est pas possible. 

Afin de lever des fonds, ce centre organise des programmes de sensibilisation ou encore des adoptions d’animaux -qui sont en réalité des parrainages de pensionnaires, comme des orang-outans, des oiseaux ou encore des porc-épics. Le Yogyakarta Wildlife Rescue Centre accueille également des volontaires venus du monde entier pour s’occuper des différents animaux accueillis au moment de leur passage.*parismatch.com/jeudi 18 février 2016

********************************* 

un « poisson mutant » découvert sur une petite île des Caraïbes. 

media_xll_8378969 juif

Ce « poisson mutant » possède des écailles, « un nez parfaitement humain » et des « pieds » qui lui permettent de marcher dans les fonds marins.

« C’est une créature sortie tout droit d’un film de science-fiction effrayant », a avoué un habitant de Windward, une île des Grenadines (un archipel des petites Antilles).

Une créature bizarre a été découverte sur une petite île des Caraïbes. Ce « poisson mutant » possède des écailles, « un nez parfaitement humain » et des « pieds » qui lui permettent de marcher dans les fonds marins.Comme le précise le Daily Mail, il a été découvert dans le port de Windward, une île des Grenadines (un archipel des petites Antilles).Drôle de bestiole
« Tout le monde s’est approché pour jeter un œil, et personne n’avait jamais rien vu de tel. Quelques personnes ont eu peur et trouvaient que ça ressemblait à une créature sortie tout droit d’un film de science-fiction effrayant », a ajouté un témoin.S’il s’agit d’un Ogcocephalus darwini (une sorte de poisson-chauve-souris), les spécialistes ne sont pas encore parvenus à déterminer cet espèce.*5/02/2016 Source: Daily Mail

********************************************

*un médicament indispensable dans le traitement de l’épilepsie, à l’origine de malformations congénitales chez des bébés 

media_xll_8430506 monstre.marin

Le valproate, un médicament indispensable dans le traitement de l’épilepsie, a provoqué au moins 450 malformations congénitales chez des bébés exposés in utero en France, selon une estimation publiée mardi par les autorités sanitaires.

Le rapport évalue « entre 425 et 450 le nombre de cas de naissances d’enfants vivants ou mort-nés exposés in utero au valproate entre 2006 et 2014 qui sont porteurs de malformations congénitales », en extrapolant à la France entière des données obtenues dans la région Rhône-Alpes. Or ce médicament est commercialisé depuis des dizaines d’années. Dès le 1er mars, l’avertissement pour les femmes enceintes qui figurait déjà dans la notice du médicament va être inscrit sur la boîte, a indiqué à l’AFP le directeur général de la santé, Benoît Vallet.Incontournable pour certains patients atteints d’épilepsie, mais également utilisé pour traiter les troubles bipolaires, le valproate de sodium est présent dans plusieurs spécialités pharmaceutiques dont l’antiépileptique Dépakine, commercialisé en France par Sanofi depuis 1967, puis sous forme générique par d’autres laboratoires. Il est sur la sellette depuis plusieurs années à cause de son risque élevé de malformation – de l’ordre de 10% – mais également d’un risque plus élevé de retards intellectuels et/ou de la marche ainsi que de cas d’autisme, qui peuvent atteindre jusqu’à 40% des enfants exposés. Ces derniers risques ne sont connus que depuis les années 2000 alors que celui de malformations congénitales a commencé à filtrer à partir des années 1980.Dans son rapport, l’Inspection générale des affaires sociales (Igas) note toutefois que « les alertes ont été, au plan français et européen », déclenchées davantage par les médias que par « une prise en compte des données de pharmacovigilance et des publications scientifiques ».« Faible réactivité »
Concernant le laboratoire Sanofi, le rapport note « une faible réactivité » entre 1995 et 2000 sur le risque de malformations congénitales. Un arbitrage rendu au niveau européen en 2014 a conduit tous les pays européens à revoir leur condition de prescription du valproate pour « minimiser les risques ». Ce médicament ne doit plus désormais être prescrit aux filles et aux femmes en âge de procréer, ni aux femmes enceintes « sauf en cas d’inefficacité ou d’intolérance aux alternatives médicamenteuses ».Mais malgré les risques encourus, les autorités françaises n’envisagent pas pour l’instant de l’interdire dans la mesure où un arrêt ou un changement de traitement brutal peut, selon l’Igas, « avoir des conséquences graves, voire mortelles, pour la mère et le foetus ».Le rapport de l’Igas reconnaît que les prescriptions de valproate chez les femmes en âge de procréer (15-49 ans) ont baissé en France de 25% entre 2006 et 2014: leur nombre est passé de 125.000 en 2006 à 93.000 en 2014, dont 37.000 traitées pour épilepsie et 56.000 pour des troubles bipolaires.*mardi 23/02/16 -Source: Belga

******************************************

*Les Américains bomberdent des cibles terroristes en Libye

radsds

 Plusieurs armes d’assaut, pistolets mitrailleurs et lance-roquettes, ainsi que des plans d’attaque ont été découverts dans les décombres, indiquent les autorités locales de Sabratha. 

 Un cadre de l’EI « probablement » tué dans une frappe américaine

Un responsable de l’organisation pseudo-Etat islamique (EI), lié à deux attentats d’envergure en Tunisie l’an dernier, a « probablement » été tué par une frappe aérienne américaine ayant visé un camp d’entraînement du groupe jihadiste, a annoncé vendredi un responsable militaire américain.

« Les Etats-Unis ont effectué une frappe aérienne tôt ce matin (heure de Libye) contre un camp d’entraînement de l’EI près de Sabrata, en Libye, qui a probablement provoqué la mort du cadre opérationnel de l’EI Noureddine Chouchane », a expliqué ce responsable.

 12h45 : Selon le journal américain, New-York Times, il s’agit d’un bombardement américain ayant ciblé un Tunisien impliqué dans les attentats de Sousse et du Bardo en Tunisie. Le NYT parle d’au moins 30 membres de Daech tués dans le bombardement.

12h20 : Plus de 40 personnes ont été tuées vendredi dans un raid mené par un avion non identifié contre une maison près de la capitale libyenne Tripoli, où étaient réunis des membres présumés du groupe jihadiste Etat islamique (EI), selon des responsables.

La maison visée à l’aube dans la localité de Sabrata, à 70 km à l’ouest de Tripoli, a été entièrement détruite, a précisé un responsable de la ville, Hussein al-Dawadi, en précisant que « la grande majorité des morts étaient des Tunisiens qui étaient probablement des membres de l’EI ».

De leur part, les autorités locales de Sabratha confirment un bombardement « d’origine inconnue » ayant fait au moins 41 morts, sans donner de précision sur les cibles bombardées.(Agences)*vendredi  19/02/2016 | 

*******************************************

album_large_8415519 palestiniens

*Un attentat à la voiture piégée visant un convoi militaire a fait au moins 28 morts et 61 blessés mercredi soir en plein centre d’Ankara. L’attaque a visé des bus de l’armée près de la place Kizilay, où sont localisés de nombreux ministères, l’état-major des armées et le Parlement turc*17/02/16 – Source: Belga

Au moins 28 morts et 61 blessés à Ankara

** Un attentat à la voiture piégée dirigé contre un convoi militaire a fait au moins 28 morts et 61 blessés mercredi soir en plein centre d’Ankara, dans un pays touché depuis plusieurs mois par la violence djihadiste et la reprise du conflit kurde.

Selon le gouverneur de la capitale turque Mehmet Kiliçlar, cité par les médias locaux, cet attentat a visé un convoi de bus de l’armée près de la place Kizilay, où sont localisés de nombreux ministères, l’état-major des armées et le Parlement turc.

Très puissante, la déflagration a été entendue dans une large partie de la ville et a causé un début de panique parmi ses habitants.

L’attaque s’est produite à 18h31 locales (17H31 HB) et à visé « des véhicules de service qui transportaient des personnels militaires », a précisé l’état-major sur son site internet.

« L’attaque terroriste a été déclenchée lorsque les véhicules étaient arrêtés à un feu rouge à un croisement », a ajouté le commandement.

Cet attentat n’a fait l’objet d’aucune révendication immédiate.

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a immédiatement annulé la visite qu’il devait effectuer à partir de mercredi soir à Bruxelles pour évoquer la crise des migrants avec les responsables de l’Union européenne (UE). Organisée par l’Autriche, la réunion prévue jeudi à Bruxelles entre un groupe de 11 pays de l’UE dits « volontaires » pour se répartir davantage de réfugiés arrivant de Turquie a ensuite été annulée.

Le chef du gouvernement islamo-conservateur participait mercredi soir à une réunion de sécurité avec le président Recep Tayyip Erdogan.

Les chaînes d’information turques ont montré des images d’un violent incendie qui a embrasé des véhicules militaires.

De nombreuses ambulances et des véhicules de pompiers ont été dépêchés sur les lieux de l’explosion, sécurisés par un important cordon de forces de l’ordre.

Une deuxième explosion a été entendue sur place peu de temps après l’attentat. Selon les médias locaux, elle a été provoquée par l’explosion d’un colis suspect.

« Nous n’avons encore aucune information sur les auteurs de cette attaque », a déclaré M. Kurtulmus devant la presse. « Les auteurs de cet attentat seront retrouvés », a-t-il toutefois assuré, « la Turquie n’a jamais cédé devant la terreur et ne cèdera jamais ».

L’attaque s’est produite à 18H31 locales (17H31 HB) et a visé « des véhicules de service qui transportaient des personnels militaires », a précisé l’état-major. « L’attaque terroriste a été déclenchée lorsque les véhicules étaient arrêtés à un feu rouge à un croisement », a ajouté le commandement.

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a immédiatement annulé la visite qu’il devait effectuer à partir de mercredi soir à Bruxelles pour évoquer la crise des migrants avec les responsables de l’Union européenne (UE).

La réunion du groupe de 11 pays de l’UE dits « volontaires » pour se répartir davantage de réfugiés arrivant de Turquie a été purement et simplement annulée à la suite de l’attentat, ont annoncé des sources diplomatiques.

M. Erdogan a dans la foulée lui aussi renoncé à une visite prévue jeudi en Azerbaïdjan.

*17/02/16 – Source: Belga

media_xll_8414094 prisonniers

media_xll_8414107 voiture.piégée

**************************************************

*Espionnage de dirigeants européens, dont Silvio Berlusconi, par l’agence de renseignement américaine NSA.

Le ministère italien des Affaires étrangères a convoqué l’ambassadeur américain à Rome pour avoir des « éclaircissements » concernant l’espionnage de certains dirigeants européens, dont Silvio Berlusconi, par l’agence de renseignement américaine NSA.

Le ministère « a convoqué l’ambassadeur des Etats-Unis John Phillips pour avoir des éclaircissements sur les indiscrétions parues sur certains médias selon lesquelles le chef du gouvernement italien Silvio Berlusconi et certains de ses proches collaborateurs ont été soumis à des écoutes téléphoniques en 2011″, indique un bref communiqué.Selon des informations de Wikileaks reprises mardi par les quotidiens allemand Süddeutsche Zeitung (SZ) et italien La Repubblica, la NSA a écouté des entretiens de M. Berlusconi avec la chancelière allemande Angela Merkel ainsi que l’ancien président français Nicolas Sarkozy.Une rencontre entre les trois dirigeants en 2011 est évoquée en détail. Selon Wikileaks, Mme Merkel et M. Sarkozy auraient à cette occasion « fait pression » sur M. Berlusconi pour qu’il réduise l’endettement de l’Etat italien et renforce le secteur bancaire.Wikileaks évoque aussi une conversation de 2010 entre M. Berlusconi et son homologue israélien Benjamin Netanyahu. Le chef du gouvernement italien lui promet de jouer de son influence pour tenter de rétablir une relation de bonne qualité entre Israël et les Etats-Unis tandis que M. Netanyahu assure que la construction annoncée peu auparavant de 1.600 logements dans des colonies était programmée depuis des décennies.*23/02/16 -Source: Belga

media_xll_8429043

**La  NSA a espionné des conversations téléphoniques entre la chancelière allemande Angela Merkel et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon

L’agence de renseignements américaine NSA a espionné des conversations téléphoniques entre la chancelière allemande Angela Merkel et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon en 2008, ressort-il des dernières révélations du site WikiLeaks.

Dans une conversation, Ban Ki-moon aurait complimenté Merkel sur son action pour contrer le réchauffement climatique et convaincre d’autres Etats européens à faire de même. Le secrétaire général de l’ONU aurait également indiqué qu’un accord à la conférence de Poznan en Pologne, prévue alors, serait difficile si aucun leader européen ne se prononçait en faveur de l’environnement. S’en sont suivis des commentaires positifs sur l’élection de Barack Obama à la présidence américaine, une aubaine pour les négociations climatiques.Des entretiens entre Merkel, Sarkozy et Berlusconi également suivis 
L’agence de renseignement américaine NSA n’a pas seulement espionné des rencontres entre Angela Merkel et le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, mais également des entretiens de la chancelière allemande avec d’autres leaders européens, dont Sarkozy et Berlusconi, selon des informations de Wikileaks reprises mardi par le quotidien Süddeutsche Zeitung (SZ).Wikileaks évoque aussi une conversation de 2010 entre M. Berlusconi et son homologue israélien Benjamin Netanyahu. Le chef du gouvernement italien lui promet de jouer de son influence pour tenter de rétablir une relation de bonne qualité entre Israël et les Etats-Unis tandis que M. Netanyahu évoque le fait que la construction de 1.600 maisons à Jérusalem-Est, à Ramat Shlomo où vivent des colons ultra-orthodoxes, était programmée depuis des décennies. En mars 2010, le ministère israélien de l’Intérieur avait annoncé ce plan de construction au beau milieu d’une visite du vice-président de l’époque Joe Biden qui avait jeté un froid de plusieurs mois entre Israël et l’allié américain. Les plans avaient ensuite été gelés pour apaiser les tensions avec les Etats-Unis mais en mai 2015, Israël a donné son feu vert à la construction de 900 de ces logements.* mardi 23/02/Z016 -Source: Belga

**************************************

Détruire ce qui dérange pour « reconstruire » ce qui arrange, telle est la devise des faiseurs d’Histoire des temps modernes !

**Contribution | 23/02/2016 | algerie1.com

1310488432222.cached

Il y a une tentation, voire un risque énorme, au-delà de l’identité de l’auteur de cet article de presse (argumenté et illustré de solides données officielles d’archives sur l’Irak), Rodrigue TREMBLAY (un économiste, homme politique et professeur québécois connu pour son engagement politique), que les révélations rapportées et traitées ne jouent que le jeu des pouvoirs occultes, omnipotents et tentaculaires qui, aux États-Unis ou chez leurs alliés et leurs amis, distillent à doses nanométriquement calculées et «fuitent» périodiquement des  « reconnaissances » d’erreurs géopolitiques, par-ci par-là.

Mais, d’évidence, ces milieux et forces militaro-politico-financiers, à l’échelle mondiale, ne se trompent jamais en stratégie politique

Leur potentiel de nuisance intercontinentale est incommensurable, caractérisé par des capacités multidimensionnelles d’anticipation et de prospective (pouvant aller jusqu’à un demi-siècle dans le futur ), des moyens inimaginables (financiers, humains et logistiques) d’analyse théorique et pratique, scientifique et historique, d’observation et de surveillance omni-hypersophistiquées ininterrompues et d’une précision inouïe, d’accumulation et d’exploitation croisée de données classiques et numériques (de la plus névralgique à la plus banale), d’expérimentation d’hypothèses et de schémas théoriques, de maturation patiente d’objectifs au long cours, d’élaboration de scénarios interchangeables et interactifs, d’identification hiérarchisée de cibles potentielles ou réelles (immédiates ou lointaines), de conduite et/ou d’orientation d’opérations tactiques matérialisées, de manipulation et d’instrumentalisation anodines mais redoutables de situations propices à la réaction, à l’ingérence et à l’intervention, de mise en mouvement impersonnelle et dynamique d’évènements et d’acteurs clandestins ou/et publics, individuels et/ou collectifs, indirectement ou directement et enfin d’intervention directe souhaitablement forcée mais à la manière chirurgicale (vite et bien) …

 A ce potentiel (également dédié depuis des décennies au domaine de la conquête spatiale), sont mobilisés et consacrées, quelles que soient la situation ou les difficultés budgétaires et financières, des fonds colossaux incompressibles.

Lorsqu’il y a, de la part de ces milieux, «aveux» publics d’ «erreurs» d’appréciation et d’action dans des désastres humains et matériels précédemment causés, elles ne peuvent concerner que leurs aspects accessoires, circonstanciels et conjoncturels; mais en aucun cas, le fond.

Pour s’en convaincre, il suffit  de survoler la chaine des supposés aveux de l’histoire récente depuis le Vietnam jusqu’au Yémen en passant successivement par la Somalie et le Soudan (donc l’Afrique, déjà), le Liban, la Palestine, l’Afghanistan, l’Irak, la Libye et la Syrie. 
Détruire ce qui dérange pour y «reconstruire» ce qui arrange, telle est la devise de ces faiseurs d’Histoire des temps modernes ! 

Des pays (berceaux de l’Humanité et de la prophétie) de civilisation millénaire, rebelles, gênants ont été déstructurés, désarticulés, désaxés, morcelés, pulvérisés et pratiquement rayés de l’Histoire, pour mieux les contrôler, les soumettre, les piller, tuer en eux à jamais ou pour longtemps toute velléité patriotique, de différenciation et d’indépendance.    

Leurs aveux d’ «erreur», voulus tardifs pour mieux les crédibiliser et réhumaniser leurs auteurs, sont inversement proportionnels aux bénéfices engrangés par les « résultats » obtenus pour leurs erreurs ainsi déclamées. 

En effet, maintenant que partout où ils sont passés et que tout ce qu’ils ont foulé ou canardé n’est plus que ruine sur ruine, que le caillou a supplanté la montagne, les gravats les édifices, que nulle fausse note ne se fait entendre dans les chorales «indigènes» locales (dirigeantes et dirigées), que tout ne jure que par la force de l’agresseur ou de ses «concoctés» ailleurs et que les épargnés du massacre sont neutralisés et/ou terrorisés, il est bien trop facile de clamer un mea culpa faussement éprouvé mais savoureusement célébré et grassement (sous peu ou déjà) payé, avec (en prime) un blason redoré et une virginité sauvegardée.  

Avec ce terrible jeu de violence/repentance, admirablement minuté et brillamment exécuté, il ne pourra (et à grande échelle) qu’être aisé (pour ceux-là qui ont vaincu dans un combat inégal) de récolter la mise et de pérenniser la mainmise, dans une ambiance soumise… *Mustapha  ZEDIRI./ Contribution | 23/02/2016 | algerie1.com

**************************************


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café