Daech poursuit son trafic de pétrole vers la Turquie

19 12 2015

**infos.par-ci, par-là.26

**************************************

**Un avion de combat F-16 de l’armée de l’air bahreïnie, qui participait à la coalition anti-rebelles au Yémen, s’est écrasé mercredi en Arabie saoudite en raison d’un problème « technique », mais le pilote est sain et sauf, a annoncé cette coalition sous commandement saoudien.

L’avion s’est écrasé dans la région de Jazan (sud-ouest de l’Arabie saoudite), près de la frontière yéménite, a précisé une déclaration de la coalition, relayée par l’agence officielle saoudienne SPA.(Afp)–mercredi 30/12/2015 | 

**L’armée syrienne a repris le contrôle d’une base militaire importante dans la province sud de Deraa, ont rapporté mercredi les médias citant des sources gouvernementales. La base libérée est située dans la localité Sheikh Miskeen, à 90 km au sud de Damas, près de la frontière avec la Jordanie.

L’armée syrienne en a perdu le contrôle en janvier dernier. Après une offensive militaire soutenue par d’intenses bombardements russes, les forces gouvernementales ont réussi à s’emparer de la partie nord de cette province.

Selon les experts, la reprise de la base et des localités dans la province Deraa est importante dans la mesure où, avec ces territoires, les forces gouvernementales reprennent également le contrôle de la route reliant Damas à Deraa.(Agences)–mercredi 30/12/2015 | 

*******************

*L’homme des saoudiens, le chef du plus important groupe terroriste de la région de Damas (Syrie), Zahrane Allouche, a été tué vendredi par des raids à l’est de la capitale syrienne, Damas.

A1-12390848_848047495311753_2155078352525096774_n

« Zahrane Allouche, chef de Jaich al-Islam, et cinq autre dirigeants (du groupe) ont été tués » lors de frappes aériennes près de Damas, a indiqué l’OSDH, qui cite comme sources « de hauts responsables » de cette formation terroriste soutenue par l’Arabie saoudite. Khaled Khoja, dirigeant de la Coalition nationale syrienne (CNS), la principale formation de l’opposition en exil, a confirmé la mort de Zahrane Allouche sur son compte Twitter.

La télévision nationale syrienne a annoncé dans un bulletin d’information que le corps du chef insurgé et de nombre de ses collaborateurs étaient toujours pris sous les décombres après le raid aérien dans les faubourgs est de la capitale.

Le QG secret du groupe, qui est la faction insurgée la plus importante dans le secteur avec des milliers de combattants, a été pris pour cible par ce que des sources ont présenté comme des missiles russes.

Ainsi donc les choses vont vite en Syrie, et surtout dans la capitale syrienne où deux événements de grande importance ont eu lieu ce vendredi.

Dans l’après-midi, il y a eu d’abord la mort du chef de l’une des plus fortes milices opérant dans la Ghouta orientale à l’est de Damas, Jaïch al-Islam, ainsi que d’autres chefs de cette milice pro saoudienne.

Ensuite un accord inédit était finalisé sur le départ d’autres milices des quartiers du sud de la capitale. Pas les moindres car il s’agit des milices Daesh et front al-Nosra, la branche d’Al-Qaïda.

Jaïch al-Islam décapité

Concernant le premier événement, Zahrane Allouche était en réunion avec d’autres chefs lorsque plusieurs raids aériens ont bombardé le lieu de la rencontre, pourtant tenue en secret.

Jaïch al-Islam est financée par l’Arabie saoudite et compte plusieurs milliers de miliciens dans ses rangs.

« La mort de Zahrane Allouche est l’une des pertes les plus significatives de l’opposition », a indiqué sur Twitter Charles Lister, un des principaux experts des groupes rebelles en Syrie pour l’AFP

Parmi les tués figurent aussi le numéro deux du groupe, son chef religieux, ainsi que son porte-parole, ont rapporté les sites de coordination. Des chefs des milices « Brigade al-Rahmane » et « Ahrar al-Sham » participaient aussi à la rencontre.

Selon plusieurs sources, il y aurait au moins 20 chefs de milices tués durant le raid contre cette réunion, qui a eu lieu dans la ferme d’Otaba au nord de l’aéroport Marj al-Sultane, libéré depuis une dizaine de jours.

Selon Reuters, les avions russes ont effectué 13 raids dans la Ghouta orientale ce vendredi. Il était impossible dans l’immédiat de savoir si ces raids avaient été menés par l’aviation syrienne ou par la Russie, souligne l’OSDH.

Qui est Allouche

Il appartient à une famille qui s’est convertie au wahhabisme, courant importé de l’Arabie saoudite et n’ayant aucune origine en Syrie. Selon les médias, son père, Abdallah Allouche était l’un des chefs du courant wahhabite au sein de la branche syrienne de la confrérie des Frères Musulmans.

Lui même a poursuivi ses études théologiques en Arabie saoudite, avant de revenir en Syrie, où sous la couverture d’activités dans l’immobilier, avec un associé saoudien, il enrôlait les jeunes syriens pour les convertir au wahhabisme et créer des cellules terroristes. Raison pour laquelle il a été capturé en 2009 jusqu’en 2011, date à laquelle il a été libéré dans le cadre d’une amnistye présidentielle, consentie sous la pression de l’insurrection et des parties régionales.

Selon les mêmes sources, Allouche est encadré par les services de renseignements saoudiens, qui lui fournissent tout l’aide logistique, militaire et financière dont il a besoin.

A1-cage_ghouta

Il était connu pour son discours confessionnel dans lequel il stigmatisait les alaouites et les chiites. Lors du lancement des frappes aériennes russes en Syrie, il a disséminé dans plusieurs régions de la Ghouta orientale des dizaines de cages dans lesquelles il avait renfermé des familles alaouites, enlevées lors de l’attaque meurtrière contre la cité industrielle de Aadra en 2013.

Selon plusieurs correspondants de presse sur place, l’information de sa mort a été acueillie avec un grand soulagement de la part des habitants de la capitale qu’il a essayé à plusieurs reprises d’envahir, et qui a fait des centaines de fois l’objet de tirs d’obus de mortier et de roquettes, tuant et blessant des centaines de personnes.

Sa milice fait partie des groupes terroristes qui encerclent et bombardent sans répit les deux localités chiites Noubbol et Zahra au nord-ouest d’Alep, au côté du front al-Nosra et d’autres.*Par Mourad Arbani | vendredi 25/12/2015 | algerie1. com/

***un rebelle de daech capturé par les milices kurdes a raconté dans une interview à Sputnik que pour des raisons de sécurité, de nombreux camps d’entraînement de Daech se trouvaient en Turquie. où et comment il avait reçu sa formation militaire.

En décembre 2015, Abdurrahman Abdulhadi (20 ans) a été fait prisonnier par des militaires kurdes en Syrie et placé en détention avec d’autres djihadistes dans une prison relevant des forces armées kurdes (YPG).

Selon Abdulhadi, il s’est engagé dans les rangs de Daech en 2013 pour se battre contre les troupes gouvernementales syriennes.

En août 2014, il a suivi un entraînement à Adana [quatrième ville la plus grande de Turquie, ndlr] au sein d’un groupe de 60 personnes.

Une fois par semaine, les membres du groupe devaient suivre des cours pratiques afin de se familiariser avec le maniement de mitrailleuses, de fusils d’assaut Kalachnikov et d’autres armes à feu.

« Les entraînements se déroulaient en Turquie, les chefs militaires de Daech étant persuadés que ce pays était moins exposé au danger que la Syrie. En effet, il était impossible de suivre une formation militaire en Syrie en raison des bombardements », a déclaré Abdulhadi.

D’après lui, les chefs du camp d’entraînement présentaient ce dernier aux journalistes comme un camp de l’Armée syrienne libre (ASL).

« Les médias écrivaient que nous recevions une formation militaire dans un camp de l’ASL, mais en réalité, toutes les 60 personnes qui s’exerçaient à manier des armes étaient membres de Daech.

Ils étaient Syriens. Un grand nombre d’entre eux étaient arrivés en Turquie pour trouver du travail, mais avaient ensuite rejoint l’Etat pseudo-islamique », a dit le djihadiste.

Sa mission principale consistait à accueillir les Syriens désireux de se rendre en Turquie, à entretenir des contacts avec eux via internet et à les aider à gagner le camp.

 »La formation terminée, ils repartaient pour Urfa [sud-est de la Turquie, ndlr] et de là, pour Raqqa. Une fois à Raqqa, ils étaient envoyés dans différentes régions de la Syrie », a indiqué Abdulhadi, précisant que les armes étaient livrées à l’Etat islamique depuis l’Irak dans des camions déguisés en convois humanitaires.

Les armes lourdes provenaient d’el-Sheddadi (Syrie).
Abdulhadi affirme regretter d’avoir rejoint Daech.

« Ce que j’ai lu au sujet de l’Etat islamique et ce qui j’ai vu de mes propres yeux sont des choses différentes », a-t-il conclu.(Agence)*vendredi 25/12/2015 |

* l’organisation terroriste daech poursuit son trafic de pétrole vers la Turquie

La Russie a affirmé vendredi que l’organisation Etat pseudo-islamique (EI) poursuivait son trafic de pétrole vers la Turquie en empruntant un nouvel itinétaire passant par le nord de l’Irak pour échapper aux bombardements russes.

L’état-major russe a en outre indiqué vendredi que l’aviation russe avait effectué 5.240 sorties, dont 145 sorties longue distance, depuis le début de son intervention militaire en Syrie le 30 septembre.« Les terroristes tentent d’échapper aux bombardements russes en changeant leur logistique et en utilisant de nouveaux circuits de contrebande de pétrole brut », a affirmé le général Sergueï Routskoï lors d’une conférence de presse de l’état-major.Selon lui, un de ces nouveaux circuits amène les camions-citernes de la province de Deir Ezzor, dans l’est de la Syrie, vers Zakho et Mossoul, bastion de l’EI en Irak, en franchissant la frontière entre les deux pays avant de rejoindre la Turquie.« Le pétrole arrive sur le territoire turc à travers un point frontière dans la région de Zakho », a-t-il accusé en montrant des images satellites de convois et d’installations logistiques situées selon lui à la frontière irako-turque.« Au moment des prises de vue dans la région de Zakho, 11.775 camions-citernes se trouvaient de chaque côté de la frontière irako-turque », a assuré le général, ajoutant que les autres circuits de contrebande avaient été délaissés par les convois ces derniers jours.Daech poursuit son trafic de pétrole vers la Turquie dans actualité media_xll_8267762

37 cibles détruites
L’état-major a en outre affirmé que l’aviation russe avait détruit la semaine dernière 37 cibles liés à l’extraction et au traitement du pétrole en Syrie, ainsi que 17 convois de camions-citernes, portant le nombre de véhicules de transport de pétrole détruits depuis fin septembre à plus de 2.000.
Plusieurs pays dont la Russie et l’Irak accusent la Turquie d’être impliquée dans la contrebande de pétrole à laquelle se livre l’Etat islamique et qui constitue l’une des principales sources de financement de l’organisation.
Moscou est allée jusqu’à porter ses accusations directement contre le président Recep Tayyip Erdogan et sa famille, ce dernier les qualifiant de « mensonges » tout en promettant de quitter son poste si elles étaient prouvées. Washington a pour sa part estimé que la quantité de pétrole transporté par l’EI en Turquie est économiquement « insignifiante », Moscou l’accusant de vouloir « couvrir ces actes ».**vendredi 25/12/15 -Source: Belga

**Quelque 1.600 Tunisiens se trouvent à présent en Syrie parmi les groupes terroristes tandis que 600 autres sont retournés en Tunisie et 800 ont été tués alors qu’ils combattaient aux côtés des terroristes, a rapporté vendredi l’agence de presse TAP.

En marge d’une rencontre vendredi à Tunis, le chargé des relations avec les médias au ministère tunisien de l’Intérieur a assuré que « le département coordonne avec l’appareil judiciaire au sujet des Tunisiens qui sont retournés des foyers de tension et ceux impliqués dans des actes terroristes ».

En ce qui concerne les éléments relaxés par la justice, le responsable a précisé que « le ministère de l’Intérieur a décidé des mesures administratives à leur encontre portant sur leur contrôle et leur placement en résidence surveillée ».(Tap)*vendredi 25/12/2015 |

**Plusieurs jeunes filles syriennes prennent les armes pour combattre les terroristes

rfemmes

Alors que des combats sans merci battent leur plein à Damas et dans ses alentours, plusieurs femmes syriennes prennent les armes pour contrer les attaques de Daech.

Le bataillon féminin Al-Maghari, entièrement composé de volontaires, est un modèle de vaillance. Une fois leur préparation militaire terminée, les jeunes filles qui y sont engagées n’hésitent pas à se battre sur tous les fronts, notamment dans les « points chauds » aux alentours de la capitale syrienne.

« La lutte contre Daech, nous nous y sommes engagées délibérément. Tout en nous rendant compte de l’ampleur des difficultés à surmonter, nous nous sommes tout de même décidées à nous porter volontaires », a confié une des combattante à la chaîne russe RT.

« Que la Syrie soit ma mère, je l’ai ressenti encore plus vivement après avoir rejoint les rangs de ce bataillon. Et si la mère se porte mal, la fille est censée être à ses côtés. A présent, la Syrie est malade, c’est pour cela que je l’ai rejoint, ce bataillon. Je vais me battre pour ma mère. Je vais la soigner pour que nous puissions vivre ensemble en toute tranquillité, juste comme avant », s’est empressée d’ajouter une autre combattante.

Dans une interview accordée à la chaîne RT, une des combattantes d’Al-Maghari a fait part de certains problèmes auxquels elle avait dû faire face.

« Que la société orientale ne prenne pas au sérieux les femmes qui combattent aux côtés des hommes, c’est un secret de Polichinelle. Cependant, nous avons su défendre nos droits et prouver que nous sommes capables de protéger notre patrie aussi bien que les hommes », explique-t-elle.

Si la formation du bataillon en question a nécessité beaucoup d’efforts à tous les niveaux, le jeu en valait la chandelle. Constitué de troupes de choc, ledit bataillon est chargé de tâches militaires d’une importance capitale.

Les jeunes filles parviennent à garder le moral en toute circonstance, malgré la mort de quelques-unes de leurs camarades lors de batailles acharnées, d’actes de sabotage et d’attentats suicides dont elles constituent une cible de prédilection.

« Nous sommes prêts à enrôler de nouvelles combattantes dans notre bataillon. Le rôle de la femme dans la société ne se résume pas à l’accouchement.

Parmi les femmes, il y a de véritables héroïnes. Elles font preuve de courage aussi bien dans la vie privée que sur des champs de bataille. Allah leur a fait don de qualités que les hommes ne possèdent pas », a relevé un commandant syrien.(Agence)*samedi 26 décembre 2015

**********************************

*Indignés, les Libyens accusent les Etats-Unis et leurs valets, d’avoir détruit la Libye et d’y avoir apporté la mort et la dévastation.

Indignés, les gens accusent les Etats-Unis d’avoir apporté la mort en Libye. Des citoyens de Libye ont violemment critiqué le message du président américain, qui a déclaré que la révolution de 2011 les avait « délivrés de 42 années de dictature ». Un grand nombre de commentaires pleins de colère à l’égard de la politique américaine en Libye ont inondé la page Facebook de l’ambassade des Etats-Unis à Tripoli.

Les utilisateurs accusent les Etats-Unis d’avoir détruit la Libye et d’y avoir apporté mort et dévastation. Les citoyens indignés exigent d’ »arrêter l’envoi d’agents et de criminels de guerre » dans leur pays et appellent à « cesser de détruire ce qu’il reste de celui-ci ».

Certains vont jusqu’à qualifier de « nouvelle forme de néocolonialisme » ce qui se passe en Libye. La plupart des commentateurs affirment que leur plus grand souhait est que les Américains quittent leur pays.

Depuis le renversement du leader Mouammar Kadhafi en 2011 lors d’un conflit armé soutenu par la France et l’Occident, la Libye est privée de gouvernement central et déchirée par des luttes entre milices de différentes villes.

Les terroristes de Daech profitent du chaos qui règne dans le pays pour y gagner du terrain. Selon DIGNITY (Danish Institute Against Torture), trois ans et demi après la guerre civile de 2011, une famille libyenne sur cinq déplore la perte d’un de ses membres.

Le think tank Brookings Doha Center affirme qu’au printemps 2015, on comptait près de 400.000 réfugiés libyens. Certaines régions du pays ne sont administrées par aucune autorité légitime. Livrées à elles-mêmes, elles sont contrôlées par des groupes terroristes qui y exercent une influence quasi illimitée.(Agence)*samedi 26 décembre 2015

************************************

*L’artémisinine, une plante incroyable contre le cancer

**l’artémisinine tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures.

artémisinineartémisinine

*Une bombe intelligeante contre le cancer

L’artémisinine, une plante incroyable ! Selon une série d’études publiées dans « Science de la vie », l’artémisinine, de la « Douce vermouth » du dérivé « d’Artemisia Annua », utilisée en herbologie chinoise depuis plus de 2 000 ans, réduirait les cellules cancéreuses du poumon jusqu’à 28%.

Artémisinine_et_dérivés

*Combinée avec le fer, cette plante incroyable qu’est l’artémisinine tue 98% des cellules cancéreuses en seulement 16 heures. L’artémisinime n’attaque sélectivement que les «mauvaises» cellules, sans affecter les tissus sains.

*Déjà reconnue comme un remède antipaludéen puissant et contre la fièvre, son plus ancien usage formulé par écrit figure dans un texte appelé: Recettes pour cinquante-deux maladies (chinois traditionnel : 五十二病方 ; pinyin : Wǔshí’èr Bìngfāng) datant de 168 av. J.-C. et découvert, parmi d’autres textes ayant traits à 283 traitements médicaux différents, dans une tombe mise à jour sur le site de Mawangdui.

*«En général, nos résultats montrent que l’artémisinine arrête le facteur de transcription ‘E2F1’ et intervient dans la destruction des cellules cancéreuses dupoumon, ce qui signifie qu’elle présente un moyen de transcription selon lequel l’herbe contrôle la croissance des cellules cancéreuses de la reproduction », a-t-on indiqué dans la conclusion des recherches menées dans le laboratoire du cancer à l’Université de Californie. La Revue des Sciences de la Vie a présenté une étude de l’Université de Washington, menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai. Jusqu’à présent, cette étude est la plus vaste faite sur l’artémisinine aux États-Unis.

*En utilisant une radiation de nature résistante au rayonnement des cellules du cancer du sein (qui avaient aussi une forte propension à accumuler le fer), l’artémisinine a fait ses preuves avec un taux de 75 % de destruction du cancer après seulement 8 heures et presque 100% de taux de destruction en seulement 24 heures.Les dépôts de fer dans les cellules cancéreuses étaient faits avec des récepteurs spécifiques pour aider la division cellulaire. Les cellules normales ont également ces récepteurs mais les cellules cancéreuses en ont la plus grande quantité et en fonction de cela, les cellules cancéreuses peuvent être une cible de combinaison de fer et d’artémisinine.

*De nombreuses expériences ont été menées jusqu’à présent et elles ont toutes prouvé que l’artémisinine combiné avec le fer pouvait effectivement détruire le cancer, et que cet extrait avait été utilisé en Chine depuis des milliers d’années comme remède contre le paludisme.Le parasite du paludisme ne peut pas survivre en présence d’artémisinine car il est riche en fer. Les bio-ingénieurs Henry Lai et Narendra Singhde l’Université de Washington ont été les premiers scientifiques à le découvrir.Dans cette vidéo en anglais, ce scientifique parle de ce sujet en concluant que «l’artémisinine et des composés transportant du fer marqué d’artémisinine pourraient être développés en de puissants médicaments anticancéreux ».*actumag.info/samedi 19 décembre 2015

******************************************

Chine : 91 disparus dans un glissement de terrain

Un énorme glissement de terrain a fait près d’une centaine de disparus à Shenzhen, une ville industrieuse du sud de la Chine aux portes de Hong Kong. La nouvelle catastrophe qui a frappé la Chine est survenue en fin de matinée dimanche. L’avalanche de terre et de boue a englouti 91 personnes, selon un dernier bilan officiel, et enseveli une trentaine de bâtiments avant de provoquer une explosion de gaz. Plus de 1500 secouristes et 104 camions de pompiers ont été déployés sur le site de la catastrophe. Le maire-adjoint de la ville, Liu Qinsheng, a évalué à 38 hectares l’étendue recouverte par l’énorme masse de terre, haute d’une bonne dizaine de mètres de hauteur. Les causes de la catastrophe seraient d’origine humaine : une montagne de terre, issue de travaux de construction et détrempée par des pluies récentes, aurait été accumulée illégalement. *médias/  lundi 21 décembre 2015 | Par Yacine Babouche | tsa

Syrie : une trentaine de morts dans des frappes à Idleb

Au moins trente-six personnes, dont une majorité de rebelles, ont été tuées dimanche par des raids, probablement russes, dans la province d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie, affirme l’Observatoire syrien des droits de l’homme. Les raids de ce dimanche ont visé d’anciens locaux administratifs de l’État syrien dans la ville d’Idleb, transformés en tribunaux religieux par le Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, et d’autres bâtiments utilisés par l’Armée de la Conquête. Le bilan élevé des tués parmi les rebelles est dû au fait qu’une importante réunion était en cours entre les responsables de plusieurs groupes islamistes. Les avions auraient utilisé des bombes guidées de 500 kilogrammes, dont sont équipés les avions russes opérant en Syrie. * lundi 21 décembre 2015 | Par Yacine Babouche | tsa

Nigeria : 12 membres de Boko Haram tués

L’armée nigériane a affirmé dimanche soir avoir tué douze membres du groupe Boko Haram dans deux accrochages séparés dans le nord-est du pays. Les soldats « ont tué trois terroristes présumés de Boko Haram lors d’une patrouille sur la route Damboa-Njaba-Bale dans l’État de Borno », a déclaré le porte-parole de l’armée. Dans un second accrochage dans le village de Mainari (État de Borno), l’armée « a tué neuf terroristes et saisi des armes ». Le président nigérian Muhammadu Buhari a donné à l’armée jusqu’à fin décembre pour en finir avec l’insurrection de Boko Haram. Cependant, les observateurs doutent fortement que ce délai puisse être tenu, malgré les communiqués victorieux de l’armée. *médias/ lundi 21 décembre 2015 | 

Nigeria : six morts dans un attentat

Six personnes ont été tuées dans une attaque-suicide menée par un enfant kamikaze dans le nord-est du Nigeria et imputée à Boko Haram. L’attaque a eu lieu hier vers 20h30 locales (19h30 GMT) à Beninsheikh, dans l’État de Borno, lorsque trois adolescents âgés de 10 à 15 ans ont été stoppés par les membres d’un groupe d’auto-défense civil qui les soupçonnaient de vouloir commettre un attentat. L’un des kamikazes a actionné la ceinture d’explosifs qu’il portait sur lui, causant « la mort de neuf personnes tandis que 24 autres personnes ont été plus ou moins gravement blessées», a indiqué le porte-parole de l’armée nigériane, précisant que les trois kamikazes faisaient partie des morts. 

Six soldats de la mission de l’Otan en Afghanistan ont été tués ce lundi dans un attentat suicide commis par des rebelles talibans près de Kaboul. L’attaque, menée par un kamikaze à moto, visait une patrouille conjointe de l’armée afghane et des forces étrangères. Elle s’est produite près de la base de Bagram au nord de Kaboul et « a tué 6 soldats » étrangers, a indiqué un porte-parole de l’Otan sans préciser leur nationalité. Les insurgés Talibans ont revendiqué l’attaque et affirmé avoir tué « 19 soldats américains ». *médias/ lundi 21 décembre 2015 | 

Des « dizaines de milliers » de passeports vierges volés par Daech

L’État islamique aurait subtilisé des « dizaines de milliers » de passeports vierges en Syrie, en Irak et en Libye, qui pourraient être utilisés par de faux réfugiés pour rejoindre l’Europe, selon des services de renseignement occidentaux, rapporte dimanche le journal allemandWelt am Sonntag. En Syrie et en Irak, où de vastes territoires sont entre ses mains, et en Libye, Daech a pris le contrôle des administrations publiques et s’est emparé du matériel qui se trouve dans les bâtiments. Il aurait saisi ces passeports ainsi que les machines nécessaires à la production de ces papiers d’identité. Daech revend les « vrais-faux passeports » sur le marché noir, où les prix se négocient entre 1 000 et 1 500 euros. Le risque étant surtout que les daechistes utilisent également ces documents d’identité pour entrer en Europe. *médias/ lundi 21 décembre 2015 | 

La Russie impose un embargo alimentaire à l’Ukraine

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a confirmé ce lundi que la Russie étendrait à l’Ukraine l’embargo sur les produits alimentaires, déjà imposé aux pays occidentaux, à partir du 1er janvier, date de l’entrée en vigueur de l’accord de libre-échange entre Kiev et l’Union européenne. La Russie menaçait depuis des mois d’appliquer cette mesure de rétorsion déjà imposée depuis l’été 2014 aux pays occidentaux qui la sanctionnent pour son implication dans la crise ukrainienne. La semaine dernière, le président Vladimir Poutine avait assuré que Moscou n’avait pas d’autre choix vu le rapprochement entre Kiev et l’Union européenne. « Cela n’est pas notre choix, nous nous sommes battus pour que cela n’arrive pas mais on n’a pas voulu nous écoute », a-t-il assuré. *médias/ lundi 21 décembre 2015 | 

Elections Législatives : l’Espagne apparemment ingouvernable

Les élections législatives du dimanche 20 décembre ont fragmenté le parlement espagnol, et le pays apparaît ingouvernable. La droite du Partido Popular et du mouvement Ciutadanos ont obtenu 163 sièges, tandis que les Socialistes et les radicaux de Podemos ont obtenu 161 sièges. Or pour gouverner l’Espagne, il faut que le président obtienne au parlement une majorité absolue de 176 députés. Le Roi d’Espagne va demander au Parti Populaire, qui a obtenu le plus de suffrages, de former une coalition dans un délai de cinq semaines maximum et de la présenter devant le Parlement afin d’obtenir les votes nécessaires des députés. Si une majorité absolue ne se dégage pas lors de ce premier vote, ce sera au tour du chef de l’opposition de tenter de former une majorité. Si l’Espagne ne possède pas un nouveau gouvernement d’ici le 14 mars 2016, des élections anticipées seront automatiquement déclenchées.*médias/ lundi 21 décembre 2015 | 

****************

**L’Australie ravagée par des incendies

media_xll_7558900 air.pur dans santé-médecine

*MELBOURNE –samedi 19 déc 2015 – Les environs de Melbourne, ravagés pas des incendies. Avec des températures dépassant les 40 degrés et des vents de plus de 100km/h, les pompiers australiens ont bien du mal à contenir les flammes.
Près de 300 feux étaient recensés samedi dans l’État de Victoria.
Des champs, des forêts sont touchés mais aussi des maisons, obligeant leurs habitants à fuir avec le minimum sur eux.
L’autoroute reliant Melbourne et Sydney a été fermée, ce qui paralyse une part importante de l’activité économique.
La situation pourrait s’améliorer à partir de dimanche : les météorologues annoncent en effet une baisse des températures. Mais les autorités australiennes recommandent la prudence.*actumag.info/samedi 19 décembre 2015

***********************

*Une avalanche ensevelit une dizaine d’habitations en Norvège

media_xll_8254064 Arabie.saoudite dans société

L’avalanche qui a enseveli samedi 19 décembre 2015, une dizaine d’habitations sur l’archipel norvégien du Svalbard, dans l’Arctique, n’a pas fait que des blessés. Il y a bien un mort, selon un bilan provisoire tombé en fin d’après-midi. Il s’agit d’un homme de 40 ans, selon le bureau du gouverneur. Neuf personnes sont également blessées, dont trois grièvement. Les neuf blessés sont quatre enfants et cinq adultes, dont deux enfants et un adulte sont dans un état grave, selon l’hôpital universitaire régional UNN.

L’avalanche est survenue vers 11H00 sur le versant du mont Sukkertoppen dominant Longyearbyen, le chef-lieu. Une dizaine de maisons en bois aux couleurs vives, typiques de l’archipel, ont été ensevelies. Celles situées sur les hauteurs ont été déplacées d’une vingtaine de mètres, selon des témoins.
Armés de pelles, une centaine de sauveteurs, policiers et riverains tentaient de dégager le plus rapidement possible les maisons touchées. Une équipe de médecins et des spécialistes accompagnés de chiens d’avalanche devaient rapidement quitter Tromsø, en Norvège continentale, pour Longyearbyen.
Le gouverneur a annoncé en début d’après-midi l’évacuation de plusieurs maisons au pied du Sukkertoppen par crainte de nouvelles coulées de neige. Une quarantaine de logements ont été évacués, selon le quotidien de référence norvégien Aftenposten.
Les conditions météo étaient exécrables depuis vendredi et les autorités avaient lancé un appel à la prudence alors que des vents forts avec des pointes à 150 km/h étaient attendus dans la nuit. *samedi 19 décembre 2015/  Source: Belga

media_xll_8254058 chine

media_xll_8254065 Daech

*************************************************

**Pékin déclenche la seconde alerte rouge à la pollution en 15 jours

media_xll_8228610 Etats-Unis

*PÉKIN – 19 déc 2015 – Pékin s’est de nouveau réveillée sous un épais brouillard de pollution. Pour la seconde fois en quinze jours, l’alerte rouge a été déclenchée dans la capitale chinoise, synonyme d’un niveau de smog maximal … et de nombreuses restrictions: circulation alternée pour les automobilistes, arrêt des usines ou encore fermeture des écoles au moins jusqu’à mardi matin.
En cause : les microparticules toxiques présentes dans l’air. Leur concentration dépasse très largement le plafond recommandé par l’OMS.
Critiqué pour son manque de réactivité, le régime de Pékin avait le 7 décembre déclenché pour la première fois une alerte rouge. Décision qui avait provoqué une ruée sur les masques parmi les habitants.*actumag.info/samedi 19 décembre 2015

media_xll_8221359 pollution

**Pékin s’est déclaré en alerte maximale « rouge » à la pollution atmosphérique, tout en adoptant des mesures exceptionnelles, alors qu’un nouvel épisode « d’airpocalypse » menace la capitale du premier émetteur mondial de gaz à effet de serre. Cette alerte doit entraîner un certain nombre de restrictions pour les quelque 21 millions de Pékinois.Le nord de la Chine suffoque ces derniers jours sous un épais brouillard polluant, que le gouvernement a attribué aux « véhicules à moteur », mais qui est aussi exacerbé par une consommation de charbon accrue à l’orée de l’hiver. Une circulation alternée, suivant le dernier numéro — pair ou impair — de la plaque d’immatriculation, sera mise en place pour toutes les voitures particulières et officielles, à l’exception des véhicules électriques. 

*Dans un effort supplémentaire, les autorités locales ont également annoncé le retrait temporaire de 30% de leurs véhicules de fonction de la circulation. En compensation, 200 bus supplémentaires, « en priorité électriques ou hybrides », circuleront dans les rues de la ville, selon la compagnie des transports de Pékin, citée par le journal Beijing Daily. Les chantiers en extérieur seront interrompus, et les camions destinés au transport de gravats et de déchets du BTP seront interdits de circulation, alors que les usines les plus polluantes devront cesser leurs opérations.

*Les écoles et collèges sont par ailleurs appelés à « suspendre les cours », une mesure « recommandée » mais cependant non obligatoire. Pékin avait déjà, la veille, enjoint les établissements scolaires à arrêter pour trois jours toutes leurs activités en extérieur. Ces mesures restrictives étaient dans l’ensemble accueillies positivement sur internet. « Le gouvernement montre enfin qu’il prend à coeur (la lutte contre) ce fléau », notait un internaute sur le réseau social Sina Weibo, un autre plus circonspect se demandant cependant si les annonces « auront véritablement un effet ». La pollution de l’air dans les grandes villes chinoises est un phénomène récurrent, devenu l’un des principaux sujets de mécontentement de la population et à l’origine de centaines de milliers de décès prématurés.  La métropole avait été noyée dans un dense brouillard blanchâtre imprégné d’une âcre odeur de charbon, qui limitait très fortement la visibilité. La densité de particules de 2,5 microns de diamètre (PM 2,5), particulièrement dangereuses pour la santé, avait alors atteint plus de 600 microgrammes par mètre cube, selon les niveaux de référence mesurés par l’ambassade américaine à Pékin.

*L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande un plafond moyen de seulement… 25 microgrammes par vingt-quatre heures. La concentration de ces microparticules nocives atteignait lundi soir, selon la même source, 224 microgrammes par mètre cube –mais ce niveau pourrait potentiellement s’aggraver dans les jours à venir. La semaine dernière, malgré une pollution extrême et constante, la capitale chinoise n’avait été placée qu’en alerte « orange » –un cran en-dessous du niveau « rouge ». Une alerte « rouge » est, selon les autorités, déclenchée lorsqu’une « forte pollution se maintient durant trois jours consécutifs », ce qui était pourtant déjà le cas la semaine passée.  *7/12/15 -Source: Belga

media_xll_8206681 syrie

media_xll_8206676 Yemen

media_xll_8206689

**Respirer l’air de Pékin équivaut à fumer 40 cigarettes par jour

Respirer l’air de Pékin pendant une journée équivaudrait à fumer quarante cigarettes, affirme une étude récemment publiée par l’ONG américaine Berkeley Earth. Cette dernière estime que la pollution atmosphérique est tellement importante en Chine qu’elle serait annuellement responsable d’environ 1,6 million de décès, soit plus de 4.000 par jour, ce qui représenterait 17% de la mortalité du pays.

media_xll_7940560

Des taux particulièrement important de particules fines et de souffre ont été mesurés dans l’air, principalement dans l’est du pays et autour des principales villes. Environ 83% des Chinois respirent quotidiennement un air qui serait considéré comme « malsain » ou « malsain pour les groupes sensibles » selon les critères employés par l’agence américaine de protection de l’environnement (EPA), souligne l’ONG.Cette dernière a compilé les mesures réalisées toutes les heures pendant quatre mois par 1.500 stations au sol. La publication porte sur une série de mesures réalisées entre avril et août 2014. L’ONG ajoute que l’usage intensif de centrales à charbon serait responsable d’une part majeure de la pollution dans le pays.*19/08/2015 -Source: Belga

**A Pékin, on vend l’air pur au prix fort

*un restaurant chinois fait payer l’air pur dans l’addition

La Chine étant lourdement touchée par le smog, un restaurant de la ville de Zhangjiagang, dans l’est du pays, a eu l’idée d’ajouter une sorte de « taxe air pur » à l’addition de ses clients. Après avoir installé des filtres à air dans l’établissement, le restaurant ajoutait 1 yuan (14 cents) sur l’addition de chaque repas.

Les autorités sont finalement intervenues, signifiant au restaurateur que c’était une très bonne idée d’installer des filtres, mais qu’il n’était pas question d’en faire payer le prix au client, rapportent les médias chinois mardi. L’affaire a toutefois fait débat sur la Toile, certains internautes affirmant qu’ils étaient prêts à payer 1 yuan pour avoir de l’air pur. Selon Greenpeace, la pollution de l’air est au-dessus de la limite dans 80% des villes chinoises. Plus de 4.000 personnes meurt chaque jour en Chine à cause de cette pollution, selon des scientifiques américains.*15/12/2015 -Source: BelgaLa Belgique parmi les meilleurs élèves d'un classement climatique

****************************************

L’Arabie saoudite a décidé lundi d’augmenter jusqu’à 40% les prix de l’essence dans le cadre d’une révision des subventions touchant les prix de l’électricité, de l’eau, du diesel et d’autres produits pétroliers, largement subventionnés dans le royaume. Cette décision, qui doit entrer en vigueur dès mardi selon l’agence officielle SPA, intervient quelques heures après l’annonce par le royaume d’un déficit budgétaire record de 98 milliards de dollars (89,2 milliards d’euros) en 2015 et l’adoption d’un budget 2016 également largement déficitaire, en raison de l’effondrement des prix du pétrole.(Afp)– lundi 28 décembre 2015

****************************************


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café