infos.par-ci, par-là.18

23 07 2015

*Enorme boule de feu à Tianjin en Chine

*Série d’explosions dans la zone portuaire de Tianjin, où une cargaison d’explosifs a pris feu.

infos.par-ci, par-là.18 dans actualité media_xll_7927792

*La justice chinoise va enquêter pour déterminer si des pratiques illégales sont à l’origine des gigantesques explosions survenues dans le port de Tianjin et qui ont coûté la vue à 112 personnes, selon le dernier bilan officiel, a annoncé dimanche l’agence de presse officielle Xinhua (Chine nouvelle).Le ministère public va collaborer avec les autorités de la ville de Tianjin afin de rassembler des preuves d’éventuels abus de pouvoir ou négligences.L’armée chinoise a annoncé dimanche que des centaines de tonnes de cyanure hautement toxique avaient été entreposées sur le site où se sont produites les puissantes déflagrations. L’armée n’a pas précisé de quel type de cyanure il s’agissait mais les médias chinois avait parlé auparavant de la présence de 700 tonnes de cyanure de sodium, un composant chimique très toxique en cas d’inhalation, d’ingestion ou de contact avec la peau. *16/08/15 -Source: Belga

media_xll_7934952 grèce dans société

**** la série d’explosions a eu lieu mercredi soir dans un entrepôt de produits inflammables de la ville portuaire de Tianjin (nord de la Chine), a annoncé jeudi le Quotidien du peuple.Des témoins et la presse ont fait état d’une boule de feu et de flammes. Un journaliste de l’AFP a observé des débris de verre sur quelque trois kilomètres autour du site, tandis que six heures après les explosions, des panaches de fumée étaient toujours présents au-dessus des immeubles de la ville.  »La boule de feu était énorme, peut-être 100 mètres de haut », a indiqué Huang Shiting, 27 ans, dont l’habitation est proche de la zone portuaire où ont eu lieu des explosions. Le Quotidien du peuple a indiqué que les personnes avaient été tuées lorsqu’une cargaison a explosé dans l’entrepôt où ils étaient stockés. Ville manufacturière et l’un des principaux ports du nord de la Chine, Tianjin est l’une des quatre seules villes du pays à avoir obtenu le statut de province avec Pékin, Shanghaï et Chongqing. 

Des images filmées par un drone de la ville de Tianjin au lendemain de la catastrophe ont été mises en ligne ce jeudi. Elles montrent l’ampleur du désastre, dont le dernier bilan fait état d’au moins 112 morts. On compte également plus de 520 blessés, dont 66 grièvement. Selon un journaliste de l’AFP, on retrouvait jeudi du verre brisé jusqu’à 3 km à la ronde autour du site.Les explosions sont parties d’un entrepôt de la zone portuaire de Tianjin, où une cargaison d’explosifs a pris feu, selon des médias officiels. On ignore à ce stade les causes exactes de la catastrophe.

*Sur son compte de microblogging Weibo, l’organe officiel a noté qu’un grand nombre de personnes étaient piégées à proximité de l’explosion par un gigantesque incendie. D’après les images de la télévision d’Etat CCTV, une boule de feu et des colonnes de flammes ont jailli, éclairant le ciel et propulsant des nuages de poussière à des dizaines de mètres dans les airs. Deux explosions consécutives se sont produites, la première vers 23h30 (18h30 HB) mercredi. Selon les médias locaux, l’incendie causé par les explosions était désormais sous contrôle. Deux pompiers sont portés disparus, a indiqué l’agence Chine Nouvelle. Selon le compte Weibo authentifié du Centre chinois des réseaux de surveillance des séismes, la magnitude de la première explosion équivalait à la détonation de trois tonnes de TNT, tandis que la seconde explosion avait une puissance de l’équivalent de la détonation de 21 tonnes de cet explosif. Tianjin, qui se situe à 140 km au sud-est de Pékin, est l’une des plus grandes villes du pays, avec près de 15 millions d’habitants, selon les chiffres de 2013. *12/08/15 -Source: Belga

****Une série d’attaques menées jeudi soir dans la banlieue de Sao Paulo, mégapole du Brésil, a fait au moins « 19 morts et sept blessés », a déclaré lors d’une conférence de presse vendredi le secrétaire à la Sécurité de la zone, Alexandre de Moraes.

Ces chiffres sont encore provisoires, a-t-il ajouté. Plus tôt dans la journée, la presse brésilienne avait rapporté que 23 personnes avaient été abattues dans deux villes de la banlieue de Sao Paulo (sud-est) en à peine deux heures et demie.Les attaques ont commencé dans un bar d’Osasco et ont continué dans le quartier voisin de Barueri, selon le site G1 de Globo. Elles auraient eu lieu en deux heures et demie dans 10 endroits différents d’Osasco. Deux autres attaques se seraient produites à Barueri à la même heure.Le secrétariat à la Sécurité a indiqué de son côté à l’AFP que ces attaques étaient « inhabituelles » et qu’il ne pouvait préciser si elles avaient été coordonnées.*jeudi 14/08/15 -Source: Belga

*********************************

L’ex-chef de l’armée russe condamné à 5 ans de prison pour corruption

media_xll_7931972 iles.à.vendre

L’ancien commandant de l’armée de terre russe, Vladimir Tchirkine, a été condamné vendredi à cinq ans de prison pour corruption, a déclaré un porte-parole du tribunal de garnison de Moscou, juridiction militaire chargée de l’affaire.

L’ex-général, 59 ans, a été reconnu coupable d’avoir accepté en 2008 un pot-de-vin de 450.000 roubles (6.200 euros) d’un officier pour l’aider à obtenir un appartement de service. Selon les enquêteurs, l’officier a déposé une plainte devant la justice lorsqu’il n’a pas pu emménager dans l’appartement que lui avait promis M. Tchirkine, car il était déjà occupé par une autre famille. Après la décision du tribunal, M. Tchirkine a été dégradé et arrêté dans la salle d’audience. Lors des faits qui lui sont reprochés, M. Tchirkine était à la tête des forces armées du secteur militaire de Moscou et de celles du secteur Volga-Oural. Il a ensuite été nommé chef de l’armée de terre en avril 2012 avant d’être limogé fin 2013 lorsque le département militaire du Comité d’enquête russe l’a soupçonné de recevoir des pots-de-vin. Il s’agit d’une des rares condamnations d’un responsable militaire de haut rang en Russie, où la corruption est un mal endémique qui gangrène le pays et mine la confiance de la population.*vendredi 14/08/2015 – Source: Belga

************

*Les mouettes terrorisent habitants et vacanciers en Angleterre

Les mouettes sèment la panique cet été en Angleterre, volant de la nourriture des mains même des touristes, attaquant les animaux domestiques et faisant les délices de la presse à sensation.

media_l_7919508

« Une mouette a volé mon iPhone », titrait récemment le tabloïd The Sun. « Des mouettes psychopathes tiennent les immigrés illégaux à distance », se réjouissait un autre tabloïd, le Daily Express, ouvertement anti-immigration.

Ces oiseaux n’ont jamais été si célèbres depuis la fameuse sortie de l’ex-star française du football Éric Cantona, qui déclara énigmatiquement en 1995: « Quand les mouettes suivent un chalutier, c’est qu’elles pensent qu’on va leur jeter des sardines. » Vingt ans plus tard, les mouettes semblent préférer les « fish and chips » des touristes de Brighton, station balnéaire populaire de la côte sud anglaise.

Le Brighton Shellfish and Oyster Bar, un petit kiosque de plage vendant du poisson et des fruits de mer à emporter, affiche un écriteau pour prévenir ses clients: « Les mouettes volent la nourriture, faites attention, nous déclinons toute responsabilité ». « Je suis sûr qu’elles sont entraînées par des terroristes », plaisante le propriétaire, Cliff Faires, pour décrire leur méthode d’attaque.

media_l_7919533

Une mouette commence par se précipiter sur une personne tenant de la nourriture, volant très près d’elle. Puis quand la proie, effrayée, laisse tomber sa pitance, d’autres mouettes se précipitent sur le butin, parfois en très grand nombre.

« Je vois des mouettes chiper de la nourriture aux gens trois ou quatre fois par jour. Et encore plus souvent quand il fait beau », abonde Chris, employé d’un kiosque de poisson frit sur la jetée de Brighton. « Le pire auquel j’ai assisté c’est quand une (mouette) s’est posée sur la tête d’une veille dame qui mangeait un hot-dog », raconte-t-il, décrivant l’air « terrifié » de la victime.

« C’est la pire année », assure quant à lui Jack Messenger, du kiosque Sea Haze Bar, avant de plaisanter sur les bénéfices pour le commerce: « comme les mouettes volent la nourriture, les gens doivent en racheter! »

La côte n’est pas la seule à souffrir des mouettes, tout le sud de l’Angleterre se plaint. « C’est le bruit qui nous affecte réellement dans notre ville, témoigne Laura Mayes, de la mairie de Wiltshire (sud-ouest). Elles tournent autour des maisons et crient 24 heures sur 24″. « Vous ne laisseriez pas vos voisins faire la fête toute la nuit mais c’est ce qui se passe avec ces mouettes », ajoute-t-elle.

Les experts s’accordent à dire qu’il y a plus de mouettes que jamais et qu’elles se sont habituées à vivre au contact des humains. Elles peuvent aussi se montrer particulièrement agressives pour défendre leur territoire lorsqu’elles couvent en juillet. Trois animaux domestiques (une tortue, un chihuahua et un Yorkshire Terrier) seraient ainsi morts attaqués par des mouettes ces derniers mois dans le sud-est de l’Angleterre. « Du sang jaillissait de sa tête. On aurait dit une scène de crime », a déclaré à la presse Emily Vincent, la propriétaire du chien qui a été attaqué dans son jardin alors qu’elle s’y trouvait avec son jeune fils.

« Je crois que nous avons un problème », a lui-même reconnu le Premier ministre David Cameron, interrogé par la BBC.

Tuer des mouettes étant interdit, la seule manière de les combattre est de détruire leurs oeufs ou de lâcher des rapaces.

« L’hystérie n’est pas justifiée », tempère Tony Whitehead, porte-parole de la Royal Society for the Protection of Birds (RSPB). « Il y a un problème, reconnaît-il, mais ce n’est pas une raison pour diaboliser la totalité de l’espèce ».

Plutôt que de détruire leurs oeufs, il faut augmenter les ressources pour les étudier, avance Pete Rock, un expert des mouettes urbaines. « Elles sont très intelligentes. Elles savent tout du lieu où elles vivent, où obtenir de la nourriture, où s’accoupler, où dormir lorsqu’elles ne couvent pas… Mais nous, nous ne savons rien de tout cela », regrette-t-il.*9/08/15 -Source: AFP

media_xll_7919527

*************************************

Une jeune Néerlandaise décède en sautant à l’élastique en Espagne

media_xll_7923205

*Une touriste néerlandaise de 17 ans est morte en sautant à l’élastique depuis un pont en Cantabrie, dans le nord de l’Espagne, ont annoncé les secours mardi.

La jeune fille a fait une chute de 40 mètres lundi soir et s’est écrasée dans le lit sec d’une rivière. « Apparemment, elle n’était pas totalement sécurisée quand elle s’est lancée », a indiqué lundi Esther Merino, maire de la commune de Cabezon de la Sal, où s’est produit le drame, à quelque 50 km à l’ouest de Santander. La jeune fille était venue camper avec un groupe de jeunes, et ils avaient participé ensemble à cette activité organisée par une entreprise spécialisée dans les sports d’aventure.*11/08/15 -Source: Belga

********************************

Un avion militaire américain s’écrase en Allemagne

media_xll_7924094

*Un chasseur-bombardier F-16 de l’armée américaine s’est écrasé mardi matin en Bavière, dans le sud de l’Allemagne, et le pilote, qui était seul à bord, a été légèrement blessé lors de son éjection, ont indiqué la police allemande et un porte-parole militaire.

L’avion, qui avait décollé de la base aérienne de Spangdahlem (ouest, près de la frontière avec le Luxembourg), est tombé vers 09h36 dans une zone boisée de la commune de Creußen, non loin de Bayreuth. Le pilote a pu faire usage de son siège éjectable avant le crash avec son parachute et a été légèrement blessé, selon la police locale. Il a été conduit aux urgences d’un hôpital de Bayreuth.

Causes indéterminées
Les causes de l’incident, qui n’a provoqué aucun blessé ou dégat significatif au sol, était encore inconnues mardi midi. L’avion, qui faisait partie d’une formation de six F-16 ayant décollé de Spangdahlem pour une mission au dessus du terrain d’exercices américain de Grafenwöhr, transportait une bombe d’exercice, a précisé un porte-parole de l’armée américaine. Le pilote appartenait à la 480ème escadrille de chasse de l’US Air Force, équipée de F-16 C (monoplaces) et D (biplaces), selon plusieurs médias allemands.*11/08/15 -Source: Belga

******************************

La Chine dévalue à nouveau sa monnaie

Yuan illustration

La Chine a abaissé de nouveau fortement mercredi le taux de référence du yuan face au dollar, pour le deuxième jour consécutif, accentuant la dévaluation de facto de la monnaie chinoise. La banque centrale chinoise (PBOC) a abaissé à 6,3306 yuans pour un dollar, contre 6,2298 yuans mardi, le taux-pivot autour duquel le renminbi (autre nom du yuan) est autorisé à fluctuer, au sein d’une fourchette quotidienne de 2 % de part et d’autre.

L’institution avait déjà réduit de presque 2 % ce taux de référence mardi -la plus brutale dépréciation depuis 2005 et la fin de l’arrimage du yuan au billet vert. De l’avis général, cette décision est destinée à enrayer le ralentissement de l’activité économique du géant asiatique, en relançant son commerce extérieur en difficulté.

Le taux annoncé mercredi encore plus bas que le niveau atteint mardi

Notamment pénalisées par le niveau élevé du renminbi (en particulier face à l’euro et au yen), les exportations chinoises s’étaient effondrées de plus de 8 % sur un an en juillet. La PBOC avait averti mardi que cette soudaine baisse du niveau du yuan était « une action unique » et ne se répéterait pas, car reflétant simplement une nouvelle façon de le calculer, en tenant davantage compte des fluctuations de l’offre et de la demande sur le marché.

Néanmoins, le taux annoncé mercredi matin par la banque centrale est encore plus bas que le niveau atteint mardi en clôture par la devise chinoise à l’issue des échanges de la journée, à 6,3232 yuans pour un dollar. Les autorités continuent d’encadrer très étroitement la convertibilité du yuan -resté imperturbablement stable au cours des quatre derniers mois face à la devise américaine.

Pékin a cependant assuré mardi que la dévaluation correspondait à une libéralisation accrue du marché des changes, destinée à rapprocher le renminbi de sa valeur réelle.

Volonté de voir le yuan rejoindre le club des monnaies mondiales de référence

De fait, pour les analystes, la décision chinoise pourrait être liée à la volonté de Pékin de voir le yuan rejoindre le club fermé des grandes monnaies mondiales de référence. Pékin ambitionne ainsi d’élargir l’usage de sa monnaie hors de ses frontières en obtenant son inclusion dans les Droits de tirage spéciaux (DTS), l’unité de compte du Fonds monétaire international actuellement composé de quatre devises (dollar, euro, livre et yen).

Mais le Fonds, qui prendra sa décision en novembre, a récemment posé ses conditions : la monnaie chinoise doit ainsi évoluer en fonction des fluctuations du marché et doit être « librement utilisable ». De leur côté, les Etats-Unis ont réagi mardi avec la plus grande prudence à la dévaluation, qui risque de plomber leurs exportations mais qui répond en partie à leurs exigences sur la convertibilité du yuan.*20 mintes avec AFP– mercredi 12 août 2015 | 

******************************

*Arabie Saoudite : 17 morts dans un attentat suicide

Dix-sept personnes ont été tuées dans un attentat à la bombe mené jeudi 06 aout 2015, dans une mosquée fréquentée par la police à Abha dans le sud de l’Arabie Saoudite, a annoncé la télévision d’État El-Ikhbariya. La télévision a qualifié de « terroriste » l’attentat qui a « visé les fidèles en prière dans une mosquée des forces spéciales à Abha ». L’État islamique a revendiqué l’attentat. (Lire)

Nigeria : Boko Haram tue à nouveau des pêcheurs, neuf morts

Neuf pêcheurs ont été tués par balle hier, dans un village situé près des rives du lac Tchad, dans le nord-est du Nigeria, lors d’une embuscade tendue par Boko Haram. Les victimes se rendaient dans la ville de Baga lorsque leur minibus a été intercepté par des hommes de Boko Haram qui les ont fait sortir et les ont abattus. Des militaires ont engagé le combat avec les assaillants et en ont tué 13. Au total, 17 pêcheurs à bord de deux minibus faisaient route vers Baga lorsque l’attaque s’est produite, un des deux minibus a réussi à faire demi-tour durant l’embuscade. (Lire)

Afghanistan : six morts dans le premier attentat depuis la mort du mollah Omar

Un attentat suicide des talibans contre les forces de sécurité afghanes a fait six morts ce jeudi à Kaboul. Il s’agit de la première attaque d’envergure depuis l’annonce de la mort du mollah Omar, leur chef historique. Les forces de sécurité afghanes, en plein dans la ligne de mire des insurgés, ont d’autant plus de mal à faire face qu’elles sont seules pour gérer la rébellion depuis la fin de la mission de combat des troupes de l’Otan en décembre dernier. Illustration tragique de ces failles: l’attentat suicide a été suivi par le crash d’un hélicoptère militaire dans le sud du pays qui a tué les 17 occupants de l’appareil et était dû, selon les autorités, à un «problème technique».

Migrants : 367 survivants et 200 disparus dans un naufrage en Libye

Mercredi, un navire de pêche qui transportait des centaines de migrants s’est renversé au large des côtes de Libye. Quelques 367 survivants du naufrage d’un bateau de pêche surchargé mercredi au large des côtes libyennes, dans lequel plus de 200 migrants ont disparu, sont attendus ce jeudi en début d’après-midi à Palerme, dans le nord-ouest de la Sicile. Le navire militaire irlandais « Niamh » a récupéré la quasi-totalité des survivants (342 hommes, 12 femmes et 13 enfants) ainsi que les 25 corps repêchés après le drame. Selon les témoignages et les estimations, il y avait jusqu’à 700 personnes à bord. (Lire)

Daech dispose de sa propre application mobile

Des membres de l’État islamique ont développé une application mobile permettant à leurs sympathisants de suivre les dernières actus de Daech. Compatible avec Android mais pas Apple, l’application n’est évidemment pas disponible sur les plateformes mobiles classiques. Elle se retrouve néanmoins assez facilement sur les réseaux sociaux, où de nombreux comptes relaient la propagande de l’EI. L’application, testée par rue89, se présente sans ambiguïté où il est indiqué que « cette application affiche des nouvelles récentes de l’État islamique ». Mélange entre l’arabe et l’anglais, l’ensemble propose différentes actualités, classées ou non par catégories, des photos de combats, des communiqués, mais aussi des liens vers des contenus audio réalisés par « Alhayan radio ». (Lire)

*jeudi 6 août 2015 | Par Yacine Babouche | TSA

******************************************

*Warren Buffett dément avoir acheté une île en Grèce

Portrait de Warren Buffett

Warren Buffett a démenti des informations de presse selon lesquelles il s’est associé au magnat italien de l’immobilier Alessandro Proto pour acheter l’île grecque de Saint-Thomas, au sud-ouest d’Athènes. Dans un email adressé à Reuters par un porte-parole, le milliardaire américain a qualifié l’information d »invention totale » et ajouté « ne jamais avoir entendu parler » d’Alessandro Proto.

L’information a été publiée samedi par le journal grec Proto Thema puis reprise par des agences de presse locales et le site Newsweek. (Jennifer Ablan, Véronique Tison pour le service français)*zonebourse.com/ 21 juillet 2015

arton34133-9e3d3

****Récemment, le célèbre acteur américain Johnny Depp a acheté l’île grecque de Stroggilo, d’une superficie de 20 hectares, pour la bagatelle de 4,2 millions d’euros.

En 2013 le milliardaire russe Dmitri Rybolovlev a acquis l’île grecque Skorpios. L’émir du Qatar, Hamad bin Khalifa Al Thani, a acheté la même année six îles en mer Ionienne, dans l’ouest de la Grèce.

À la recherche de fonds appelés à sortir la Grèce de la crise économique, le gouvernement du pays a décidé de mettre en vente certaines îles inhabitées.

La Grèce possède plus de 1.400 îles. En vendant quelques dizaines d’îles, dont la péninsule Lihnari, les îles Gaia et Stroggilo et d’autres, le gouvernement espère gagner une somme qu’il utilisera afin d’amortir la dette grecque.*médias–21 juillet 2015

**************************

*La famille royale saoudienne pourrait racheter la luxueuse villa de Silvio Berlusconi en Sardaigne

media_xll_7922107

La famille royale saoudienne pourrait racheter la luxueuse villa de 2.500 m2 de Silvio Berlusconi en Sardaigne, où l’ancien chef du gouvernement italien a reçu chefs d’Etat et demoiselles peu vêtues, selon les médias italiens.

La « villa Certosa » – une trentaine de chambres, un amphithéâtre, un volcan artificiel, sept piscines, une grotte semi-souterraine, des courts de tennis et un parc de 120 hectares composé de plantes et de fleurs rares – est située sur la Costa Smeralda, la partie « chic » de l’île sarde. 

C’est dans cet immense domaine que, du temps où il dirigeait le gouvernement italien, le milliardaire recevait Tony Blair, George W. Bush ou Vladimir Poutine. Il y a aussi été photographié en compagnie de jeunes femmes aux seins nus. 

Selon le Corriere della Sera, le magnat des médias, 78 ans, en a demandé 500 millions d’euros au prince saoudien Mohammed bin Nayef, héritier du trône d’Arabie saoudite, à qui il aurait fait faire le tour du propriétaire pendant cinq heures la semaine dernière. 

Mi-juillet, la famille royale d’Arabie saoudite avait fait les choux gras des quotidiens français pour avoir « privatisé » une plage sur la côte d’Azur. 

La minuscule anse de Vallauris, près de Cannes, avait été interdite au public et placée sous forte surveillance policière durant le séjour de huit jours du roi Salmane ben Abdelaziz Al Saoud, 80 ans, provoquant la colère des riverains. 

Des travaux, engagés sans autorisation, et l’imposante présence policière dévolue à la protection du souverain et de sa suite forte d’environ un millier de personnes avaient été très mal perçus dans la région et dans le reste de la France.*10/08/15 -Source: Belga

media_xll_7922080

media_xll_7922108

media_xll_7922079

********************************

La chasse aux «parkingueurs»

*Alger- el watan- le lundi 03.08.15 | 10h00

  trans

Qui d’entre les automobilistes n’a pas été confronté à la brutalité et la violence de ces jeunes qui squattent la chaussée pour en faire un bien privé soumis à «une taxe» de stationnement au nez et à la barbe des services de police ?

Rares sont ceux qui échappent à l’omniprésence de ces «racketteurs», en général des chômeurs, à la recherche du gain facile qui imposent leur loi et surtout leurs tarifs, décidés à la tête du client.

Face à l’absence de l’autorité, ces jeunes et moins jeunes, autoproclamés gardiens, n’hésitent pas à utiliser la menace à l’égard des récalcitrants, notamment les femmes.

Armés de gourdins et parfois d’armes blanches, ils ne reculent devant rien pour imposer leur diktat.

Les rares espaces qui échappent aux barricades et aux piquets placés par-devant les commerces et les habitations sont immédiatement investis pour devenir «des parkings gardés» obligeant les conducteurs à s’acquitter, parfois avant même de quitter la voiture, d’une somme allant de 30 à 200 DA, au risque de retrouver leur véhicule vandalisé, ou pire envolé.

Face à l’impuissance des pouvoirs publics, même les lois promulguées il y a quelques années pour lutter contre ce diktat n’ont pu être mises en application.

De nombreuses campagnes répressives dans les rues et ruelles des grandes villes n’ont été que de courte durée, puisque les «parkingueurs» reviennent toujours sur les lieux de leurs commerces, trop juteux pour être abandonnés. La semaine dernière, les services de police ont pris l’initiative de sévir dans plusieurs quartiers. L’opération s’est soldée par l’interpellation de 120 «gardiens de parking sauvage» déférés devant la justice.

Au moins 7 d’entre eux ont été placés sous mandat de dépôt non seulement pour «violation de la voie publique», mais aussi pour «détention d’armes blanches». «Il faut que les citoyens apprennent à déposer plainte ou à appeler les services de l’ordre lorsqu’ils sont agressés. L’opération ne s’arrêtera pas. Elle va durer dans le temps. Il faudra que les communes s’impliquent dans cette campagne», nous déclarent nos interlocuteurs.

Si à Alger le problème semble pris en charge par les services de police, à Oran, ce sont les citoyens, excédés par le comportement des gardiens autoproclamés, qui ont pris la décision de passer à l’action, en mobilisant la population à travers des messages diffusés sur les réseaux sociaux et des campagnes de sensibilisation sur les plages et les grandes artères de la ville, afin que les citoyens ne soient plus à la merci de «racketteurs».

Une initiative louable qui devrait être élargie à toutes les wilayas du pays, en attendant que les autorités assument leurs responsabilités en protégeant les citoyens.

Toutes les rues de la capitale sont sous le contrôle de ces réseaux de jeunes qui souvent, sous l’emprise de psychotropes, n’hésitent pas à agresser les automobilistes réfractaires, provoquant parfois des drames pour seulement 30 DA. Peut-on espérer libérer un jour la chaussée de l’emprise de ces groupes ? La question reste posée.*Salima Tlemçani / elwatan

**************************

Attaque contre un barrage de la gendarmerie à Bouira : ce qui s’est réellement passé

* lundi 3 août 2015 | Par Fayçal Hamdani | TSA

L’attaque, dans la nuit de dimanche à lundi, contre un barrage de la gendarmerie au centre-ville de Bouira n’était pas l’œuvre d’un groupe terroriste. Selon nos informations, c’est un lieutenant de la gendarmerie, membre du groupe d’intervention GIR des Eucalyptus (Alger) qui est à l’origine de ce grave incident.

Que s’est-il passé ? L’officier de gendarmerie avait un différend sentimental avec une fille habitant à Boumerdès, qui était sur le point de célébrer son mariage, sur laquelle il a ouvert le feu à l’aide d’une kalachnikov. Il a ensuite pris la fuite en direction de l’est du pays (l’homme est originaire de Annaba), à bord d’une Seat.Intercepté par le barrage de gendarmerie à Bouira, il a alors ouvert le feu, faisant deux blessés parmi les gendarmes avant d’être abattu. Une enquête a été ouverte.

************************

Paris-New York en 1 heure, à 5.500 km/h?

media_xll_7910164

Airbus étudierait la construction d’un avion supersonique. L’objectif sera d’atteindre New York, depuis Paris ou Londres, en une heure à peine et Los Angeles, en trois.

Un avion commercial capable d’atteindre une vitesse cinq fois supérieure à la vitesse du son dans l’air. Airbus serait sur le point de se lancer dans un pari osé, celui de rallier Paris (ou Londres) à New York en une heure seulement et ce, à une vitesse de 5.500 km/h. Si l’on en croit Konbini, un brevet vient d’être approuvé par le Bureau américain des brevets et des marques et serait le point de départ d’une nouvelle ère de l’aviation civile. S’il n’existe aucune information sur les délais de construction ou sur la date de mise en service de ce jet supersonique, le brevet renferme quelques précisions. Outre la vitesse (Mach 4.5, soit 5.500 km/h), le nouvel Airbus fonctionnerait grâce à trois moteurs différents. Il décollerait à la verticale, grâce à deux turbo-jets. Ceux-ci seront relayés par un moteur de fusée permettant à l’appareil d’atteindre l’altitude de 30.000 mètres. Pour atteindre sa vitesse maximale, il serait aidé par deux statoréacteurs tandis que les ingénieurs vont réfléchir à la façon d’atténuer le bruit du mur du son, à Mach 1. La capacité de l’Airbus serait celle d’un A330, soit 335 passagers. Comme le rappelle Konbini, en mars 2005, le PDG d’Airbus Tom Enders affirmait vouloir connecter Paris à Sydney en trois heures. Ce moment n’est peut-être pas si éloigné. Pour rappel, le Concorde mettait 3h30 en moyenne à l’époque de son exploitation pour rejoindre New York, à une vitesse de 2179 km/h.**7sur7–04 aout 2015

***************

Dubaï, la plus grande station de ski couverte au monde

media_xll_7910134

Dubaï, l’émirat du Golfe habitué aux projets extravagants, a annoncé mardi qu’il se dotera de la plus grande station de ski couverte au monde, avec une piste de 1,2 km, et de la plus haute tour « résidentielle » culminant à 711 m.

Ce nouveau projet touristique et résidentiel, Meydan One, comprendra aussi une fontaine dansante s’élevant à 420 mètres, conçue pour être sans égale dans le monde, un vaste centre commercial, un hôtel de 350 chambres et une marina, selon un communiqué publié par les autorités. D’un coût estimé à 25 milliards de dirhams (6,2 milliards d’euros), le projet, d’une superficie de 3,6 millions de m2, s’étendra de l’hippodrome de Meydan, dans le désert de l’émirat, jusqu’à Burj Khalifa, la plus haute tour au monde qui culmine à 828 mètres, indique le quotidien Al-Bayan de Dubaï. La tour Burj Khalifa comprend des bureaux et des hôtels tandis que la nouvelle tour annoncée par les autorités ne sera que résidentielle. Une première phase du projet, qui doit accueillir jusqu’à 78.000 habitants, devrait être réalisée d’ici cinq ans pour coïncider avec l’organisation par l’émirat de l’exposition universelle 2020, selon ses promoteurs. Dubaï dispose déjà d’une station de ski artificielle, ouverte en 2005 dans un centre commercial. Elle est considérée à ce jour comme le plus grand complexe de ski couvert au monde par le Guinness World Records. Grâce à sa réputation de ville libérale dans un environnement conservateur, Dubaï est devenu un centre d’affaires qui attire les entreprises et les expatriés cherchant à s’établir au Moyen-Orient. L’émirat s’est également imposé comme une destination touristique avec 13,2 millions de visiteurs l’an dernier. Il table sur 20 millions de touristes en 2020**7sur7–04 aout 2015

************************************

** 49 migrants retrouvés morts asphyxiés dans la cale d’un bateau de pêche surchargé au large de la Libye

Le nombre des migrants retrouvés asphyxiés samedi dans la cale d’un bateau de pêche surchargé au large de la Libye par un navire de la marine italienne est désormais de 49, ont annoncé dimanche 16/08/2015, les médias italiens.

Dans un tweet samedi à la mi-journée annonçant l’opération de secours, la marine de guerre avait évoqué « au moins 40 morts », se fondant sur les estimations des quelque 300 migrants présents à bord de l’embarcation. Dans l’après-midi, le commandant du patrouilleur « Cigala Fulgosi », arrivé le premier sur place, avait fait savoir que 312 personnes (dont 45 femmes et trois enfants) avaient été secourues. 

Seuls huit cadavres avaient alors été remontés à la surface. Dimanche à la mi-journée, la préfecture de Catane (Sicile) a annoncé que le bilan était désormais de 49 morts. 

Le navire norvégien « Siem Pilot », à bord duquel ont été transférés les survivants mais aussi les cadavres de leurs compagnons de voyage, doit arriver dans le port de Catane lundi matin. 

Selon le journal il Corriere della Sera, les personnes mortes, vraisemblablement intoxiquées par les émanations de carburant, étaient dans leur grande majorité des hommes mariés ayant laissé à leurs épouses les places jugées plus « sûres » sur le pont. 

A bord du « Siem Pilot », qui participe à l’opération européenne Triton coordonnée par l’agence Frontex, se trouvent également 103 migrants secourus samedi par le navire allemand « Werra ». 

Enfin, l’arrivée de 201 autres migrants, récupérés par l’équipage du « Phoenix », affrété par Médecins sans frontières » (MSF), était prévue pour dimanche après-midi à Pozzallo (Sicile). Le ministère italien de l’Intérieur a annoncé samedi que 103.226 migrants avaient débarqué sur les côtes de la péninsule depuis le 1er janvier.*16/08/15 -Source: Belga

Plus de 880 passeurs arrêtés depuis janvier 2014 en Italie

Les autorités italiennes tentant d’endiguer le trafic de migrants en Méditerranée ont arrêté plus de 880 passeurs présumés depuis janvier 2014, selon un bilan rapporté mardi par le quotidien italien Avvenire.

media_xll_7923978

Si 800 d’entre eux sont juste « des hommes peu scrupuleux placés aux commandes avec un téléphone satellitaire et une matraque », environ 80 sont soupçonnés d’avoir eu plus de responsabilités, dont un Érythréen accusé d’avoir contribué à l’organisation de 23 voyages, précise ce journal catholique. Provenance
Parmi ces hommes arrêtés depuis début 2014 figurent 279 Égyptiens, 182 Tunisiens, 77 Sénégalais, 74 Gambiens, 41 Syriens, 39 Érythréens, 29 Marocains, 24 Nigérians, 22 Libyens. Pendant cette période, quelque 270.000 migrants sont arrivés en Italie par la mer. En revanche, malgré un renforcement de la coopération policière entre l’Italie et les pays concernés – à l’exception notable de la Libye – aucun des « boss » recherchés au niveau international n’a été arrêté. Passeur millionnaire 
L’Avvenire cite par exemple le cas de l’Éthiopien Ermias Gharmiay, soupçonné d’avoir accumulé jusqu’à 70 millions de dollars (63,5 millions d’euros) en affrétant des bateaux, dont celui dans lequel 366 migrants sont morts en octobre 2013 au large de Lampedusa (Italie). Ce polyglotte opère depuis la Libye, où pour l’instant seul l’intérêt des milices armées pour ce marché juteux semble en mesure de perturber son empire, explique le journal. Faux migrant
Les arrestations de passeurs présumés sont très fréquentes après les secours en mer, les migrants désignant souvent parmi eux celui ou ceux qui étaient aux commandes de leur embarcation. Début juillet, un passeur tunisien ayant survécu au naufrage de Lampedusa a été condamné à 18 ans de prison pour homicides involontaires.*11/08/15 -Source: Belgamedia_xll_7923850

***************************************

Ferguson s’embrase à nouveau

media_xll_7924182

media_xll_7924184

Au moins un manifestant a été blessé dimanche soir à Ferguson, USA, quand plusieurs coups de feu ont été tirés au cours d’affrontements à l’occasion du premier anniversaire de la mort de Michael Brown, un jeune Noir non armé abattu par un policier blanc.

Un journaliste de l’AFP a entendu au moins une vingtaine de tirs et a vu un manifestant en sang allongé sur le sol. La police du comté de Saint-Louis a tweeté que « plusieurs coups de feu » avaient été tirés.

Magasin saccagé
Un magasin a également été saccagé dimanche soir dans la même ville, où s’étaient recueillies dans la journée des centaines de personnes. A l’issue d’une manifestation qui a rassemblé quelque 300 personnes, une cinquantaine de casseurs ont pillé un magasin de beauté. 

Hommage
Têtes baissées, portant pour beaucoup des t-shirts à l’effigie du jeune homme mort à 18 ans, les manifestants ont observé quatre minutes trente de silence pour symboliser les quatre heures et demie pendant lesquelles le corps de Michael Brown était resté dans la rue, face contre terre, avant d’être transporté à la morgue. Deux colombes blanches ont été lâchées au-dessus de la foule, où se trouvait la famille de Michael Brown et ses proches, pour marquer l’anniversaire de sa mort, le 9 août 2014, dans cette ville du Missouri (centre). 

« Arrêtez de tuer les enfants noirs »
« Arrêtez de tuer les enfants noirs » pouvait-on lire sur une pancarte, où étaient dessinées deux pistolets barrés comme en signe d’interdiction. « Black lives matter » (« la vie des Noirs compte »), était-il écrit à la main sur une autre, du nom du mouvement apparu après la mort de Michael Brown.

media_l_7920848

Le père présent
Les manifestants ont ensuite entamé une marche silencieuse jusqu’à une église qui avait servi de refuge lors des violentes émeutes ayant agité Ferguson en novembre 2014, après l’annonce de l’abandon des poursuites contre le policier blanc. Dimanche, le père de Michael Brown a fait part de sa reconnaissance aux nombreux manifestants. « Si vous n’étiez pas là, ça aurait fini caché sous le tapis. Alors je veux simplement dire à tous tout mon amour », a-t-il lancé à la foule. 

Die-in à New York
A New York, des dizaines de personnes se sont rassemblées à Union Square pour une veillée en hommage à Michael Brown, en solidarité avec les manifestants de Ferguson et pour appeler à de nouvelles manifestations contre les violences policières envers les minorités. Une centaine de manifestants s’était auparavant retrouvés à Brooklyn pour un « die-in » (action pendant laquelle les participants simulent la mort), a constaté un photographe de l’AFP. Quelques personnes ont été arrêtées par la police.*10/08/15 -Source: Belga

media_xll_7924187

media_xll_7924178

media_xll_7920878

media_xll_7920869

************************************


Actions

Informations



Une réponse à “infos.par-ci, par-là.18”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café