infos par ci, par là.14

14 06 2015

**Les mairies de Madrid et Barcelone passent aux mains des «indignés»

Après les élections municipales remportées par la Gauche

infos par ci, par là.14 dans actualité media_xll_7789569

*La capitale espagnole, Madrid, et la deuxième ville Barcelone sont passées à gauche samedi avec l’élection de l’ancienne juge Manuela Carmena portée par le mouvement des « indignés » et Podemos, et celle d’une autre « indignée » Ada Colau, première femme maire à Barcelone. Avec Valence et Saragosse, ce sont quatre grandes villes qui sont désormais dirigées par des élus issus ou proches du mouvement des « indignés », né en 2011 d’un ras-le-bol de la crise, du chômage et de la corruption. 

Forte poussée des "indignés" à Madrid et Barcelone

La militante anti-expulsion Ada Colau, 41 ans, a été investie à Barcelone avec une majorité absolue de 21 voix contre 10 pour le conservateur sortant Xavier Trias. « Merci beaucoup à la société civile pour avoir rendu possible l’impossible », a lancé Ada Colau, la voix tremblante d’émotion. Manuela Carmena, ex-magistrate de 71 ans, avait été la première édile « indignée » élue quelques heures plus tôt, avec une majorité absolue de 29 sur 57 voix à Madrid. 
Les deux ont été saluées par des « hourras » de leurs partisans qui ont scandé « Si se puede! » (« oui, c’est possible »), cri de ralliement des « indignés ». 
« C’est une petite bataille de gagnée. Ce genre de personnes nous émeuvent beaucoup et nous donnent de l’espoir », a dit avec enthousiasme à l’AFP Concha Alvarez, une fonctionnaire du secteur de la santé de 47 ans, venue à une fête organisée dans un parc au coeur de Madrid où résonne de la musique des années 80. « Beaucoup de gens ont réagi avec sarcasme. Ils ne croyaient pas qu’une initiative comme celle-ci pouvait marcher », a-t-elle ajouté, en référence à la liste « Ahora Madrid » de Manuela Carmena, formée sur la base d’une plateforme citoyenne « Ganemos Madrid ». 

media_l_7740302 élections.municipales dans international

media_l_7740283 Espagne dans société

Pablo Iglesias, le chef du parti de gauche radicale Podemos devenu troisième force du pays en un an, membre d’ »Ahora Madrid » avec les formations Equo (écologistes) et Izquierda unida (écolo-communiste), était présent à la mairie de Madrid.  Manuela Carmena, ancienne juge et militante communiste pendant sa jeunesse, arrive à Madrid, qui fut un bastion de la droite pendant 26 ans: 24 ans entre les mains du Parti populaire et deux de la formation UCD (droite). 

media_l_7740303 marijuana

Le moment ou jamais pour les indignés espagnols

Malgré les appels de la droite à faire barrage à la gauche radicale, Manuela Carmena, arrivée deuxième derrière Esperanza Aguirre du Parti populaire, a été élue grâce aux voix du Parti socialiste qui a accepté de la soutenir au nom du « changement » dans la capitale espagnole meurtrie par la crise et gangrenée par les affaires de corruption. 
Les partisans de Manuela Carmena retenaient d’ailleurs leur souffle encore samedi matin, craignant le « tamayazo », lorsque, en 2003, le Parti socialiste a perdu la possibilité de gouverner la région de Madrid à la suite de la trahison surprise de deux députés régionaux transfuges. 

Les premières décisions de Manuela Carmena s’adresseront aux enfants pauvres, pour leur garantir deux repas par jour, et aux personnes menacées d’expulsion de leurs logements. La ville de trois millions d’habitants, dont le centre historique rénové attire de plus en plus de visiteurs, souffre d’un taux de chômage de 16%, meurtrie par la crise. 

C’est aussi le cas de Barcelone. Un tiers de la population du port sur la Méditerranée de 1,6 million d’habitants à l’architecture moderniste est au bord de l’exclusion sociale. Ada Colau, élue avec les voix d’indépendantistes de ERC, des socialistes et du parti antilibéral CUP, entend mettre en oeuvre un plan de choc contre les inégalités. 

La crise et le plan d’austérité pour redresser les comptes du pays appliqué par le gouvernement de Mariano Rajoy depuis son arrivée au pouvoir en 2011 ont couté cher au Parti populaire conservateur. 

Globalement, lors des régionales et municipales du 24 mai, le PP a perdu dix points, restant premier avec 27% des suffrages mais au coude à coude avec les socialistes. Podemos, né en janvier 2014, est troisième, talonné dans les sondages par l’autre nouveau parti de centre-droit Ciutadanos. 
Podemos, allié de Syriza en Grèce, va désormais être jugé sur pièce, dans les mairies où il a des conseillers. « Notre objectif principal est de gagner les élections générales », a souligné M. Iglesias devant la mairie.*3/06/15 – 21h11  Source: Belga

Ada Colau (à gauche) et Manuela Carmena, nouvelles maires de Barcelone et de Madrid

***La capitale espagnole, Madrid, est passée à gauche hier avec l’élection de l’ancienne juge Manuela Carmena, 71 ans, portée par le mouvement des «indignés» et Podemos, quelques heures avant celle d’une autre «indignée» Ada Colau, 41 ans, à Barcelone. L’ex-magistrate a obtenu la majorité absolue des 57 conseillers: 29 élus ont voté pour elle lors d’une très solennelle séance chargée de suspense, le vote étant secret et certains redoutant des revirements de dernière minute. A la lecture de son nom, des «hourras» ont retenti dans la salle du Conseil, dans un patio de quatre étages, d’où ses partisans ont scandé «Si se puede!» («c’est possible»), cri de ralliement des «indignés». Pablo Iglesias, le chef du parti de gauche radicale Podemos, faisant partie de la liste «Ahora Madrid» avec les formations Equo (écologistes) et Izquierda unida (écolo-communiste), au côté de la plateforme citoyenne Ganemos Madrid, était aussi présent et a applaudi. L’ancienne juge, militante communiste pendant sa jeunesse, dirige désormais une ville qui fut bastion de la droite pendant 26 ans: 24 ans entre les mains du Parti populaire et deux de la formation UCD (droite). Elle est arrivée deuxième derrière Esperanza Aguirre du Parti populaire, mais le Parti socialiste a accepté de la soutenir au nom du «changement» dans la capitale espagnole meurtrie par la crise et gangrenée par les affaires de corruption. «Nous sommes au service des citoyens de Madrid. Nous voulons gouverner en les écoutant. Qu’ils nous appellent par notre prénom et nous tutoient», a dit Manuela Carmena avant d’évoquer l’histoire de «Julia, 63 ans», une dame «en rose» croisée à la Puerta del Sol et qui lui a raconté sa dure vie avec 300 euros par mois. Les partisans de Manuela Carmena retenaient leur souffle encore hier matin, par crainte de ne pas la voir accéder au poste de premier magistrat de la ville. Ils évoquaient le «tamayazo», lorsque, en 2003, le Parti socialiste a perdu la possibilité de gouverner la région de Madrid à la suite de la trahison surprise de deux députés régionaux transfuges. Esperanza Aguirre, arrivée en tête avec 44.000 voix de plus, a appelé les conseillers à faire preuve de responsabilité, pour les Madrilènes et les Espagnols, alors que certains investisseurs s’inquiètent de l’arrivée au pouvoir de la gauche radicale: «Nous sommes la première vitrine de notre la nation», a-t-elle dit. Les premières décisions de Manuela Carmena s’adresseront aux enfants pauvres, pour leur garantir deux repas par jour, et aux personnes menacées d’expulsion de leurs logements. La ville de trois millions d’habitants, dont le centre historique rénové attire de plus en plus de visiteurs, souffre d’un taux de chômage de 16%, meurtrie par la crise. C’est le cas aussi de Barcelone où Ada Colau, une militante anti-expulsions, est sûre d’être la prochaine maire. Un tiers de la population du port sur la Méditerranée de 1,6 million d’habitants à l’architecture moderniste est au bord de l’exclusion sociale. La liste d’Ada Colau «Barcelona en comu» a obtenu 11 sièges sur 41 contre dix pour celle du maire sortant Xavier Trias, un conservateur nationaliste, et cinq pour Ciudadanos (centre droit). Au moins dix élus de gauche, notamment les indépendantistes catalans d’ERC et les socialistes, vont la soutenir. Pour sa cérémonie d’investiture prévue, en milieu d’après-midi, les places d’honneur seront réservées aux représentants d’organismes luttant contre la pauvreté et l’exclusion. La militante entend aussi mettre en oeuvre un plan de choc contre les inégalités. Ailleurs en Espagne la gauche dirigera d’autres grandes villes dont Valence, dans l’est, ou Séville. Globalement, lors des régionales et municipales du 24 mai, le Parti populaire au pouvoir a perdu dix points, restant premier avec 27% des suffrages mais au coude à coude avec les socialistes. Podemos est troisième. Le chef du gouvernement Mariano Rajoy, a promis des changements au sein du PP et du gouvernement. Objectif: garder une solide majorité lors des législatives de novembre. Podemos, né en janvier 2014, sera d’ici là jugé sur pièce, dans les mairies où il a des conseillers. «Notre objectif principal est de gagner les élections générales», a souligné M. Iglesias devant la mairie. *Dimanche 14 Juin 2015/ L’Expression

********************************

*Mokhtar Belmokhtar  aurait été abattu durant la nuit du samedi à dimanche en Libye par une frappe américaine

beljhsd

Le chef terroriste Mokhtar Belmokhtar  aurait été abattu durant la nuit du samedi à dimanche en Libye par une frappe américaine, a annoncé hier soir le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale.

Le Pentagone a indiqué à Washington que l’émir Belmokhtar avait bien été la cible d’une frappe américaine mais n’a pas confirmé sa mort.

« Nous continuons à évaluer les résultats de l’opération et fournirons plus de précisions de manière appropriée », a déclaré dans un communiqué le colonel Steve Warren, porte-parole du Pentagone.

« Des avions américains ont mené une opération qui a abouti à la mort de Mokhtar Belmokhtar et d’un groupe de Libyens appartenant à une organisation terroriste dans l’est de la Libye », ont indiqué les autorités libyennes sur leur page Facebook, ajoutant que la frappe a eu lieu « après consultation avec le gouvernement intérimaire libyen ». Quelques heures plus tôt à Washington, le Pentagone avait annoncé que l’armée américaine avait mené une frappe dans la nuit de samedi à dimanche contre une cible « terroriste liée à Al-Qaïda » en Libye. Washington a par le passé déployé des drones dans cette région.

L’agence libyenne Lana, citant un responsable du gouvernement reconnu par la communauté internationale, a précisé que « la frappe de l’armée de l’air américaine a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche dans une ferme (…) à Ajdabiya, à 160 km à l’ouest de Benghazi, chef lieu de l’Est libyen, où Belmokhtar tenait une réunion avec d’autres chefs de groupes extrémistes, dont des membres d’Ansar Asharia », une organisation classée terroriste par l’ONU.

Sur les réseaux sociaux, des comptes jihadistes ont fait état de 7 morts dans le raid. Une page Facebook d’un groupe islamiste à Ajdabiya a publié dès dimanche des photos de corps ainsi que les noms des personnes tuées, sans aucune référence à Belmokhtar.*Par Mourad Arbani | 15/06/2015 | .algerie1.com/

*Tunisie: 3 gendarmes tués et un terroriste abattu dans une embuscade

tunsesss

*Tunis–lundi 15 juin 2015**Trois agents tunisiens de la Garde nationale ont été tués à l’aube de ce lundi au cours d’une embuscade à deux terroristes à moto tendue à Sidi Ali Ben Aoun, une ville du centre de la Tunisie, située à une cinquantaine de kilomètres au sud de Sidi Bouzid. Un terroriste a été éliminé au cours de la même opération.Le ministère tunisien de l’Intérieur a, à ce propos, indiqué dans un communiqué que « la Garde nationale a voulu tendre aujourd’hui à l’aube une embuscade à deux terroristes à moto à Sidi Ali Ben Aoun (…) dans un premier temps, deux agents ont été tués » avant d’ajouter qu’un autre agent ainsi qu’un des suspects avaient été tués par la suite dans de nouveaux échanges de tirs.*15/06/2015 | .algerie1.com/

*******************************

*Saisie record de 41,6 tonnes de marijuana

media_xll_7790077 Mokhtar.Belmokhtar

**Mexique–dimanche 14/06/15**Les autorités mexicaines ont saisi dans la ville de Tijuana, frontalière avec les Etats-Unis, 41,6 tonnes de marijuana, l’une des plus importantes opérations de ce genre jamais effectuées au Mexique, a annoncé l’armée.

Plus de 5.200 paquets contenant « un total de 41,6 tonnes de marijuana » ont été trouvés dans la cave d’une maison de Tijuana, ville située en Basse-Californie, dans le nord-ouest du Mexique, et voisine de la ville américaine de San Diego, a déclaré à la presse Gabriel Garcia Ricon, un haut responsable de l’armée de terre. « C’est la plus importante saisie effectuée en Basse Californie depuis des années », a souligné ce responsable. La drogue pourrait appartenir à l’une des organisations les plus actives dans la région, le cartel Arellano Felix ou le cartel de Sinaloa, selon le responsable militaire.*14/06/15 -Source: Belga

*******************

*Un enfant dévoré par un crocodile sous les yeux de son père

media_xll_7739850 Tunisie

**Mexique–24/05/15 **La Barra Santa Ana (Mexique) est réputée pour abriter des crocodiles américains, une des espèces les plus dangereuses des crocidiliens. Sur les rives de l’estuaire de la Barra Santa Ana (Etat de Michoacan, sur la côte pacifique du Mexique), c’est devenu une mauvaise habitude. Depuis 2013, il s’agit déjà de la huitième attaque de crocodile.

Comme le rapportent plusieurs médias mexicains, dont le site Excelsior, un enfant de 7 ans a été dévoré par un crocodile la semaine dernière.Espèces dangereuses
Le petit Manuel jouait au football avec son papa quand le ballon est malheureusement tombé dans l’eau. La Barra Santa Ana est réputée pour abriter des crocodiles américains, une des espèces les plus dangereuses des crocidiliens.
Son père n’a même pas eu le temps d’aider son fils. L’animal a emmené le corps de Manuel au fond des eaux.*7sur7–24/05/15 -

**************************


Actions

Informations



Une réponse à “infos par ci, par là.14”

  1. 17 12 2015
    sdorttuiiplmnr (20:01:34) :

    An fascinating dialogue is value comment. I believe that it is best to write more on this matter, it might not be a taboo subject however typically people are not sufficient to speak on such topics. To the next. Cheers

    http://www.sdorttuiiplmnr.com/

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café