• Accueil
  • > infos, par ci, par là.11

infos, par ci, par là.11

2 05 2015

Un avion F-16 marocain abattu au Yémen

*Rabat–11/05/2015 | *Un F-16 marocain participant à l’agression de la coalition arabe contre le  Yémen est « porté disparu » et des « recherches » sont en cours alors que le sort du pilote est incertain, ont annoncé lundi les Forces armées royales (FAR) à Rabat.

infos, par ci, par là.11 aden5

saada10

« Un avion F-16 faisant partie de l’escadrille des FAR mise à la disposition de la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite pour la restauration de la légitimité au Yémen est porté disparu depuis ce dimanche à 18H00 locales », a rapporté l’agence officielle MAP, citant « un communiqué du service de presse de l’inspection générale des FAR ».

Selon la même source, le « 2e avion qui évoluait en formation n’a pas pu constater si le pilote (…) avait pu s’éjecter » et des « recherches » sont en cours. Interrogée par l’AFP à Ryad, une source officielle saoudienne a confirmé qu’un avion de chasse marocain était manquant et que des investigations avaient été lancées pour « déterminer sa localisation exacte ».

« Il se trouve avec certitude sur le territoire yéménite et comptait un seul pilote à bord », a-t-elle ajouté sous le couvert de l’anonymat. Selon les médias marocains, six F-16 des FAR participent aux opérations militaires de la coalition sunnite contre les rebelles Houthis au Yémen.la rébellion chiite des houtis alliéé à l’armée yéménite affirme avoir abattu un avion de la coalition arabe (marocain) qui agresse le Yémen depuis plusieurs semaines faisant des milliers de morts et de blessés la plupart des civils.« La DCA des tribus a abattu un avion de combat à Wadi Nushur, dans la province de Saada », fief des Houthis dans le nord du Yémen, a rapporté la télévision Al-Massirah de la rébellion, qui a diffusé des images de membres de tribus rassemblés autour des débris de l’appareil.

Fin mars, les autorités marocaines avaient expliqué avoir « décidé d’apporter toutes les formes d’appui à la coalition pour le soutien de la légitimité au Yémen dans ses dimensions politique, de renseignement, logistique et militaire ». Ce soutien comprend « la mise à disposition de la coalition des Forces Royales Air stationnées aux Emirats », avaient-elles ajouté. Rabat est un proche allié de l’Arabie saoudite.. (agences)

saada12

saada6

********************

*Les ambassadeurs de Norvège et des Philippines tués au Pakistan dans le crash d’un hélicoptère

*Pakistan-vendredi 08 mai 2015–Six personnes, dont les ambassadeurs de Norvège et des Philippines au Pakistan, ont été tuées vendredi dans le crash d’un hélicoptère transportant des diplomates européens et asiatiques sur une école d’une région reculée de l’Himalaya pakistanais, a indiqué l’armée.

Les épouses des ambassadeurs de Malaisie et d’Indonésie, ainsi que les deux pilotes de l’hélicoptère MI-17, ont aussi perdu la vie dans l’accident, selon la même source, ajoutant que les ambassadeurs de Pologne et des Pays-Bas ont quant à eux été blessés dans le crash qui s’est produit dans un village reculé de la région himalayenne de Gilgit-Baltistan (nord-est).

Vendredi, une délégation d’ambassadeurs, de diplomates et de journalistes visitait la région touristique de Gilgit-Baltistan lorsqu’un des trois hélicoptères dans lesquels ils avaient pris place s’est écrasé contre une école à l’atterrissage, sleon un membre de la délégation voyageant dans un des deux autres appareils.

Les diplomates devaient rencontrer plus tard en journée à Gilgit, le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif. Ce dernier, qui se dirigeait vers cette ville au moment du crash, a exprimé ses plus sincères condoléances aux victimes, et est rentré par avion à Islamabad, a déclaré son bureau.(Agences)

********************

Concours de caricatures islamophobes au Texas

media_l_7681635

**Dallas-lundi 04 mai 2015—Le concours de caricatures islamophobes était organisé par l’association « American Freedom Defense Initiative », connue pour ses positions anti-islamistes, elle a présenté le concours comme un événement pour la « liberté d’expression » auquel avait été invité l’homme politique néerlandais Geert Wilders, célèbre pour ses diatribes anti-islam. La police affirme avoir tué deux hommes « qui se sont approchés en voiture » du Curtis Culwell Center de Garland, alors que s’achevait un concours de caricatures islamophobes .(Agences)

***150 romanciers dénoncent Charlie Hebdo

L’historien anthropologue, Emmanuel Todd, affirme que la majorité des personnes qui ont défilé à Paris manifestaient en réalité pour des raisons « égoïstes » et « xénophobes ».

Netanyahu en tête de la marche de Paris dans actualité album_large_7401634

*Paris-jeudi 07 mai 2015--Quatre mois après les attentats de Paris, un intellectuel français de gauche, Emmanuel Todd, suscite une vive polémique en France en qualifiant « d’imposture » les manifestations géantes du 11 janvier pour défendre le droit à la liberté d’expression, qu’il juge « xénophobes ».

Dans un ouvrage intitulé « Qui est Charlie? » (Éditions Seuil), l’historien anthropologue affirme que la majorité des 4 millions de personnes qui ont défilé à Paris et dans toute la France après les attaques contre Charlie Hebdo, une policière et une épicerie casher, faisant 17 morts, manifestaient en réalité pour des raisons « égoïstes » et « xénophobes », contre l’islam.

« C’est le droit de caricaturer le personnage central d’une religion de dominés (…) qui était défendu et en ce sens, cette manifestation était xénophobe », a-t-il redit cette semaine. « La diabolisation de l’islam répond au besoin intrinsèque d’une société totalement déchristiannisée » qui se réfugie dans un « laïcisme radical », a-t-il lancé.

La charge, à contre-courant et qui vise aussi le parti socialiste au pouvoir, a fait l’effet d’un coup de massue, tant cette journée de manifestations avait été vécue par nombre d’acteurs comme un moment important de rassemblement national face à la menace terroriste.

L’auteur, qui est aussi démographe et travaille à partir de données cartographiques depuis une trentaine d’années, insiste sur la surreprésentation des cadres et professions intellectuelles supérieures dans les manifestations, l’absence d’ouvriers, et surtout « l’imprégnation catholique » des provinces qui ont le plus manifesté.

L’ouvrage, sous-titré « autopsie d’une crise religieuse », ravive le souvenir des grandes blessures sociétales de la France des 30 dernières années, autour des manifestations contre le mariage homosexuel en 2013 ou pour la défense de l’école privée en 1984, menées par les catholiques.

Hasard du calendrier, cette polémique fait écho à des critiques proférées au même moment par quelque 150 romanciers et membres de la société littéraire américaine PEN American Center, dont certains de renom comme l’Australien Peter Carey ou le Canadien Michael Ondaatje, qui ont décidé de boycotter un gala organisé à New York au cours duquel sera remis un prix attribué à Charlie Hebdo. Les protestataires ont boycotté le gala de remise du prix PEN de la liberté d’expression à Charlie Hebdo, critiquant les choix éditoriaux du journal qui, selon eux, a dénoncé trop souvent l’islam.(Avec agences)

**consulter divers articles sur le sujet ici: Après l’attaque de Charlie Hebdo

*Beau défilé d’hypocrites à Paris

*le vent de la haine et du racisme anti-musulman 

Deux criminels de guerre sionistes notoires, Netanyahu et Lieberman, en tête de la marche de Paris

**une présence inappropriée et une provocation contre les milliers de victimes palestiniennes du terrorisme sioniste israélien

*Quand on tue plus de 500 enfants avec des armes lourdes, on ne peut pas prétendre lutter contre le terrorisme.

* Netanyahu a cherché à faire oublier qu’il dirige le plus grand Etat terroriste de la planète

*******************************

*un centre islamique incendié dans la ville américaine de Houston, au Texas 

media_xll_7486310

*HousTon-14/02/2015--Un incendie a détruit vendredi un centre islamique de la ville américaine de Houston, au Texas (sud), et la police pense que le sinistre est d’origine criminelle, ont indiqué des membres du centre.

Le sinistre est survenu trois jours après que trois étudiants musulmans ont été assassinés par un homme qui se dit contre les religions, à Chapel Hill, dans le sud-est des Etats-Unis. La totalité d’un bâtiment appartenant à l’Institut islamique Quba de Houston a été ravagée par les flammes vendredi, a indiqué le centre sur sa page Facebook. « Les enquêteurs ont clairement dit que l’origine de l’incendie n’était pas accidentelle », ont poursuivi les responsables. Un responsable a précisé à la chaîne ABC que le bâtiment était utilisé pour entreposer des livres et des meubles. Sollicités par l’AFP, les pompiers de Houston n’étaient pas disponibles dans l’immédiat pour commenter les faits.*médias

*****************

album_large_7690211

Plusieurs tornades ont balayé le centre des Etats-Unis mercredi, détruisant des maisons et arrachant des arbres. Ici, au Kansas

*USA/ jeudi 76/05/2015 |**Il n’a été fait état d’aucune victime dans l’immédiat. Selon la chaîne spécialisée Weather Channel, au moins 29 tornades ont été observées à travers le Kansas, le Nebraska, le Texas et l’Oklahoma, Etat dans lequel de nombreuses maisons ont été détruites. Des images d’une chaîne de télévision locale affiliée à CNN montrent d’importantes destructions dans l’Oklahoma, y compris un immeuble dévasté. 
Le Service de météo national, dans un communiqué, a prévenu les personnes chargées de surveiller les tempêtes et les secours qu’elles devaient « se tenir prêtes ».  « Un épisode météorologique sévère restera une menace quotidienne à travers les Plaines et le Midwest jusqu’au week-end en raison de phénomènes climatiques qui se déplacent très lentement en Amérique du Nord », a-t-il ajouté.
Des inondations ont été signalées à Moore, en Oklahoma, selon la chaîne KOCO. * Source: Belga

*vidéo: about tornadoes

*******************************

*Pour la première fois, un avion de ligne saoudien a atterri à l’aéroport Ben Gourion de Tel Aviv (Israël) mardi soir 05 mai 2015.

*Tel Aviv /06/05/2015/*Un porte-parole de l’aéroport a confirmé l’arrivée de l’avion et a déclaré que la « maintenance de routine en cours » de l’Airbus faisait partie des services que fournit l’aéroport Ben Gourion au constructeur aéronautique

Cette présence d’un avion saoudien sur le tarmac d’un aéroport israélien est surprenante d’autant que l’Arabie saoudite ne reconnaît pas officiellement Israël, et il n’existe pas de vol direct ou indirect qui relie les deux pays.

Cependant les relations secrètes entre les deux pays sont un secret de polichinelle tant elles sont denses et pendant des années ont convergé et poursuivi les mêmes objectifs au Liban contre le Hezbollah, en Irak contre feu sadam Hussein, en Syrie contre Bachar Assad en soutenant le front al Nosra et les autres légions de mercenaires, contre l’Iran, contre le Yémen, contre la Libye de feu Mouamar Kadhafi. A chaque fois, Israël et l’Arabie saoudite ont travaillé la main dans la main.*Par Mourad Arbani | 06/05/2015 |

Au congrès Hack In The Box en avril... (PHOTO HUGO-SÉBASTIEN AUBERT, LA PRESSE)

**un hacker américain aurait réussi à prendre le contrôle d’un avion en vol, grâce à son système de divertissement

*USA–lundi 18 mai 2015 ** Y a-t-il un hacker dans l’avion ? Avant que Chris Roberts soit interdit de vol, la réponse était apparemment oui. Expert en sécurité, spécialisé depuis cinq ans dans la sécurité des avions, Chris Roberts a défrayé la chronique en avril 2015 quand la compagnie américaine United Airlines a décidé d’annuler les réservations du hacker sur tous ses vols. A la décharge de la compagnie, embarqué sur un avion United, ce dernier venait juste de tweeter : « Je suis à bord d’un 737/800, voyons voir si la boîte IFE-ICE-Satcom ? Et si on jouait avec les messages EICAS ? ‘’Masque à oxygène On’’ Quelqu’un ? ». Ce qui aurait pu passer pour une rodomontade chez toute autre personne a amené le FBI à arrêter le hacker lors de sa correspondance et à saisir son matériel informatique. On n’avait jusqu’à présent pas plus de détails.

*La demande de mandat, effectuée par le bureau fédéral américain, donne un aperçu plus précis de la situation. Tout d’abord, on sait désormais que le hacker et le FBI ont été en contact en début d’année, les 13 et 23 février et le 5 mars, notamment. Des rencontres pendant lesquelles le spécialiste en sécurité a démontré et expliqué aux agents fédéraux les failles qu’il avait découvertes entre 2011 et mi 2014 en hackant entre 15 et 20 avions, en plein vol, via leur système informatique IFE (pour In Flight Entertainment), qui permet normalement de regarder des films ou de jouer depuis son siège. Pour pirater l’IFE, Chris Roberts doit accéder physiquement aux boîtiers SEB (pour Seat Electronic Box) qui pilotent les écrans insérés dans les dossiers des fauteuils. Ces boîtiers scellés se trouvent sous les sièges mais peuvent être ouverts assez facilement, semble-t-il.
Dès lors que le SEB est ouvert, le hacker connecte un câble Ethernet équipé d’un connecteur modifié pour prendre le contrôle, depuis son portable, d’autres systèmes embarqués.
Il aurait ainsi pu remplacer le code du Thrust Management Computer, qui gère schématiquement le vol et la puissance des réacteurs de l’avion. Il aurait ainsi eu accès à la commande CLB, pour climb, monter. La demande de mandat du FBI précise ainsi que Chris Roberts aurait indiqué avoir poussé davantage un des réacteurs d’un des avions dans lequel il se trouvait, aboutissant à un mouvement latéral de l’appareil.

*Après ces différentes rencontres, les agents du FBI ont rappelé au hacker qu’il encourait des poursuites en justice pour ce qu’il faisait. Chris Roberts s’est alors engagé à ne pas recommencer… Ce qu’il a apparemment fait, jusqu’à son tweet du 15 avril dernier. Alerté par ce message, le FBI a en effet vérifié l’intégrité des boîtiers situés à la place du hacker et ceux-ci avaient visiblement été ouverts. Même si de son côté Chris Roberts indique ne pas avoir piraté l’avion. La prochaine étape sera vraisemblablement l’obtention par le FBI d’un mandat qui lui permettra d’accéder aux informations stockées sur les différents appareils et clés USB de Chris Roberts. Ce dernier précisait toutefois, dans un tweet dans lequel figurait une photo de son matériel saisi, que celui-ci était chiffré.

*Il n’en reste pas moins que la question de la sécurité des vols commerciaux est reposée par cette affaire. L’arrivée des réseaux Wi-Fi dans les avions est également pointée du doigt comme une porte d’entrée supplémentaire pour les hackers. Lors de la Black Hat 2014, une des interventions les plus attendues portait sur le hack d’un avion, en utilisant notamment le réseau Wi-Fi à bord pour ensuite accéder au système de commandes. Les autorités et compagnies aériennes vont certainement devoir prendre des mesures afin de sécuriser davantage les systèmes vitaux qui commandent le bon fonctionnement des avions. Mieux vaut éviter un hack qui tourne mal quand on se trouve à près de 10 kilomètres d’altitude…**source: 01net / lundi 18 mai 2015

Capture d’écran 2015-05-18 à 15.52.18

********************************

*Peu avant sa mort, un Britannique a changé son testament et légué toute sa fortune – près de 690.000 euros – à un bricoleur qui l’aidait gratuitement chez lui et avait qui il avait sympathisé. D’abord stupéfait et ému, le légataire fait désormais l’objet de poursuites entamées par la famille du défunt. Elle espère obtenir l’annulation du dernier testament rédigé par le pensionné solitaire.

Permalien de l'image intégrée

Ils avaient bien des projets en tête avec l’héritage qu’ils recevraient à sa mort, mais les proches de Ronald Butcher ont reçu une douche froide à la lecture du testament de ce dernier. Le pensionné solitaire n’avait ni femme ni enfant et a été découvert à son domicile d’Enfield (nord de Londres), deux mois après sa mort naturelle en mars 2013. Déshérités pour qui?
Cet homme discret et tranquille avait couché sur papier en décembre 2011 que ses héritiers seraient son cousin, Joyce Gilkerson, et les deux enfants d’un ancien camarade d’école, Evelyn Hutchins et Peter Rogers. Censés se partager à trois les économies et biens de celui qu’ils appellent « Oncle Ron », les trois héritiers sont tombés de haut en entendant auprès de l’exécuteur testamentaire que Ronald Butcher avait modifié ses dernières volontés en 2013, peu avant sa mort.Surprise supplémentaire, le nouveau légataire universel choisi par le pensionné n’était « qu’un » bricoleur avait qui il avait sympathisé et dont ses proches n’avaient jamais entendu parler. Cet homme, Daniel Sharp, fut le premier étonné de cet héritage inattendu et totalement inespéré de celui qu’il considérait comme un « ami ». Le défunt voulait le remercier pour sa présence et les petits services rendus régulièrement. Les deux hommes partageaient la même passion pour le bricolage et discutaient volontiers.« C’est trop bizarre, cela doit éveiller vos soupçons »
Les anciens héritiers de Ronald Butcher, écoeurés, ont alors décidé de se retourner contre le testament écrit et signé en 2013 dans une procédure commune devant la plus haute juridiction britannique. Ils réclament que le dernier testament d’ »Oncle Ron » soit considéré comme nul car le défunt n’avait jamais dit les avoir déshérités.Evelyn Hutchins a supplié la cour: « La nature curieuse de ce legs soudain à Daniel Sharp doit éveiller vos soupçons. Ronald n’était sûrement pas en pleine possession de ses moyens lorsqu’il a modifié ses dernières volontés ».Pour la défense de Daniel Sharp, cependant, son client était tout simplement le seul ami du défunt. « Mr Butcher était seul et a trouvé un ami en Mr Sharp. Il savait parfaitement ce qu’il faisait avec ce testament de 2013 et l’effet que cela aurait. Il a trouvé un ami, un homme avec qui parler. Ils avaient la même passion pour le bricolage et il aimait entendre parler du fils de Mr Sharp. Voilà l’explication de ce changement de testament en 2013″, a-t-elle résumé.« J’ai été choqué d’un cadeau pareil. On ne vous donne jamais rien dans la vie »
Daniel Sharp a pu prouver, éléments tangibles à l’appui, qu’il n’était pas un inconnu et que son amitié avec Ronald Butcher avait bel et bien débuté six ans avant sa mort. Il s’est également souvenu du début de leur relation amicale: « Quand j’ai nettoyé ses gouttières la toute première fois, il m’a tendu un billet de 10 ou 20 livres pour le service rendu, et j’ai refusé. Cette tâche, c’était trois fois rien et ça ne m’a pris que quelques secondes ».Le quadragénaire a également été invité à relater ce qu’il a ressenti en apprenant qu’il héritait de 690.000 euros. « Sur le moment, j’ai été choqué de recevoir un cadeau pareil. Cela vous change la vie. Personne ne vous donne jamais rien dans la vie… J’ai pensé qu’il devait n’avoir personne à qui laisser cet argent, ou qu’ils étaient certainement en froid. Quelque chose a dû se passer et il a décidé de tout me donner à moi. Je ne peux par contre pas vous dire pourquoi il a préféré me choisir moi plutôt qu’eux », a simplement exposé le légataire officiel. « Eux doivent très bien savoir pourquoi ils ont été déshérités. Moi je n’en sais rien »
« Peut-être était-ce parce que j’étais devenu le seul à encore lui rendre visite… Je ne sais pas ce qui s’était passé avec les autres. Mais de toute évidence, il y a eu un grand déchirement » pour en arriver à de telles extrémités, a analysé l’ami de Ronald Butcher. À la partie adverse qui soulignait qu’en soi-disant « bon ami », il n’avait même pas pris la peine de se rendre à son enterrement, Daniel Sharp a rétorqué qu’il souhaitait précisément « éviter des disputes » avec les proches du défunt lors de ses funérailles mais a démenti avec véhémence les propos de Mme Taylor qui l’accusait de ne même pas être un ami. « Pour moi, un ami c’est quelqu’un avec qui vous parlez. Ses ‘amis’ et sa famille ne lui avaient plus parlé depuis des mois. Moi au moins, je passais toujours chez lui quand j’étais dans le coin. Je suis toujours choqué par cet héritage aujourd’hui et je peux comprendre pourquoi sa famille est bouleversée d’avoir été déshéritée. Mais, au final, il y a bien une raison à tout cela. Ils la connaissent, mais moi pas. Nous n’étions pas très bons amis, nous étions juste amis. Je n’ai jamais dit que j’étais son meilleur ami depuis toujours ».« Cela ne colle pas. Il n’a jamais parlé de lui »
Mais les proches déshérités nient toute dispute avec l’ »Oncle Ron ». Au pire avaient-ils moins de contacts depuis le décès de leur mère qui était proche du défunt mais ils ne s’étaient pas perdus de vue, a affirmé Evelyn Taylor. « Mon frère ou moi lui rendions visite tour à tour dès que nous en avions l’occasion. Nous projetions même une croisière ensemble l’an prochain. Par contre, je n’ai jamais vu Mr Sharp et je n’ai jamais entendu parler de lui ». Son frère a renchéri: « Mr Sharp ment, il n’était pas un ami de Ron. Mon oncle avait plein d’amis et il venait toujours aux fêtes de famille. Lui et Mr Sharp n’avaient rien en commun. Cela ne colle pas. Il nous racontait tout ce qui se passait dans sa vie et n’a jamais évoqué ce Mr Sharp », a-t-il argumenté, laissant entendre que que le légataire a une responsabilité malhonnête dans cette affaire. Le jugement n’a pas encore été prononcé.*30/04/15 – Source: Daily Mirror

******************************

media_xll_7723315

*Le gouvernement saoudien publie une offre d’emploi pour recruter huit bourreaux chargés d’exécuter des décapitations

*Riyad–mardi 19/05/2015 **Le gouvernement saoudien a publié mardi une offre d’emploi pour le recrutement de huit bourreaux pour exécuter, par décapitation, le grand nombre de condamnés à mort dans le royaume.

Un groupe de jeunes Bangladais qui protestent contre la décapitation de huit travailleurs bangladais en Arabie saoudite

Aucune qualification particulière ni expérience ne sont requises pour ces emplois de bourreaux, dont la fonction sera d’exécuter les condamnés à mort », selon l’offre d’emploi mise en ligne sur le site du ministère du Service public. Les futurs fonctionnaires seront aussi appelés à pratiquer « des amputations » sur des personnes condamnées pour vol. L’annonce de ce recrutement coïncide avec une augmentation du nombre des exécutions dans le royaume, où viol, meurtre, apostasie, vol à main armée et trafic de drogue sont passibles de la peine capitale en vertu d’une version rigoriste de la charia. 84 personnes ont ainsi été exécutées depuis le début de l’année dans le royaume alors qu’il n’y en avait eu que 87 pour toute l’année dernière. Amnesty International s’est inquiétée en mars du nombre important de décapitations pour trafic de drogue en Arabie, notant qu’elles représentaient plus de la moitié des exécutions depuis le début de l’année. En septembre 2014, un expert indépendant travaillant pour l’Onu avait exprimé son inquiétude concernant le déroulement des procédures judiciaires et appelé à un moratoire sur les exécutions en Arabie. Dans le rapport annuel d’Amnesty international pour 2014, l’Arabie saoudite a figuré parmi les cinq pays qui exécutent le plus de personnes.*mardi 19/05/2015 -Source: Belga

*15 jeunes soldats exécutés un à un par les terroristes de l’EI

media_xll_7674888

*Yemen-30/04/2015--Le groupe terroriste (EI) a mis en ligne jeudi une vidéo présentée comme la décapitation de quatre soldats yéménites et l’exécution par balles de onze autres dans la province de Chabwa (sud-est).

Les jeunes soldats se présentent un à un devant une caméra qui montre ensuite leurs bourreaux aiguiser des couteaux avant d’en égorger quatre, dont on voit ensuite les têtes à même le sol, selon le document diffusé par le centre américain de surveillance des sites islamistes SITE. Poings liés et yeux bandés, dix autres soldats, accroupis, reçoivent chacun une balle dans le front, alors qu’un onzième a été criblé de balles par derrière, selon la vidéo. Selon des informations citées par SITE, Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) a nié être responsable de ces exécutions menées mi-avril, et revendiquées par une nouvelle unité de l’EI ayant pris le nom de la « province de Shabwa ». Elles surviennent alors que le Yémen, dont la province de Chabwa, est le théâtre de violents combats entre les partisans du chef de l’Etat en exil et des rebelles chiites qui cherchent à prendre le contrôle de l’ensemble du territoire yéménite. 
Jeudi dernier, une nouvelle unité au Yémen du groupe Etat islamique avait affirmé avoir tué cinq rebelles chiites Houthis dans la province d’Ibb (centre). Le Yémen était jusqu’à récemment la chasse gardée d’Al-Qaïda, qui s’en prend régulièrement aux Houthis, considérés comme des « hérétiques ». 
Mais, le 20 mars, l’EI a revendiqué des attaques suicide ayant fait 142 morts et plus de 350 blessés dans des mosquées chiites à Sanaa. *30/04/15 -Source: Belga

*************************

media_xll_7723512

*Grève des profs en France

*Paris-mardi 19/05/2015**Les enseignants se mobilisent mardi en France contre une réforme du collège portée par la ministre de l’Education Najat Vallaud-Belkacem qui, à 37 ans, vit son baptême du feu après un parcours fulgurant.

media_l_7723491

Sa réforme vise à lutter contre les inégalités scolaires, mais elle suscite le rejet de l’opposition de droite et de plusieurs intellectuels, qui l’accusent de vouloir niveler par le bas la formation des élèves. Mardi, les professeurs de collège sont entrés en lice avec une grève suivie par un quart d’entre eux, selon le gouvernement, la moitié selon les syndicats. A l’appel d’une large intersyndicale, ils doivent aussi manifester à Paris à partir de 12H00 GMT et dans une cinquantaine d’autres villes. 

Avant même les rassemblements, le Premier ministre Manuel Valls a promis que la réforme serait « mise en oeuvre comme prévu ». Il s’agit d’un choix « entre le mouvement, la réforme indispensable, et le conservatisme », a ajouté le chef du gouvernement. Peu après, Najat Vallaud-Belkacem a enfoncé le clou, assurant que la réforme « se ferait » bien à la rentrée 2016, tout en se disant « ouverte à la discussion » sur la mise en oeuvre. 

Le système scolaire français en perdition
La ministre franco-marocaine, qui s’est imposée sur la scène politique depuis 2007 dans des rôles de porte-parole, détient depuis août seulement le portefeuille très sensible de l’Education. La presse notait mardi qu’elle affrontait la première « fronde » de sa carrière. C’est « la fin de l’état de grâce pour Najat Vallaud- Belkacem », soulignait ainsi l’éditorialiste du Midi Libre. Elle va vivre « un jour de bizutage », ajoutait L’Est Républicain. 

Sa réforme part pourtant d’un constat largement partagé: le système scolaire français ne cesse de reculer dans les classements internationaux et est, selon une enquête de référence de l’OCDE (l’enquête Pisa), l’un des plus inégalitaires au monde. Près de 150.000 élèves sortent chaque année de l’école sans diplôme. Ce phénomène n’affecte que 5% des enfants de cadres mais quasiment un tiers (32%) de ceux d’ouvriers. Pour limiter le décrochage, la ministre souhaite renforcer l’autonomie des collèges, l’interdisciplinarité et l’accompagnement personnalisé des élèves. 

Mais les syndicats redoutent que l’autonomie donne trop de pouvoir aux chefs d’établissement et que l’interdisciplinarité grignote les horaires de chaque matière, dans un pays où le corps professoral est très attaché à ses disciplines. Les inquiétudes sont encore plus fortes chez les profs de langue. Les enseignants de grec et de latin craignent un effritement de leurs horaires avec la suppression de ces options, remplacées par un enseignement pratique consacré aux langues et cultures de l’Antiquité. Les profs d’allemand pensent que leur discipline pâtira de la suppression des classes bilangues (deux langues étrangères dès 11 ans). La réforme propose à la place deux langues étrangères pour tous à 12 ans (contre 13). 

Soutiens et critiques
Ces mesures ont suscité de très vives réactions au sein de l’opposition de droite qui réclame le retrait pur et simple de la réforme. Mardi encore, le parti UMP, principale force d’opposition, a jugé qu’il serait « raisonnable » de retirer la réforme et accusé Najat Vallaud-Belkacem d’ »arrogance ». La réforme a aussi ses partisans: la gauche au pouvoir, deux syndicats dits réformateurs, la première fédération de parents d’élèves et… l’enseignement privé catholique, qui scolarise 20% des collégiens en France et auquel la réforme s’applique aussi. 

En toile de fond s’opposent deux conceptions de l’éducation, qui nourrissent depuis des années des conflits en France: une vision égalitaire souhaite fournir à tous les élèves la même éducation, une autre plus « élitiste » conçoit que les plus méritants puissent se distinguer. Preuve du caractère brûlant du sujet: parmi les dix manifestations les plus importantes enregistrées à Paris depuis 1945, deux visaient des réformes de l’éducation, en 1984 des écoles privées et en 1986 des universités.*mardi 19/05/2015 -Source: Belga

***************************


Actions

Informations



Une réponse à “infos, par ci, par là.11”

  1. 9 08 2015
    https://bijouxtutti.wordpress.com (14:17:46) :

    Bon texte ! Une parenthèse pour vous présenter le site d’un boutique en France à Vincennes de bijoux fantaisie.

    https://bijouxtutti.wordpress.com

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café