• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 30 juillet 2014

Ghaza héroïque face à la barbarie sioniste.4

30072014

** Quatrième semaine de l’agression sioniste contre la population civile de Ghaza

gaza-sous-ls-bombardements

* forces spéciales de l’armée sioniste piégées par la Résistance

Dans un communiqué, Qassam affirme avoir mené une nouvelle opération militaire dans la localité de Farahin à l’est de Khan Youness dans la bande de Gaza, une opération qui « a coûté la vie à plusieurs militaires sionistes ».

Nouvelles opérations anti sionistes de Qassam!!

 » Nos combattants ont piégé un bâtiment avant de faire exploser les bombes à 10.35 du matin soit au moment où les forces spéciales de l’armée israéliennes y sont entrées !!

 » Une fois le bâtiment explosé, les avions de chasse et l’artillerie de l’armée sioniste se sont mis à pilonner les bâtiment aux alentours pour pouvoir évacuer leurs morts et blessés ».

Le communiqué fait état ensuite d’une autre opération menée toujours ce mercredi :  » les forces de Qassam se sont accrochés avec les militaires sionistes qui à bord de leurs véhicules ont tenté de forcer l’une des entrées de Gaza.

« Des militaires ont été tués et blessés au cours de cette opération » selon le communiqué.

L’opération en question a été effectuée 24 heures après l’opération conduite par le commandant en chef de Qassam Mohamad Zif et dont un enregistrement vidéo a été publié: la vidéo montre comment un commando palestinien pénètre l’arrière ligne israélienne dans l’est de Chajaiya. 

Le communiqué poursuit :  » les brigades Qassam ont pris d’assaut par cinq roquettes 120mm le centre de rassemblement des sionistes à l’est de Khan Youness ». Deux autres roquettes ont été tirées contre Tafah. Deux bulldozer israéliens ont également été pris pour cible des roquettes palestiniennes « *médias-mercredi, 30 juillet 2014 

***A l’entrée dans cette quatrième semaine de guerre, la communauté internationale n’est parvenue à opposer que son horreur et ses appels impuissants à un cessez-le-feu, malgré le lourd bilan humain et la dévastation dans l’étroite enclave palestinienne. 

*Le bilan provisoire s’élève à 1159 morts et 6.700 blessés depuis le début de l’agression israélienne contre l’enclave palestinienne. Devant l’absence d’initiatives sérieuses visant à mettre un terme à l’agression, le massacre de civils par l’armée israélienne risque de se poursuivre longtemps encore.

***L’agression israélienne déclenchée le 8 juillet 2014 pour tenter d’anéantir la capacité militaire du Hamas a fait plus de 1.159 morts palestiniens, pour trois-quarts des civils selon l’ONU. Côté israélien, trois civils et 53 soldats ont été tués, le plus lourd bilan militaire depuis la guerre contre le Hezbollah libanais en 2006. Après une éphémère trêve de fait pour la fin du ramadhan et la fête du Fitr lundi, un déluge de feu s’est abattu sur Ghaza et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a prévenu les Israéliens qu’ils devaient se tenir prêts à une «longue campagne». «Soudain, des missiles sont tombés comme la pluie», a raconté Mohamed al-Dalo, un habitant de Ghaza. «Nous avons quitté nos maisons, certains couraient dans une direction, les autres à l’opposé. Les gens ne savaient pas où aller. Les gens criaient: Evacuation!» Selon une estimation fournie mardi par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), plus de 215.000 habitants ont dû fuir leur foyer dans ce territoire surpeuplé, soit près d’un Ghazaoui sur huit. Selon les secours locaux, des dizaines de Palestiniens, dont au moins neuf femmes et quatre enfants, avaient été tués aux premières heures de la journée dans les frappes incessantes. Les raids aériens ont éclairé le ciel de Ghaza dans une nouvelle nuit de cauchemar, avec les bombardements les plus violents depuis des jours, selon l’AFP. L’unique centrale électrique du territoire, qui assure en temps normal 30% de ses besoins en électricité, a été bombardée et a cessé de fonctionner. Hier à la mi-journée, elle était en flammes et dégageait un épais panache de fumée noire. Dans le camp de réfugiés de Chati, la maison vide du chef du Hamas à Ghaza, Ismaïl Haniyeh, a été touchée selon sa famille, de même que la télévision et la radio du Hamas, qui continuaient néanmoins d’émettre. Ainsi, l’objectif affiché d’obtenir une «démilitarisation de Ghaza» et de détruire l’arsenal de roquettes et les tunnels d’attaque du Hamas est loin d’être atteint. Dans cette guerre asymétrique, la Résistance palestinienne qui s’était visiblement préparée à cette énième agression israélienne, parvient à faire mal aux criminels sionistes. Les sirènes d’alarme continuent de retentir dans les villes israéliennes, au rythme des tirs sporadiques de roquettes. Et dix soldats sont tombés ces dernières 24 heures dans des attaques revendiquées par le Hamas, dont cinq dans des combats avec un commando qui avait émergé d’un des tunnels près du kibboutz de Nahal Oz (sud). «Au nom de l’humanité, la violence doit s’arrêter», a lancé dans une énième exhortation le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon. Le président américain Barack Obama avait exigé dimanche en vain un cessez-le-feu «immédiat et sans conditions». Les Occidentaux ont affirmé leur volonté d’ «augmenter» la «pression» pour arracher un arrêt des combats, mais sans proposition concrète. Seule initiative diplomatique annoncée, le prochain déplacement au Caire d’une délégation palestinienne menée par le président palestinien Mahmoud Abbas et comprenant des membres du Hamas et du Jihad islamique. Selon l’Unicef, «environ 230» enfants ont été tués dans cette bande de terre de 40 km sur 10 sous blocus israélien depuis 2006 et où la moitié des quelque 1,8 million d’habitants a moins de 18 ans. «Des enfants sont tués, blessés, mutilés, brûlés en plus d’être absolument terrifiés», s’est indignée la responsable de l’Unicef à Ghaza, Pernille Ironside. Cette agression israélienne a déjà duré aussi longtemps que celle de 2008/2009, qui fut pour les Palestiniens (1.440 morts) la plus meurtrière des quatre guerres depuis le retrait unilatéral israélien de Gaza en 2005. Et rien ne semble pouvoir l’arrêter.*source:L’Expression et +**Mercredi 30 Juillet 2014

** intensification sans précédent des bombardements israéliens

La nuit de lundi à mardi fut l’une des plus dramatiques et des plus violentes depuis le lancement de l’opération militaire israélienne «Bordure protectrice», dans la bande de Ghaza. Une intensification sans précédent des bombardements a entraîné la mort de dizaines de Palestiniens, en majorité des civils. L’aviation, l’artillerie et la marine de guerre israéliennes ont bombardé en même temps toutes les localités, y compris les camps de réfugiés. La situation a atteint le comble de l’horreur. Partout c’est la même image insoutenable de corps d’enfants, de femmes et d’hommes déchiquetés par les bombes israéliennes. Benjamin Netanyahu a transformé les rues de Ghaza en rivières de sang.

Suite à un bombardement intensif, l’enclave palestinienne a été plongée dans l’obscurité. La seule station électrique de Ghaza venait d’être touchée. Israël veut tuer les Ghazaouis à petit feu. Situés au nord-ouest du camp de réfugiés de Nousseirat, les réservoirs de cette centrale, qui maintenaient encore en état de marche les hôpitaux, ont été atteints par plusieurs obus. Selon des sources officielles palestiniennes, la remise en état prendra plusieurs mois.

L’enclave palestinienne, qui vivait déjà depuis 2006 une crise chronique en énergie électrique, va désormais tout droit vers la catastrophe. Bientôt les citoyens n’auront plus aucune goutte d’eau potable. Et ce n’est pas tout. Les risques d’inondation de quartiers entiers par des eaux usées sont réels, les stations de pompage et de traitement étant maintenant à l’arrêt. Cet état de fait va fatalement engendrer de graves problèmes de santé publique. La population entière est menacée par les épidémies.

Malgré le désastre, l’armée israélienne a poursuivi ces dernières 48 heures ses attaques avec un rare acharnement. Dans l’après-midi de lundi, premier jour de l’Aïd El Fitr, les bombardiers israéliens ont commis un nouveau crime. Ils ont largué des bombes sur un jardin public, dans le camp de réfugiés d’Eshaty, à l’ouest de la ville de Ghaza. La majorité des victimes sont des enfants, en tout, une dizaine ont été tués. Quant aux blessés, ils se comptent par centaines. Un autre assassinat de sang-froid commis par Tel-Aviv : surpris par un bombardement, les quatre enfants de la famille Bakr ont été littéralement déchiquetés sur une plage alors qu’ils s’amusaient à courir derrière un ballon.

Israël assassine des enfants de sang-froid

Le bombardement a été effectué par un drone, avion espion sans pilote muni de caméras sophistiquées. Le gouvernement israélien ne peut invoquer aucune excuse. Il savait sur qui il tirait. Ce n’est pas la première fois que des attaques de ce genre ciblent des enfants. Comme toujours, fidèle à ses mensonges et aux grandes lignes de sa politique de désinformation, l’armée israélienne a refusé d’endosser la responsabilité de ce nouveau meurtre. Des enfants qu’au fond Israël ne considère pas comme des êtres humains. Il peut donc les tuer sans remords.

Le gouvernement israélien a accusé la résistance palestinienne d’avoir commis ce carnage. Ce massacre est survenu juste après l’élimination par des combattants des brigades Ezzedine El Qassam, la branche armée du Hamas, lors d’une opération d’infiltration audacieuse derrière les lignes ennemies, de 10 soldats israéliens. L’opération du Hamas a eu lieu à l’est du quartier de Chedjaiya, où des centaines de Palestiniens ont été ensevelis sous les décombres de leurs maisons bombardées aveuglément par les chasseurs israéliens. Le meurtre d’enfants par l’armée israélienne fait penser à une ignoble opération de vengeance de Tel-Aviv. Cet assassinat fait des soldats israéliens des criminels en puissance.

Quelques minutes pour fuir

Cette escalade est survenue après une décision du cabinet de sécurité israélien d’intensifier et d’élargir les opérations militaires à toute la bande de Ghaza. Le Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahu, resté sourd aux appels à l’arrêt des hostilités de la communauté internationale, a demandé aux Israéliens d’être patients, car l’opération va durer. Il veut encore faire couler le sang palestinien. Sitôt son avertissement lancé, l’armée israélienne a intimé, dans la soirée de lundi, à des dizaines de milliers de citoyens palestiniens habitant le quartier Ezeitoune, au sud-est de la ville de Ghaza et le camp de réfugiés de Djabalia, au nord de la bande de Ghaza, de quitter leurs maisons et de se diriger vers le centre-ville, sous peine d’être bombardés.

Le camp de réfugiés de Djabalia, d’une superficie d’un kilomètre carré, compte plus de 100 000 habitants. Ils n’avaient que quelques minutes pour fuir. Des témoins rapportent qu’au début des bombardements aveugles, les gens ont commencé à courir dans tous les sens sans vraiment savoir où ils allaient. Mais la majorité des citoyens sont restés chez eux, préférant la mort à l’exode forcé. La maison d’Ismaïl Haniyeh, ex-Premier ministre du Hamas, a été réduite en cendres.

Située dans le camp de réfugiés d’Eshaty, elle était vide au moment du bombardement. Israël s’en est pris aussi aux médias du Hamas. Les locaux de la chaîne de télévision et de la radio Al Aqsa ont été bombardés. La télévision a continué à diffuser, tandis que la radio a repris ses activités après quelques heures d’arrêt. L’armée israélienne, qui vise à étouffer davantage économiquement l’enclave palestinienne, a détruit deux usines. L’une produisait des boissons gazeuses, au sud-est de la ville de Ghaza, et l’autre des cartons, près du camp de Nousseirat.

Absence d’initiatives pour faire taire les armes

La marine de guerre israélienne a également pilonné intensivement le petit port de pêche de la ville de Ghaza. Plusieurs embarcations et des bâtiments de la Pêcherie de Ghaza ont été détruits. Des dizaines de maisons dans différents endroits de la pauvre enclave palestinienne ont été réduites en des tas de gravats et de ferraille. De nombreuses familles ont été endeuillées par la perte de plusieurs de leurs membres. La famille Ennajar, à Khan Younès, déplore 22 morts, tous tués lors du bombardement de leur habitation.

Personne ne leur avait demandé de partir avant l’attaque. Hier, en début d’après-midi, Ouaddah Abou Amer, un dirigeant du Front démocratique pour la libération de la Palestine (FDLP), sa femme et ses 5 enfants ont été tués dans le bombardement de leur maison à Khan Younès.  Les pertes palestiniennes provisoires s’élèvent à 1159 morts et 6700 blessés. Mais le bilan est bien plus lourd en réalité. Des dizaines de personnes n’ont pas pu être retirées des décombres.

Devant l’absence d’initiatives sérieuses pour mettre un terme à cette agression, le massacre de civils par Israël risque de se poursuivre longtemps encore. Au moment où nous mettons sous presse, les chasseurs F16 israéliens effectuaient de très violents raids à l’est de Ghaza. Des sources médiatiques locales font état de dizaines de victimes civiles. Toutes sortes d’armes et de munitions sont testés sur les Palestiniens. Les autorités israéliennes agissent comme si elles avaient en face d’elles une puissance militaire et non pas une population désarmée. Le pire est que le «monde libre» semble prendre plaisir à voir cette population désarmée se faire massacrer en live devant les caméras de télévision du monde entier.**Fares Chahine*correspondant d’El Watan à Ghaza-Mercredi 30 Juillet 2014

*En Israël, on fête en chanson le génocide à Ghaza. 

Alors qu’à Ghaza le cap du millier de tués palestinien a été largement franchi, en Israël, on fête en chanson le génocide ghazaoui. Tout le monde le sait maintenant, l’alibi des enfants kidnappés et tués est un énorme farse flag. Une foule de personnes brandissant des drapeaux israéliens cantonne dans la rue un chant pour le moins monstrueux : « Gaza est un cimetière, il n’y a plus d’enfants* 

**La Bolivie a placé Israël sur sa liste d’Etats terroristes pour protester contre les opérations militaires israéliennes dans la bande de Gaza. Le président bolivien Evo Morales a annoncé la décision mercredi lors d’une rencontre avec des enseignants dans la ville de Cochabamba.

« Nous déclarons (Israël) Etat terroriste », a-t-il déclaré, indiquant que l’offensive sur Gaza « démontre qu’Israël n’est pas un garant des principes de respect de la vie et des droits élémentaires qui régissent la coexistence pacifique et harmonieuse de notre communauté internationale ».

Brésil, Equateur, Chili, Pérou et Salvador ont rappelé leurs ambassadeurs

La Bolivie a rompu ses relations diplomatiques avec Israël en 2009 après une précédente opération meurtrière à Gaza, tout comme d’autres pays de la gauche radicale latino-américaine, dont le Venezuela ou Cuba. Toutefois jusqu’à présent La Paz avait respecté un accord conclu en 1972 permettant aux citoyens israéliens d’entrer librement en Bolivie.

Après le Brésil et l’Equateur la semaine dernière, le Chili, le Pérou et le Salvador ont quant à eux rappelé mardi « pour consultations » leur ambassadeur en Israël. Le Chili a notamment qualifié les opérations militaires israéliennes de « châtiment collectif à l’encontre de la population civile de Gaza », tandis que le Pérou voisin a regretté « profondément », la « violation du cessez-le-feu avec la reprise des opérations militaires d’Israël à Gaza ». *Par Agence | 30/07/2014 | 22:56

** Amnesty International exhorte les Etats-Unis « à suspendre de toute urgence les transferts d’armes en direction d’Israël

Dans un communiqué rendu public ce jeudi 31 juillet 2014 , Amnesty International a annnoncé avoir lancé une pétition en ligne afin d’exhorter le gouvernement des Etats-Unis « à suspendre de toute urgence les transferts d’armes en direction d’Israël, et à aider à faire en sorte que les Nations Unies imposent un embargo sur les armes à toutes les parties au conflit ».

Jean-Jules Docquir, coordinateur Israël-Territoires occupés-Palestine au sein de la section belge francophone d’Amnesty International tire  la sonnette d’alarme : »L’armée israélienne a utilisé une vaste gamme d’armes pour commettre de graves violations des droits humains à Gaza. Nous appelons le public pour qu’il se mobilise à nos côtés et qu’il demande au gouvernement américain de suspendre en urgence les transferts d’armes à destination d’Israël et de faire pression auprès des Nations Unies afin qu’un embargo sur les armes soit imposé à toutes les parties au conflit. ».

Amnesty est persuadée que les Etats-Unis a  » un rôle à jouer, en arrêtant de vendre et de livrer des armes qui ont été et continuent à être utilisées pour commettre de graves violations du droit international, notamment des crimes de guerre »lit-on dans le communiqué.

Dans le communiqué, on déplore le sort reservé aux  Palestiniens :des centaines de morts et des miliers de blessés dont 75% sont des civils sans oublier le nombre de logements devenus inhabitables.*El Watan-31/07/2014 |

*Extrait du dernier entretien téléphonique Obama-Netanyahu 

 Une chaine télévisée israélienne a très récemment diffusé
une partie de la récente conversation téléphonique entre le président américain et le premier ministre sioniste au cours de laquelle les deux hommes avouent leur  » impuissance » à mettre au pas la Résistance palestinienne ! les deux hommes reconnaissent aussi la résistance des Gazaouites et la force imbattable qui s’en dégage !! Obama demande au cours de cet entretien à Netanyahu de lâcher prise et de renoncer à poursuivre l’offensive militaire contre Gaza pour éviter davantage d’humiliation. l’entretien téléphonique en question date du dimancher dernier. la chaine de TV israélienne qualifie d’orageux le contenu de cette conversation où Obama dit : é je veux qu’Israël annonce de façon unilatérale une trêve et qu’il cesse toute offensive militaire » 
-Netanyahu :  » et en échange qu’obtiendra Israël? » 
O : je crois que le Hamascessera le tir de ses missiles . le calme contre le calme «  
N: mais le Hamas a violé déjç cinq accord de cessez le feu (!!!) car c’est une organisation terroriste qui veut anéantir Israël «  
O: je répète encore une fois , j’exige qu’Israël annonce une trêve unilatérale . les images des ravages faites à Gaza éloigne les pays du monde d’Israël » 
N:  » ce qu’a proposé » Kerry est bien loin des réalités et donne au Hamas une suprématie militaire et diplomatique » 
O:  » une semaine après la fin des opérations militaires d’Israël, le Qatar et la Turquie entreront en discussion avec le Hamas suivant le plan de trêve de 2012 qui engage Israël à lever le blocus contre Gaza » 
N:  » Mais le Qatar et la Turquie font partie des plus grands soutiens du Hamas . on ne peut pas compter sur eux à titre de médiateur 
O:  » j’ai une entière confiance au Qatar et à la Turquie! et Israël est dans une posture qui ne lui permet pas de choisir les médiateurs »!! 
N: » je mets en garde : le Hamas pourra poursuivre ses tirs de missiles et le creusement de ses tunnels «  
O: » la balle est dans le camp d’Israël et Israël devra arrêter toute opération militaire »**médias-mercredi, 30 juillet 2014 10:45

*****************************

Ghaza héroïque face à la barbarie sioniste.4 dans actualité massacre3

*Israël bombarde une école de l’ONU

Vingt Palestiniens qui s’étaient réfugiés dans une école de l’ONU ont été tués mercredi à l’aube à la suite de bombardements israéliens dans le nord de la bande de Gaza, selon les services de secours.
   
Des obus de chars ont touché de plein fouet deux salles de classes d’une école de l’UNRWA, l’agence de l’ONU pour les réfugiés palestiniens, dans le camp de Jabaliya, a-t-on précisé de mêmes sources.
   
Un responsable de l’UNRWA pour sa part fait état d’au moins 15 morts.
   
massacre2 ghaza dans actualité

De nombreux civils palestiniens se sont réfugiés dans des écoles de l’UNRWA notamment à Jabaliya après avoir été avertis par l’armée israélienne que le quartier ou la localité où ils résident risquait de subir des bombardements massifs.
   
Chassés de chez eux par les combats, près de 180.000 habitants du territoire palestinien vivent  dans des conditions très précaires dans 83 écoles gérées par l’UNRWA.
   
massacre_2 israël

Plusieurs de ces établissements ont été touchés par les combats. Le 24 juillet, un obus israélien est tombé dans la cour d’un de ces établissements à Beit Hanoun et une quinzaine de Palestiniens y ont péri.

Depuis ce matin, l’artillerie israélienne a intensifié son bombardement contre le nord et l’est de la bande de Gaza.

L’aviation israélienne a bombardé la maison de la famille d’abouSaada à l’est de la bande de Gaza, rayant de l’état civil toute une famille composée de six membres dont quatre enfants .

Selon le site d’informations palestinien,  alRaï , un drone militaire a  lancé un missile sur la maison de la  famille Ghalban à Khan Younis.

De même,  les F-16 israéliens ont  détruit la  maison de la famille  Debabeche dans le quartier d’alToufah situé à l’est de la ville de Gaza.

Tout comme elle a détruit une maison appartenant à la famille alMadhoun dans le centre de la ville de Gaza.

Selon alMayadeen, l’artillerie israélienne a tiré plusieurs obus  dans les environs de l’hôpital Chouhadda Al-Aqsa à Deir al-Balah.

 Bilan provisoire de cette journée sanglante depuis l’aube: 51 martyrs et plus de 170 blessés..

La résistance promet, la résistance exécute 

qassam

Les Brigades Ezzeddine alQassam ont déclaré que six soldats israéliens ont été tués ,dans la nuit de Mardi, suite au bombardement par des tirs de mortier d’un rassemblement de militaires israéliens dans le nord de la bande de Gaza, a rapporté le site d’information palestinien mepanorama.net . 

L’occupation a reconnu la mort de six soldats.

Toujours selon le site, citant des sources israéliennes, de grands incendies se sont déclenchés dans la région de Hadassah à Jérusalem suite à des roquette tirées par la résistance palestinienne depuis la bande de Gaza.

Les sources ont souligné l’existence de morts cliniquetelaviv

les  blessés par des tirs de mortiers  qui ont ciblé des soldats israéliens  à l’est de Jabalya .

Les Brigades Al-Quds ont revendiqué la responsabilité de ces deux opérations qui ont  ciblé un groupe de soldats sionistes avec des tirs de mortier à l’est de Jabaliya.

Selon la chaine satellitaire alMayadeen,  les brigades alQassam ont tiré deux roquettes de RPG contre un bulldozer israélien à l’est de Khan Yunis le détruisant totalement.

Selon notre chaine almanar, les brigades alQassam ont tué et blessé entre 15 et vingt soldats suite à l’explosion d’un engin piégé au sud de gaza.

Pour sa part, la brigade saraya alQuds , la branche armée du Jihad islamique, a visé  les colonies Nitfout et keriat Jat de 6 roquettes Grad et la colonie Nahel de deux mortiers..

Pas de trêve sans arrêt des frappes et levée du blocus

daif

Le Hamas rejettera tout cessez-le-feu sans arrêt de la campagne militaire israélienne et levée du blocus de la bande de Gaza, a prévenu mardi le chef de sa branche militaire, rappelant la position du Hamas depuis le début du conflit.  
   
Les Brigades Ezzedine al-Qassam  n’accepteront aucun « cessez-le-feu sans l’arrêt de l’agression et la levée du siège », selon une rarissime déclaration de Mohammed Deïf . 
   
Lue sur la radio et la télévision du Hamas, avec la photo du logo de l’organisation armée en fond, cette déclaration réitère la position des 
dirigeants du mouvement islamiste depuis le début de la guerre avec Israël le 8 juillet. 

Rohani

Cela dit,  les médias israéliens ont rapporté que l’entité sioniste est sérieusement préoccupée par les déclarations des responsables iraniens concernant l’armement de la résistance palestinienne en Cisjordanie, a rapporté le site d’information mepanorama.net . 

Les responsables israéliens « prennent trés au sérieux les déclarations  de la direction iranienne à Téhéran « , soulignant que « Téhéran compte armer la résistance en Cisjordanie via la Jordanie ».

Les médias israéliens estiment que  l’Iran envisage d’armer la Cisjordanie  avec des missiles comme il l’a fait avec  la bande de Gaza, car elle est plus proche de l’entité sioniste : « C’est le discours le plus dangereux que nous avons entendu depuis le début de la guerre à Gaza, conclut les médias israéliens. » *médias +rédaction manartv

********************************

*D’autres articles sur le même sujet

*Ici: Ghaza héroïque face à la barbarie sioniste.3

cliquer ici: Ghaza héroïque face à la barbarie sioniste.2

gif-anime-scintillant-etoile-etoiles-angel-paradise

roquette-palestine-8-jpg

Ghaza héroïque ébranle l’entité sioniste

*Au 19ème  jour de leur lâche agression contre Ghaza

C’est un véritable constat d’échec pour les dirigeants israéliens

**Un bébé accouché après la mort de sa mère

un bébé a été mis au monde par des médecins palestiniens après le décès de sa mère, tuée par un bombardement israélien.*voir vidéo

Défaite de la stratégie militaire d'Israël face à la Résistance

Défaite de la stratégie militaire israélienne face à la Résistance palestinienne

Le commandant en chef des unités blindées israéliennes, tué

*La terre engloutit 12 militaires sionistes

*Yediot Aharonot reconnait la « défaite cruisante de l’armée israélienne à GAZA »

les bateaux touristiques évitent le port de Haïfa

tirs de missiles  Phoneix contre les chars israéliens 

 Six millions d’Israéliens sous la terre par crainte de la résistance

*Israël, vers le suicide final

 les brigades Qassam ont pris pour cible de leurs roquettes RPG le QG des militaires sionistes à Gaza

*12 missiles tirés contre la colonie sioniste de Ashkol 

**cliquer ici: Ghaza héroïque face à la barbarie sioniste.2

*Purge au sein de l’armée sioniste

*****************************

*Boycottez les produits israéliens et de ceux encouragent les criminels sionistes

*cliquer ici:Boycott, Désinvestissement, Sanctions

**********************

** incertitudes et panique en Israël 

*Des militaires israéliens s’auto-mutilent pour échapper à l’enfer de Ghaza

*Fronde au sein de l’armée israélienne

*Tel Aviv  s’inquiète de la puissance balistique du Hamas

*cliquer ici:Ghaza héroïque face à la barbarie sioniste

*********************

**Dans cette guerre inégale, la Résistance a le dessus

Six Prix Nobel de la paix réclament un embargo contre Israël

C’est la fin d’Israël

*Par Gilad Atzmon

La défaite de l’armée israélienne laisse l’état juif sans aucun espoir

**********************







humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café