Fusillade sur une base américaine à Washington

16 09 2013

**Une fusillade dans un immeuble de la marine américaine à Washington fait au moins 12 morts

État de siège à Washington après la fusillade

Les lieux de la fusillade lundi à Washington.

Selon un premier bilan, 12 personnes ont été tuées. Un des tireurs a été tué dans l’assaut. Deux autres sont recherchés.

**voir vidéo: Navy Yard Shooting in Washington

La situation est assez confuse dans le quartier de Navy Yard à Washington. Selon les médias américains, plusieurs tireurs ont ouvert le feu lundi matin dans un immeuble de bureaux de la marine américaine, tuant et blessant plusieurs personnes. Un premier bilan provisoire établi par la police fait état de douze morts.

Fusillade sur une base américaine à Washington  dans actualité media_xll_6131690

Selon la chef de la police, un tireur a été tué et deux autres tireurs n’ont pas encore été localisés. L’un des hommes en fuite est un blanc portant un uniforme kaki, semble-t-il de l’US Navy, et d’un béret. Il était muni d’une arme de poing, a-t-elle détaillé. L’autre est un noir d’une cinquantaine d’années qui était équipé d’une «arme longue».

Les premiers tirs se sont produits à 8h20 (14h20 en France). Un tireur a fait feu à au moins trois reprises dans l’un des immeubles de cette enceinte où travaillent quelque 3.000 employés de la marine américaine

media_l_6131957 Fusillade dans international

La police et une équipe d’intervention du FBI se sont aussitôt rendues sur place tandis que des hélicoptères survolent le site. Des policiers ont pénétré dans l’immeuble où les tireurs se sont barricadés. Un hélicoptère de la police a notamment déposé un homme en uniforme noir sur le toit d’un des immeubles, a constaté une journaliste de l’AFP. Quelques minutes plus tard, un autre hélicoptère se posait à l’intérieur de l’enceinte.

À la Maison-Blanche, des conseillers antiterroristes et à la sécurité intérieure tiennent le président Barack Obama informé de l’évolution de la situation. «Nous nous retrouvons une nouvelle fois face à une fusillade de masse», a remarqué le président américain, au début d’un discours qu’il avait prévu de consacrer à l’économie. «Aujourd’hui, cela s’est produit dans un établissement militaire de notre capitale. Il s’agit d’une fusillade qui visait des militaires et des civils» employés par l’armée, a-t-il ajouté, promettant une «enquête sans bavure».

«J’ai entendu trois coups de feu à la suite ‘Pa, pa, pa’. Trois secondes plus tard, encore ‘pa, pa, pa’». Au total, il y a dû avoir sept coups de feu. On s’est mis à courir», a raconté Patricia Ward, une employée qui prenait son petit déjeuner dans une cafétéria du premier étage de l’immeuble. Pour entrer dans l’immeuble, il suffit juste de montrer son badge, mais il n’y a pas de détecteur de métaux, selon elle. Un autre témoin, Terry Durham, qui travaillait également dans l’immeuble 197, a raconté sur CNN avoir vu le tireur. «On a entendu des tirs, il est apparu dans le couloir, il nous a mis en joue et tiré au moins deux ou trois fois. On a couru vers la sortie et on a continué d’entendre des tirs à l’intérieur», a-t-elle indiqué. L’homme était «grand», «noir» et portait un fusil, selon elle.

media_l_6131961 marine.américaine

Le site de Navy Yard à Washington abrite le quartier général du Commandant des systèmes navals de la marine américaine (NAVSEA), chargé de la conception et de la construction des navires et sous-marins américains. Il abrite également la résidence du chef d’état-major de l’US Navy, l’amiral Jonathan Greenert.

Le quartier, en reconstruction et situé au bord de la rivière Anacostia dans le sud-est de la capitale fédérale, a été bouclé sur trois pâtés de maison. Des policiers et militaires étaient stationnés à chaque carrefour. Les vols au départ de l’aéroport Ronald-Reagan, situé à quelques kilomètres de là ont été suspendus en raison de la fusillade. Les appareils à destination de l’aéroport pouvaient en revanche toujours atterrir.*Le Figaro-16.09.2013

**État de siège à Washington après la fusillade

Le quartier où a eu lieu le drame est entièrement bouclé. Le FBI est sur place. Des employés de l’immeuble ont été évacués par hélicoptère. La tension semble vive.Le quartier, en reconstruction et situé au bord de la rivière Anacostia dans le sud-est de la capitale fédérale, a été bouclé sur trois pâtés de maison. Des policiers et militaires étaient stationnés à chaque carrefour, selon la journaliste de l’AFP.
Les vols au départ de l’aéroport Ronald-Reagan, situé à quelques kilomètres de là ont été suspendus en raison de la fusillade. Les appareils à destination de l’aéroport pouvaient en revanche toujours atterrir, selon Chris Paolino, un porte-parole de l’aéroport.*Médias- 16.09.2013

***********************************


Actions

Informations



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café