Marchés gratuits,la nouvelle tendance anticonso

11 06 2012

**le concept fait fureur et a déjà conquis de nombreuses villes

Né dans la capitale argentine, le concept fait fureur et a déjà conquis de nombreuses villes à travers tout le pays. L’idée est simple, il s’agit de donner le superflu sans rien attendre en retour, pour que plaisir d’offrir ne rime pas avec consommation effrénée

Les marchés gratuits ont du succès en Argentine

*Une idée qui gagne du terrain

Imaginez un instant une brocante ou derrière chaque étal vous seriez accueillis par un : « Servez-vous, tout est gratuit ». À première vue, l’idée peut faire sourire… Pourtant, ces marchés existent bel et bien à Buenos Aires, où ils ont lieu de façon régulière depuis 2010. Baptisés gratiferias, ces événements ont vu le jour grâce à Ariel Bosio, un jeune argentin lassé de devoir transporter ses possessions de déménagement en déménagement. Il explique:« J’ai découvert que je pouvais vivre avec moins d’affaires que ce que je possédais et que c’était surtout une question d’habitude ».

Après avoir offert son « surplus » aux amis de son école d’arts martiaux, Ariel crée le concept de gratiferias, qui se répand d’abord à travers les centres culturels de la ville avant de conquérir les places publiques.

N’importe qui peut organiser un gratiferia, à la seule condition que le lieu soit public, ouvert à tous et qu’aucun droit d’entrée ne soit exigé. Avec un message simple: « Amenez ce que vous voulez, ou rien du tout. Repartez avec ce qui vous plaît ».

 Ni troc, ni réciprocité

Les gratiferias sont avant toute une invitation à se débarrasser de possessions matérielles devenues inutiles ou superflues, afin qu’elles circulent et profitent à d’autres. Aux objets qui se trouvent habituellement sur un marché d’occasion, tels que vêtements, livres, meubles ou appareils électroniques, sont venus s’ajouter des biens immatériels. Les gratiferias sont aussi l’occasion de concerts, d’ateliers de toutes sortes, de projections cinématographiques ou encore de séances de massage. Bien sûr, toutes ces activités sont proposées gratuitement. Claudia Cordobes organise des marchés gratuits à San Fernanda, dans la province de Buenos Aires et s’amuse des réactions du public: « Ceux qui viennent pour la première fois à un gratiferia le font par curiosité, un peu surpris, pour vérifier que tout est vraiment gratuit, comme on le leur a raconté ». Sur sa page Facebook officielle, le projet regroupe plus de 3 800 personnes, et connaît un succès croissant. Le concept dépasse déjà les frontières de l’Argentine et s’exporte vers les pays voisins, au Chili, en Uruguay, au Brésil, en Colombie ou au Mexique. Ariel Bosio s’enthousiasme:« Chaque jour, nous sommes un peu plus nombreux à adopter cette nouvelle forme de partage ». (source:green.etVert-01.06.2012.)

*L’Algérie plus stable que les pays touchés par le Printemps arabe

 selon Global Peace Index

L'Algérie,un énorme chantier files.php?file=gpi_3020944096 dans

Global Peace Index 2012 : le monde s’est légèrement pacifié au cours de l’année dernière – renversant la tendance des deux années precedents.

Les nations recherchent davantage la paix extérieure pour privilégier la puissance économique à la puissance militaire.

- Pour la première fois, l’Afrique subsaharienne n’est pas la région la moins pacifiée

- L’Islande est le pays le plus pacifié pour la deuxième année consécutive

- La Syrie dégringole de plus de 30 places dans le classement jusqu’� la 147ème position

- La Somalie conserve la position de pays le moins pacifié pour la deuxième année consécutive

- La fin de la guerre civile au Sri Lanka permet au pays d’enregistrer la plus forte progression, avec un bond de près de 30 places.

LONDRES, ROYAUME-UNI–(Marketwire – Jun 12, 2012) -  Les améliorations de l’Échelle de la terreur politique(1) et les progrès de plusieurs indicateurs du niveau de militarisme(2) résultant des restrictions du budget de la défense liées aux mesures d’austérité ont été les deux facteurs principaux qui ont contribué à rendre le monde plus pacifique en 2012, selon le dernier Global Peace Index (GPI) paru aujourd’hui. Cela inverse la tendance des deux années précédentes, durant lesquelles le GPI avait indiqué un déclin de la paix mondiale. Selon les estimations, si le monde avait été totalement en paix, l’apport à l’économie mondiale aurait été de 9 000 milliards USD au cours de l’année dernière (ce qui correspond à la taille combinée des économies allemande et japonaise).

Le GPI est le premier indice international de mesure de la paix dans le monde, conçu par l’Institute for Economics and Peace (IEP – Institut pour l’économie et la paix). Il évalue les conflits internationaux et nationaux actuels, les niveaux de sûreté et de sécurité dans la société, ainsi que le militarisme, au sein de 158 pays, en tenant compte de 23 indicateurs distincts.

L’ensemble des régions, à l’exception du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord (MOAN), ont enregistré une amélioration, avec notamment l’Afrique subsaharienne qui quitte le bas du classement pour la première fois depuis la création du GPI en 2007. Madagascar, le Gabon et le Botswana ont affiché des améliorations au cours de l’année dernière et la région a également enregistré la plus importante amélioration dans la catégorie « Relations avec les États voisins » de 2009 à 2012.

En raison du déclin de leur niveau de pacifisme, le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord sont maintenant les régions les moins pacifiques du monde. Cette dégradation reflète largement les bouleversements et l’instabilité résultant du Printemps arabe. En effet, les cinq indicateurs du GPI qui ont le plus baissé l’année dernière concernaient des mesures relatives à la sûreté et à la sécurité dans la société, et semblent refléter l’agitation qui secoue le monde arabe depuis décembre 2010. En raison de l’éclatement de la guerre civile en Syrie, le pays a dégringolé dans le classement, enregistrant la plus forte chute, suivi de l’Égypte et de la Tunisie, respectivement, tous deux recouvrant d’une révolution.

« Ce qui apparaît de façon spectaculaire dans les résultats de cette année et les tendances sur six ans est le changement de priorités au niveau mondial. Les nations sont devenues plus pacifiques au niveau extérieur, et la concurrence se joue davantage sur le plan économique que militaire. Les résultats de l’Afrique subsaharienne sont dans l’ensemble particulièrement frappants – les guerres régionales se sont apaisées tandis que l’Union africaine s’efforce de renforcer son intégration économique et politique », a déclaré Steve Killelea, Fondateur et Président exécutif de l’IEP. « La paix a retrouvé un niveau proche de celui de 2007, mais, alors que les mesures externes de pacifisme se sont améliorées, les conflits internes ont quant à eux augmenté. Ceci est particulièrement perceptible dans la hausse du nombre de décès dus à des actes terroristes, qui a plus que triplé depuis 2003. »

Les données de tendance montrent également un écart considérable entre les démocraties et les autres systèmes politiques. Les démocraties imparfaites réussissent considérablement mieux que les régimes autoritaires et hybrides, ce qui suggère que les mesures de répression gouvernementale, telles que l’« Échelle de la terreur politique » et le « Niveau de conflits internes organisés » sont des révélateurs fiables du niveau de pacifisme.

« L’analyse de la tendance sur six ans montre que les pays qui se situent en haut et en bas du classement ne changent que très rarement – impliquant que la paix est « ancrée » à ces deux niveaux », a poursuivi M. Killelea. Il existe également un important « point tournant » au-delà duquel des progrès relativement moindres en termes de paix semblent être associés à une baisse considérable de la corruption et une augmentation importante du PIB par habitant. Alors que les pays cherchent à se développer, les responsables politiques feraient bien de prendre note des Dividendes de la paix et d’examiner les cadres qui structurent les sociétés les plus pacifiques. »

AUTRES FAITS SAILLANTS AU NIVEAU RÉGIONAL

Le résultat global de la région Asie-Pacifique s’est amélioré dans la plus large mesure depuis l’année dernière et incluait trois des cinq plus fortes progressions. Le Sri Lanka a connu la plus forte amélioration en termes de paix globale, suite à la fin de la guerre civile. Le Bhutan a enregistré une progression solide lui permettant de se classer parmi les 20 premiers pour la première fois, notamment en raison du relâchement des tensions entourant les réfugiés d’origine népalaise. Les Philippines ont également présenté une solide augmentation concernant plusieurs indicateurs.

Pour la sixième année consécutive, l’Europe occidentale reste nettement la région la plus en paix, la majorité des pays se classant dans les 20 premiers de l’indice. Alors que la Norvège a quitté les 10 premiers pour la première fois pour se retrouver à la 18ème place, trois pays scandinaves restent classés parmi les 10 premiers avec de hauts niveaux de sûreté et de sécurité, reflétant des sociétés harmonieuses et libres de tout conflit.

Lâ Amérique du Nord affiche une légère amélioration, confirmant la tendance qui se poursuit depuis 2007. Le Canada a gagné trois places dans le classement de cette année grâce à une réduction du nombre de pertes humaines au sein de ses troupes stationnées en Afghanistan. Le résultat global des États-Unis s’est également légèrement amélioré en raison de la baisse du pourcentage de la population incarcérée, même si le pays a chuté de quelques places en raison de la progression d’autres pays.

L’Amérique latine a également connu une augmentation générale de la paix, avec 16 des 23 nations affichant de meilleurs résultats dans le GPI.

NOTES À L’INTENTION DES RÉDACTEURS

Les résultats du GPI, des cartes interactives et des vidéos peuvent être consultés à l’adresse www.visionofhumanity.org.

Suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/#!/GlobPeaceIndex

Consultez notre page : www.facebook.com/globalpeaceindex

À propos de l’Institute for Economics and Peace

L’Institute for Economics and Peace est une organisation de recherche internationale à but non lucratif qui s’engage à orienter le point de vue mondial sur la paix vers une mesure positive, à portée d’atteinte et concrète du bien-être humain et des progrès.

En 2012, cinq nouveaux pays (le Bénin, Djibouti, la Guinée-Bissau, le Lesotho et la Mauritanie) ont rejoint l’indice, portant le total à 158 nations totalisant 99 % de la population mondiale.

Pour tout complément d’information : www.economicsandpeace.org.

(1) L’Échelle de la terreur politique mesure les niveaux de violence et de terreur politique.

(2) Les six des pays ayant effectué les dépenses militaires les plus élevées (Brésil, France, Allemagne, Inde, Royaume-Uni et États-Unis) ont tous réduit leur budget alloué à la défense en 2011. (SOURCE: Institute for Economics & Peace-12.06.2012.)

**Que seraient nos sociétés sans pétrole ?

Marchés gratuits,la nouvelle tendance anticonso arton8484

Que seraient nos sociétés sans pétrole ? Brutalement métamorphosées… Plus d’ordinateurs, plus de nourriture des quatre coins du monde, plus de voitures ni d’avions, plus de plastique ; nous devrions rapidement réapprendre à produire un nombre incalculable de choses pour assurer notre survie. Mais serions-nous capables d’une telle autonomie ? Ce scénario catastrophe est loin d’être paranoïaque. Il représente au contraire un avenir proche que nous devrons affronter tôt ou tard. Car allié aux changements climatiques, le pic pétrolier (la fin d’un pétrole abondant et peu cher) exige un changement draconien de nos habitudes de vie, une Transition énergétique qui mettrait fin à notre vulnérabilité collective. Comme nos gouvernements refusent de prendre les mesures qui s’imposent, il nous revient à nous, citoyenNEs, de prendre l’initiative et de nous préparer. C’est ce que propose ce Manuel de Transition, outil révolutionnaire et inspirant, entièrement consacré aux solutions pour construire dès maintenant des sociétés écologiques et résilientes, capables de s’adapter aux catastrophes que constituent le pic pétrolier et les changements climatiques. Enfin traduit et adapté en français, ce livre accessible, clair et convaincant expose tous les outils, les détails pratiques et les étapes nécessaires pour préparer l’avenir en diminuant radicalement les besoins énergétiques à l’échelle de sa communauté.

Déjà, des milliers d’Initiatives locales ont démarré leur processus de Transition. Planter des arbres fruitiers, réapprendre à la population à cultiver un potager, développer la résilience, réorganiser la production énergétique, développer le transport actif, réapprendre les savoir-faire que nous avons oubliés, telles sont, entre autres, les nombreuses actions concrètes que les citoyenNEs peuvent réaliser au sein de leur village, leur ville, ou leur quartier. Vous tenez entre vos mains un outil de changement incroyable… Alors, on commence quand ? (source:rinoceros.org-31 mai 2011)

**Le « bateau Europe » est-il en train de couler?

Personne ne s’en sortira sain et sauf si le navire sombre dans des graves tempêtes

media_xll_4908901

Les pays de l’eurozone, englués dans leur crise des dettes souveraines, « doivent davantage avoir à l’esprit le fait qu’ils sont dans un même bateau », a estimé samedi l’agence Chine nouvelle, peu avant un scrutin législatif crucial dimanche en Grèce et le sommet du G20 au Mexique. « Si l’on compare la zone euro à un navire gigantesque, il faut savoir que personne ne s’en sortira sain et sauf si le navire sombre dans des graves tempêtes économiques. Les pays à bord du bateau doivent se tendre des mains secourables », a écrit l’agence officielle.

« L’Allemagne et la France, les deux moteurs économiques de l’eurozone, devraient peut-être mettre de côté leurs différences de politiques, renforcer leur coopération bilatérale et jouer un rôle plus important pour résoudre la crise des dettes », a suggéré l’agence dans son commentaire.

« Quant aux pays particulièrement frappés par la crise, comme la Grèce et L’Espagne, ils doivent — ainsi que leurs peuples — mieux comprendre la nécessité de mesures douloureuses, dont des politiques d’austérité, des réductions du déficit budgétaire et une réforme de leur système financier », a poursuivi Chine nouvelle.

La Chine, importante détentrice de dette souveraine d’Etats européens, voit de plus en plus sa propre économie souffrir de la crise en Europe, premier débouché mondial des exportations chinoises.

Le gouvernement chinois, qui affirme chercher à diversifier les placements de ses réserves de change à l’étranger, détiendrait, selon des estimations d’experts non confirmées, pour plus de 500 milliards de dollars de dette souveraine d’Etats européens.

Les dirigeants allemand, britannique, italien, français et espagnol et de l’Union européenne se sont engagés vendredi à « assurer la stabilité économique et à soutenir la croissance » au cours d’une vidéo-conférence organisée en vue du G20 de Los Cabos (Mexique). 16/06/12 - Source: belga.be

**Le prix Nobel touché par la crise

Les prochains lauréats ne gagneront plus que 900.000 euros. C’est une mesure d’économie.

Le prix Nobel touché par la crise

photo: La remise officielle des prix à Stockholm, le 10 décembre. Comme ici en 2008, c’est le jour anniversaire de la mort d’Alfred Nobel que les lauréats de l’année sont célébrés. Sauf le Nobel de la paix, décerné à Oslo.

Le prix Nobel est décerné chaque année depuis 1901 à des personnes ou à des institutions ayant apporté à l’humanité une contribution remarquable dans les domaines de la physique, de la chimie, de la physiologie ou de la médecine, de la littérature, de la paix et des sciences économiques.

Et chaque année le monde entier en parle. Et chaque année ça fait rentrer des gens dans l’histoire. Et chaque année ça lance d’interminables discussions sur les mérites d’untel et untel.

C’est dire si ça semble une institution stable, équilibrée, prospère. On imagine assez bien ses vénérables membres fredonner sous la douche la chanson de Bashung:

Et pourtant. Voilà que la fondation Nobel invoque des problèmes financiers: elle a annoncé ce lundi 11 juin que la récompense remise aux prochains lauréats serait désormais réduite de 20%. C’était 10 millions de couronnes suédoises; ce sera dorénavant 8 millions (soit 900.000 euros tout de même). La fondation considère ce geste comme une mesure nécessaire afin d’éviter d’affaiblir son capital à long terme.

Elle est dans son rôle: sauvegarder la base économique du prix Nobel, en gérant le capital laissé par Alfred Nobel de façon à ce qu’il soit possible de décerner des prix éternellement. Tout en garantissant l’indépendance de l’institution. C’est à peu près ce qu’a déclaré le directeur exécutif de la fondation, Lars Heikensten, dans un communiqué mis en ligne ici: «La fondation Nobel se doit d’assurer que la somme du prix puisse être maintenue à un haut niveau sur le long terme. Nous évaluons qu’il est important de prendre des mesures nécessaires à temps.»

Les budgets du centre administratif et des festivités sont donc également révisés.

Une expansion stable (quand même)

Rassurons les inquiets, cependant: le capital de la fondation Nobel étant principalement utilisé à payer les comités du Nobel et à doter le prix lui-même, les organisations «satellites» qui bénéficient de la marque propre «Nobel», et qui visent à renforcer sa communication, comme le Musée Nobel ou le centre Nobel de la paix à Oslo, sont essentiellement financées par des ressources extérieures: subventions gouvernementales locales, donateurs privés, sponsors…Elles devraient donc se maintenir inaltérées. Et même se développer à l’avenir: la fondation Nobel garde le cap et projette d’ouvrir un nouveau centre («The Nobel prize center») à Stockholm, lui aussi financé par des investissements externes. Selon Lars Heikensten, ce centre «deviendra une importante source dans notre effort à long terme afin de préserver la stature du prix Nobel et de délivrer le message du prix Nobel à un public mondial.»

En attendant, on espère que, chez les candidats au Nobel, la réduction de la dotation ne découragera pas les vocations. (source: Biblios-12.06.2012.)

**Euro 2012: Des supporteurs belges achetés aux enchères par les Pays-Bas

Euro 2012: Des supporteurs belges achetés aux enchères par les Pays-Bas

Des supporteurs belges, frustrés par l’absence des Diables Rouges de l’Euro-2012 et qui s’étaient mis en vente, au profit de l’Unicef, sur le site internet eBay, ont trouvé preneurs: un acheteur des Pays-Bas les a acheté 3000 euros!

Ces « fans à louer » vont donc maintenant supporter les Oranje pour la bonne cause puisque les 3000 euros récoltés lors de la vente aux enchères seront reversés par l’initiateur à un projet de l’Unicef. « Nous sommes vendus et nous sommes fiers d’être désormais les mercenaires des… Pays-Bas. Notre propriétaire (qui souhaite conserver l’anonymat) a généreusement offert 3.000 euros à Noodschool, un projet d’Unicef », indique un de ces supporteurs au journal belge Vers l’Avenir. Sur le réseau social Facebook, le mouvement a fait des adeptes: le groupe « Belgian soccer fans for sale for Euro 2012″ a été rejoint par plus de 20.000 membres. « Une fois de plus, nous supporteurs belges, n’avons pas d’équipe à soutenir lors d’un grand tournoi. Or, regarder les matches sans ressentir la tension du supporter nous est… insupportable », raconte un membre du groupe. « Nous allons regarder les matches, soutenir l’équipe, porter les couleurs de l’équipe, agiter les drapeaux du pays, peut-être même apprendre l’hymne national », peut-on lire sur la page du groupe. « Oui, même si ce sont les Pays-Bas », avaient prévenu les organisateurs sur Facebook avant la fin des enchères. « Quand l’équipe (soutenue, ndlr) sera éliminée, nous ferons notre deuil pendant 24 heures et nous nous remettrons à nouveau en ventre sur eBay », ajoute encore les organisateurs. (RTL.Be-12.06.2012.)

***********************************


Actions

Informations



7 réponses à “Marchés gratuits,la nouvelle tendance anticonso”

  1. 28 06 2012
    airmax blog (20:30:55) :

    I have to get across my love for the goodness assisting people that require benefit this area of interest. The actual dedication to transferring the solution around ended up being ideal and also have frequently urged personnel as i am to succeed in their goals. Your personal helpful helpful details signifies that much an individual just like me whilst still being more to my associates. Thanks all folks.

    Répondre

  2. 29 06 2012
    mode blog (12:30:43) :

    It’s a nice post.

    Répondre

  3. 3 11 2012
    Manteau Moncler Paris (05:04:43) :

    Wtuldedefinetelytpunchase againg

    Répondre

  4. 3 11 2012
    Boutique En Ligne Moncler (05:18:45) :

    Has Sufficiency Of Colors Alongside Style

    Répondre

  5. 19 11 2012
    Air Jordan 11 (01:31:11) :

    It’s the best time to make a few plans for the long run and it’s time to be happy. I have learn this publish and if I may I desire to recommend you some attention-grabbing things or suggestions. Perhaps you can write subsequent articles referring to this article. I desire to learn even more things about it!

    Répondre

  6. 14 12 2012
    north face coats outlet (19:17:56) :

    (I thought it was a lot). When I was 12 I started getting in to dance music when I heard Bad Company’s album ‘Digital Nation’. After that I got heavily in to drum & bass

    Répondre

  7. 21 12 2012
    bloons tower defense 4 (23:07:40) :

    How did you make this weblog search this cool. E-mail me should you receive the likelihood and share your knowledge. Id be thankful.
    bloons tower defense 4

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café