Une avocate de la CPI arrêtée en Libye

9 06 2012

**une avocate de la CPI arrêtée en Libye après une visite au fils Kadhafi

*Les ex-rebelles libyens de Zenten détiennent toujours Seif Al-Islam et retardent son transfert aux nouveaux maitres de Tripoli .

image

Une avocate australienne, membre d’une délégation de la Cour pénale internationale (CPI) qui rendait visite à Seif al-Islam, fils de Mouammar Kadhafi, en Libye, a été arrêtée pour avoir tenté de lui remettre des documents, a annoncé samedi le représentant libyen à la CPI.
La Libye et la CPI se disputent le procès de Seif al-Islam, 39 ans, visé par un mandat d’arrêt de la CPI ….. »Au cours de la visite, l’avocate Melinda Taylor a tenté de remettre à l’accusé des documents qui n’ont aucun lien avec l’affaire (de Seif al-Islam) et qui représentent un danger pour la sécurité de la Libye », a déclaré Ahmed al-Jehani à l’AFP.
Il n’a pas précisé la nature des documents en question, envoyés, selon lui, par Mohamed Ismaïl, ex-bras droit et émissaire de Seif al-Islam, en fuite depuis la chute du régime Kadhafi.
Selon lui, l’avocate faisait partie d’une délégation de quatre membres de la CPI qui avaient obtenu l’autorisation du procureur général libyen pour rendre visite à Seif al-Islam à Zenten (170 km au sud-ouest de Tripoli), où il est détenu depuis son arrestation….Me Taylor a été arrêtée vraisemblablement par la brigade mais M. Jehani ne l’a pas confirmé. Elle est détenue à Zenten « dans un lieu de résidence et non dans une prison », a-t-il dit, précisant que l’avocate était actuellement interrogée par les autorités.
Les autorités libyennes, qui souhaitent juger chez eux le fils du dirigeant déchu, avaient déposé le 1er mai une requête contestant la compétence de la CPI pour poursuivre Seif Al-Islam. Elles ont demandé aux juges d’ »annuler » la requête de la CPI ordonnant aux Libyens de le lui livrer.

Une avocate arrêtée pour avoir tenté de donner des documents au fils de Kadhafi

Outre la CPI, les autorités libyennes doivent aussi convaincre les responsables de Zenten de leur livrer Seif Al-Islam si elles entendent le juger.
Les ex-rebelles détenant Seif Al-Islam retardent son transfert à Tripoli car ils n’ont pas obtenu leurs salaires, avait affirmé fin mai le représentant de la Libye auprès de la CPI.
Le 1er juin, la CPI avait annoncé que la Libye pouvait reporter la remise à la Cour de Seif Al-Islam dans l’attente de la décision sur sa compétence.
Mouammar Kadhafi, qui a dirigé la Libye, a été tué le 20 octobre 2011 lors de sa capture par les rebelles libyens. Seif al-Islam est le seul de ses fils à être détenu. (source: AFP-09.06.2012.)

**Les élections en Libye reportées

Les élections d’une assemblée constituante prévues avant le 19 juin 2012, premier scrutin national en plus de quarante ans, vont être reportées à juillet, voire au delà, pour des raisons logistiques, a-t-on appris samedi auprès de membres de la Commission électorale.
Selon un membre de la Commission qui s’exprimait sous couvert de l’anonymat, le report du scrutin a été décidé notamment pour donner le temps aux candidatures rejetées de faire appel. « Plusieurs dates ont été proposées. Mais dans la plupart des discussions, on évoque la date du 10 juillet », a ajouté ce responsable.
Interrogé par l’AFP au sujet d’un éventuel report du scrutin, le président de la Commission électorale s’est borné à préciser qu’ »une annonce serait faite demain (dimanche) au cours d’une conférence de presse ».
Selon un autre membre de la Commission, le report a été décidé en concertation avec des experts des Nations unies qui travaillent avec la Commission et qui nous « ont proposé de choisir une date au cours de la première semaine de juillet ».
« Mais si nous ne sommes pas prêts à cette date, les élections seront encore reportées au mois d’août, après le ramadan », mois de jeûne musulman, a-t-il dit.
Selon la déclaration constitutionnelle adoptée par le Conseil national de transition (CNT), au pouvoir depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, les élections doivent avoir lieu avant le 19 juin, soit 240 jours après l’annonce de la « libération du pays » du régime de Mouammar Kadhafi, et son lynchage le 20 octobre 2011.
Le 3 juin, la Commission électorale avait sommé les candidats de ne pas commencer leurs campagnes électorales, « directement ou indirectement », avant l’annonce de la date des élections.
Plus de 2,7 millions d’électeurs se sont enregistrés pour le scrutin, soit un taux estimé à 80%, la Libye comptant six millions d’habitants, dont 3,4 millions d’électeurs potentiels, selon la Commission électorale.
Les 200 membres de l’Assemblée qui sera élue devront nommer un comité d’experts chargés de rédiger un projet de Constitution qui sera ensuite soumis à référendum. Un total de 120 sièges est réservé aux candidats indépendants, et les mouvements politiques vont s’affronter pour les 80 restants.
Selon la Commission, 4.000 candidats indépendants ou inscrits sur des listes de mouvements politiques, ont soumis leur candidature.(source: AFP-09.06.2012.)

**Le président tunisien « opposé par principe » à l’extradition de l’ex Premier Ministre  libyen

image

Le président tunisien Moncef Marzouki a  déclaré jeudi son « opposition de principe » à l’extradition de l’ancien Premier  ministre libyen Al-Baghdadi Al-Mahmoudi, incarcéré en Tunisie et réclamé par  Tripoli, malgré un « accord de principe » conclu entre les gouvernements des deux  pays.    « Je reste opposé à l’extradition, c’est une position de principe, je ne  peux pas signer l’extradition de quelqu’un qui risque d’être torturé ou  exécuté », a déclaré M. Marzouki dans un entretien à la télévision privée  Hannibal TV.    « Je suis sous pression depuis quatre mois sur ce dossier, mais je suis  opposé à l’extradition dans les conditions actuelles », a-t-il dit.    « J’ai dit plusieurs fois à nos frères libyens qu’ils ont le droit de  réclamer M. Al-Mahmoudi, comme nous avons le droit de réclamer l’extradition de  Ben Ali (le président déchu tunisien réfugié en Arabie Saoudite, ndlr). Mais  franchement, si Mahmoudi doit être extradé, je préfère qu’il soit livré à un  gouvernement élu par le peuple libyen », a-t-il ajouté.    « Je ne veux pas dire par là que les dirigeants libyens actuels n’ont pas de  légitimité mais puisqu’ils sont en train d’organiser des élections, on verra  après », a-t-il dit. Les Libyens doivent élire en juin une Assemblée  constituante.    Les autorités tunisiennes ont annoncé fin mai avoir conclu « un accord de  principe » avec Tripoli pour l’extradition de M. Al-Mahmoudi. (Ennahar-08.06.2012.)

******************************

Des manifestantes agressées et violées sur la place Tahrir. Le Caire

Des femmes manifestant contre le harcèlement sexuel sur la place Tahrir, au Caire, ont été attaquées vendredi soir par un groupe d’hommes qui ont sexuellement agressé plusieurs d’entre elles, ont rapporté des témoins.

Une avocate de la CPI arrêtée en Libye media_xll_4888833

Quelques dizaines de femmes, accompagnées par des hommes venus les appuyer et les protéger, avaient décidé de se rassembler sur la place pour dénoncer des agressions sexuelles récentes.

Au même moment, des milliers d’Egyptiens manifestaient pour exiger la disqualification d’Ahmad Chafiq, dernier Premier Ministre de Hosni Moubarak qui doit affronter le Frère musulman Mohammed Morsi au second tour de l’élection présidentielle la semaine prochaine.

Mais alors qu’elles traversaient la place, elles ont été attaquées par des hommes « plutôt jeunes » selon l’une d’elles.

« On marchait en rang et les volontaires qui étaient là pour nous protéger ont formé des cordons autour de nous », a raconté l’une des participantes, qui souhaite rester anonyme.

« On avait nettement le sentiment d’une forte hostilité », a-t-elle poursuivi. « Tout à coup, plein d’hommes se sont rués sur nous. Ca s’est passé très vite. J’ai senti une main ou deux, mais j’ai eu de la chance, un homme m’a extirpée de là très vite. Mais la plupart (des autres femmes) ont été victimes d’attouchements », a-t-elle ajouté.

« L’une de mes amies a tenté de trouver refuge dans un magasin proche, mais les hommes qui le tenaient ont baissé le rideau » en la voyant arriver, a-t-elle dit. D’autres ont été poussées contre des grillages et ont subi des attouchements plus prolongés, tandis que les volontaires se battaient avec les agresseurs. ( Source: belga.be-09.06.2012.)

***Des femmes manifestant contre le harcèlement sexuel sur la place Tahrir, au Caire, ont été attaquées vendredi soir par un groupe d’hommes qui ont sexuellement agressé plusieurs d’entre elles, ont indiqué des témoins à l’AFP.
Quelques dizaines de femmes, accompagnées par des hommes venus les appuyer et les protéger, avaient décidé de se rassembler sur la place pour dénoncer des agressions sexuelles récentes.
Au même moment, des milliers d’Egyptiens manifestaient pour exiger la disqualification d’Ahmad Chafiq, dernier Premier Ministre de Hosni Moubarak qui doit affronter le Frère musulman Mohammed Morsi au second tour de l’élection présidentielle la semaine prochaine.
Mais alors qu’elles traversaient la place, elles ont été attaquées par des hommes « plutôt jeunes » selon l’une d’elles.
« On marchait en rang et les volontaires qui étaient là pour nous protéger ont formé des cordons autour de nous », a raconté à l’AFP l’une des participantes, qui souhaite rester anonyme.
« On avait nettement le sentiment d’une forte hostilité », a-t-elle poursuivi.
« Tout à coup, plein d’hommes se sont rués sur nous. Ca s’est passé très vite. J’ai senti une main ou deux, mais j’ai eu de la chance, un homme m’a extirpée de là très vite. Mais la plupart (des autres femmes) ont été victimes d’attouchements », a-t-elle ajouté.
« L’une de mes amies a tenté de trouver refuge dans un magasin proche, mais les hommes qui le tenaient ont baissé le rideau » en la voyant arriver, a-t-elle dit.
D’autres ont été poussées contre des grillages et ont subi des attouchements plus prolongés, tandis que les volontaires se battaient avec les agresseurs.

Nombreuses sont les femmes, Egyptiennes ou étrangères, voilées ou non, qui se plaignent d’attouchements ou de remarques obscènes au quotidien dans les lieux publics.
La question avait été médiatisée à l’étranger lorsque l’une des principales correspondantes à l’étranger de la chaîne américaine CBS, Lara Logan, a raconté avoir été victime pendant une quarantaine de minutes d’une agression sexuelle le jour de la chute de M. Moubarak le 11 février 2011, menée par 200 à 300 hommes.
Un film de l’Egyptien Mohamed Diab, « Les femmes du bus 678″, mettant en scène des femmes luttant contre le harcèlement sexuel en Egypte et pour la dignité des femmes est actuellement diffusé, notamment en France. (AFP-09.06.2012.)

********************************************

Salon dédié aux talents et à l’emploi  – à Oran

Le Centre des Conventions d’Oran accueillera aujourd’hui et demain la 3ème édition du salon «Talents et Emplois».

Cette manifestation est organisée par Emploitic.com, entreprise spécialisée dans le recrutement via la toile, en association avec l’agence de conseil en communication et marketing RH, THE GRADUATE. Ce salon regroupera plus d’une centaine de professionnels en ressources humaines et d’entreprises tel que le groupe Dahli ou encore Alstom mais aussi des banques à l’image de la  Société Générale Algérie. Il vise à répondre à un besoin réel des entreprises algériennes en matière de ressources humaines. Les organisateurs, qui définissent le salon «comme un espace de rencontres et d’échanges entre les entreprises et les talents de demain», conseillent aux visiteurs de bien s’organiser afin d’optimiser aux mieux leurs visites. «Préparez-vous comme pour un entretien d’embauche. Vous allez peut-être décrocher un emploi, faire des rencontres décisives et élargir votre réseau pour le futur».Les organisateurs recommandent aux visiteurs de prévoir au moins 3 heures pour la visite du salon, de sélectionner l’entreprise qui les intéresse et de se munir de plusieurs CV et lettres de motivations. D’autres conseils et détails très pertinents sont disponibles sur le site Internet de l’évènement. En marge des expositions, plusieurs ateliers de rédaction de CV, de lettres de motivation et de préparation à l’entretien d’embauche seront organisés pour les visiteurs. Ce sera une occasion à ne pas rater pour les jeunes fraîchement diplômés, d’autant plus que l’année prochaine, ce sera Sétif qui recevra la 4ème édition. (El Watan-09.06.2012.)

***Algérie: 776.000 candidats concourrent ce dimanche aux épreuves du BEM

Près de 776.000 candidats concourent, dimanche à travers le territoire national, aux épreuves du Brevet d’enseignement moyen (BEM) qui s’étaleront sur trois jours et dont les résultats seront annoncés le 2 juillet. L’examen concerne un total de 775.955 candidats dont 771.284 scolarisés et 4.671 candidats libres, répartis sur 2.590 centres d’examen. Chez les candidats scolarisés, les filles représentent 55,88%, soit 431.016 candidates contre 340.268 garçons (44,11%). Chez les candidats libres, les garçons sont majoritaires avec 4.322 candidats (92,52%) contre 349 filles. 2.841 candidats scolarisés dans des écoles privées et 4.000 candidats issus des centres de rééducation sont également concernés par cet examen. 226 candidats aux besoins spécifiques (0,02%), dont 156 non-voyants et 70 handicapés moteurs, concourront également aux épreuves du BEM. Une enveloppe financière de plus de 1,6 milliards DA a été allouée à l’organisation de cet examen pour lequel le ministère de l’Education nationale a mobilisé 53.000 correcteurs à travers 75 centres de correction. Pour assurer le bon déroulement de l’examen, le ministère à doublé l’effectif chargé de la surveillance. Ils seront ainsi 120.000 surveillants assistés de 5.324 observateurs, contre 60.000 l’année passée. En 2011, le taux de réussite aux épreuves du BEM a atteint 70% et 2.494 candidats ont obtenu la mention «excellent ». Tout candidat qui obtient une moyenne égale ou supérieure à 10/20 à l’examen du BEM est admis en première année secondaire. Pour les recalés, l’admission en première année secondaire dépendra de la moyenne compensée entre la moyenne des notes obtenues durant la 4e année moyenne additionnée à la moyenne des notes obtenues au BEM. (L’Expression-10.06.2012.)

***********************************

*La grande ville chinoise de Wuhan plongée dans un épais nuage

« Nous sommes très inquiets car nous ignorons de quoi il s’agit« , a confié un résident de Wuhan.

La grande ville chinoise de Wuhan s’est brusquement retrouvée lundi plongée dans un épais nuage jaunâtre qui a provoqué de nombreuses rumeurs et inquiétudes chez les habitants, les autorités affirmant que la pollution trouvait son origine dans de feux agricoles.
« Nous sommes très inquiets car nous ignorons de quoi il s’agit », a confié par téléphone Li Yunzhong, un résident de Wuhan, qui est la principale agglomération de Chine centrale avec quelque neuf millions d’habitants.
La brume polluante est soudainement apparue lundi matin, selon des témoins. « Vers 10H00-10H30, j’ai regardé par la fenêtre de mon bureau. Je ne pouvais pas en croire mes yeux. Au début j’ai pensé qu’il allait se mettre à pleuvoir mais il ne s’agissait pas de brouillard », a relaté à l’AFP Li Yunzhong.
« En 31 ans à Wuhan je n’ai jamais connu une chose pareille », a-t-il poursuivi. Il a décrit le nuage comme une brume opaque d’apparence sulfurée avec des teintes verdâtres et jaunâtres.
« L’origine de l’épais nuage qui recouvre la ville de Wuhan depuis le début de la journée n’est, pour l’heure, pas connue », a indiqué sur son site internet le consulat général de France à Wuhan.
« Les autorités locales se sont engagées à nous la communiquer dès que possible. Il est conseillé, dans la mesure du possible, de demeurer à la maison, de fermer les fenêtres et de limiter l’usage de la climatisation », a ajouté le consulat.
Les autorités ont réfuté, dans un communiqué, les rumeurs évoquant un accident industriel. Des internautes ont en effet avancé l’hypothèse d’une pollution consécutive à une explosion dans un complexe chimique situé au nord-est de Wuhan.
Le Bureau de protection de l’environnement, cité par l’agence officielle Chine nouvelle, a au contraire assuré que le nuage avait été causé par des paysans brûlant la paille restée dans leurs champs après les récoltes.

Les habitants de la ville chinoise de Wuhan se sont réveillés dans un épais nuage jaune, ce qui a suscité de nombreuses rumeurs et inquiétudes.

Mais cette affirmation a continué à susciter les doutes. « C’est le sujet le plus débattu ici aujourd’hui », a souligné M. Li, qui s’est aussi dit sceptique vis-à-vis de l’explication officielle. « Notre région ne pratique traditionnellement pas la culture sur brûlis à grande échelle ».
Ce nuage « m’a semblé différent de la pollution que l’on observe habituellement à Wuhan », a commenté à l’AFP un Français résidant dans la ville. Il a précisé qu’il n’avait pas constaté de mouvements de panique.
Une autre résidente a, elle, déclaré lundi soir à l’AFP qu’elle quittait la ville en raison du nuage. Les habitants se sont rués vers des masques filtrants, ont indiqué d’autres témoins.
Capitale de la province du Hubei, Wuhan est une mégapole industrielle, où se sont établies de nombreuses entreprises étrangères.
Le groupe automobile français PSA Peugeot Citroën y a installé depuis 20 ans ses usines en partenariat avec le groupe Dongfeng. Alstom y fabrique également des chaudières pour centrales thermiques au charbon.

Le problème de la pollution atmosphérique est de plus en plus aigu dans les grandes villes chinoises, où les autorités sont fréquemment accusées d’en sous-estimer la gravité.
Les habitants ont appris à se méfier des mesures officielles, qui sont parfois en contradiction avec d’autres relevés non gouvernementaux.
La Chine voit son environnement menacé par ses très nombreuses industries polluantes, son trafic routier en constante expansion et son laxisme pour protéger les écosystèmes. (AFP-11.06.2012.)

*******************************

*Quatres soldats français tués en Afghanistan

Quatre soldats français de la coalition de l’Otan sont morts samedi 09.06.2012, selon une source afghane, lors d’une attaque d’insurgés en Kapisa, une province sous contrôle français, premières pertes de l’armée française depuis l’élection du président François Hollande.

D’après l’Isaf, la force armée de l’Otan, qui ne communique jamais la nationalité des victimes, « quatre soldats internationaux sont morts à la suite d’une attaque d’insurgés dans l’est » du pays.

Selon le porte-parole de la police en Kapisa, Ahmad Ahmadzaï, l’attaque s’est produite « contre un convoi de troupes françaises » dans le district de Nijrab et ce sont bien des soldats français qui ont été tués.

D’après M. Ahmadzaï, ce seraient même six militaires français qui auraient été tués. Quant aux talibans ils ont revendiqué eux 12 morts dans les rangs français via leur porte-parole Zabiullah Mudjahid. « Un fedayin » (kamikaze) s’est fait détonner « dans une patrouille à pied française », tuant « 12 français » et « 4 policiers afghans », a-t-il indiqué dans un message envoyé à l’AFP.
Les talibans ont toutefois coutume de largement exagérer les pertes qu’ils infligent aux forces étrangères. Et le bilan de l’Isaf est le plus fiable jusqu’à confirmation officielle côté français.(Source: belga.be -09.06.2012.)

*Par ailleurs, François Hollande a confirmé samedi que le retrait des troupes françaises combattantes d’Afghanistan débuterait en juillet prochain et s’achèverait fin 2012, après l’attentat-suicide qui a causé la mort de quatre soldats dans la province de la Kapisa (nord-est). Lors d’une courte déclaration à Tulle, où il devait participer à une cérémonie de commémoration du massacre de civils par les nazis le 9 juin 1944, le chef de l’Etat a également annoncé qu’un « hommage national » serait rendu aux quatre soldats tués samedi, dont le décès porte à 87 le nombre de militaires français tués en Afghanistan depuis 2001.(AFP)

Espagne:sept mineurs toujours enfouis sous terre depuis 20 jours

Dans la pénombre d’une galerie à 800 mètres sous terre, dans le nord de l’Espagne, sept mineurs couverts de suie jouent aux cartes et tentent de garder le sourire, malgré déjà 20 jours passés reclus ici, pour crier le désespoir de toute une profession.
« Nous resterons jusqu’à ce que l’on trouve une solution », affirme Alfredo Gonzalez, 45 ans, en bleu de travail, casque sur la tête. « Nous sommes décidés à poursuivre la lutte. »
« Si cela ne s’arrange pas, nous sortirons les pieds devant », insiste José Antonio Perez, 40 ans.
Depuis trois semaines, les mineurs espagnols sont en grève pour dénoncer les coupes drastiques décidées par le gouvernement dans les aides au charbon. Pour faire entendre leur voix, un groupe de Santa Cruz del Sil, dans la province du Leon, l’une des régions minières du nord du pays, a décidé de s’enfermer au fond d’un puits.
« Un matin, ils sont partis travailler comme d’habitude et ils ne sont pas revenus », raconte Blanca, la femme d’Alfredo qui, comme les autres épouses, vient tous les jours à la mine, sans être autorisée à descendre.
Tout en bas, pour se protéger du froid et de l’humidité, les mineurs ont délimité avec des bâches et du bois un espace de 40 mètres carrés dans la galerie, à trois kilomètres de l’entrée de la mine.
C’est là qu’ils dorment, qu’ils mangent, qu’ils tuent le temps. « Le temps passe très lentement », confie Primitivo Basalo, 40 ans.
Pour Alfredo, « le plus difficile est de respirer, à cause de l’humidité et de la poussière ».
C’est d’ailleurs une bronchite qui a obligé l’un de ses compagnons, Eduardo, à remonter à la surface plus tôt que prévu. « Maintenant, le médecin vient nous voir plus souvent », ajoute Alfredo.
Pour les sept hommes restés sous terre, le temps commence à peser. « Le soleil et l’air libre, c’est ce qui nous manque le plus », avoue Primitivo. « Avec nos familles bien sûr ».
A côté des matelas gonflables où ils dorment, les uns contre les autres, ils ont accroché des photos de leurs enfants, placardé des messages de soutien.
« Continue à te battre, papa », a écrit l’un des enfants.
Pour tenir, ils comptent sur le soutien de leurs familles, de leurs 120 compagnons, tous en grève, des 8.000 mineurs de charbon espagnols.
Leur mascotte: un canari en cage, baptisé « tromperie », clin d’oeil à cette « énorme injustice » qu’ils ressentent, au moment où le gouvernement de droite s’apprête à injecter des dizaines de milliards d’euros dans les banques, quand il coupe les aides aux bassins miniers: celles-ci doivent passer de 301 millions d’euros en 2011 à 111 millions cette année.
De quoi porter le coup de grâce, selon les mineurs, à un secteur déjà en déclin: 30.000 emplois seraient en péril, dans des régions où des communes entières vivent de la mine depuis plusieurs générations.
Au fond du puits de Santa Cruz del Sil, ce sont les repas, descendus depuis l’extérieur, qui rythment les journées. « Sinon, nous ne saurions pas si c’est le jour ou la nuit », témoigne José Araujo, 41 ans.
Tous les matins, on leur apporte les journaux, où ils suivent le combat de leurs compagnons, qui se poursuit dehors à coup de routes coupées, d’incendies de pneus, de face-à-face avec la police anti-émeutes.
Les ‘huit de Santa Cruz’, comme ils aiment à se surnommer, sont devenus en vingt jours beaucoup plus que des camarades de travail.
« Nous sommes une grande famille », confie Alfredo. « Nous nous donnons de la force. Quand l’un de nous est triste, nous le prenons dans nos bras », ajoute Primitivo.
Pour ne pas flancher, ils s’accrochent à la routine. Chaque jour, ils marchent pendant une heure ou deux le long des galeries noires et désertes. Pour se doucher, ils utilisent des bidons d’eau chaude apportés de la surface. Un chalumeau sert à réchauffer la nourriture.
Mais ils ne veulent recevoir aucune visite, s’interdisent toute distraction, musique ou films.
« C’est une retraite », explique Alfredo. « Nous ne voulons pas que les gens pensent que nous sommes en vacances ».
Dehors, les familles retiennent leur souffle.
« Nous les soutiendrons jusqu’au bout, à 100%, pour le meilleur ou pour le pire », assure Ana Belen, l’épouse de Primitivo. « Nous espérons que ce sera pour le meilleur ». (AFP-09.06.2012.)

*Etats-Unis:Plusieurs victimes» dans une fusillade à Auburn, en Alabama

Une fusillade a fait «plusieurs victimes» dans un immeuble d’habitation à Auburn, Alabama (sud des Etats-Unis), a rapporté dimanche un journal local. Des policiers ont installé une tente sur la scène de crime, qui la cache des regards et la protège de la pluie, a indiqué le Birmingham News. Aucun bilan officiel des victimes n’a encore été communiqué par la police, a-t-il précisé. Selon une télévision locale, la fusillade s’est produite samedi soir dans un complexe d’appartements dit «Des hauts de l’université», et a impliqué des joueurs de football américain. La chaîne ABC 33/40 a ajouté que la zone avait été entièrement bouclée par la police et que les habitants du complexe ne pouvaient n’y en sortir ni y rentrer tôt dimanche. (AFP-10.06.2012.)

 

***************************


Actions

Informations



Une réponse à “Une avocate de la CPI arrêtée en Libye”

  1. 27 12 2012
    bloons tower defense 5 (12:46:45) :

    Thanks for sharing exceptional informations. Your internet site is incredibly great. I’m impressed because of the facts which you have on this blog. It reveals how properly you recognize this topic. Bookmarked this internet page, will come back for extra posts. You, my friend, ROCK! I found simply the data I previously searched just about everywhere and simply could not come across. What an excellent website.
    bloons tower defense 5

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café