• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 20 décembre 2011

La France veut encore emprunter 178 milliards d’euros

20122011

*Emprunter pour payer ses dettes… le cercle infernal !

La France veut encore emprunter 178 milliards d'euros logo-euro-devant-siege-bce-francfort-710208-304x170

Le ministre français des Finances François Baroin a arrêté à 178 milliards d’euros le montant des emprunts à moyen et long terme qui seront effectués sur les marchés par la France en 2012, a annoncé mardi l’Agence France Trésor (AFT). Dans le détail pour 2012, l’Etat devra financer un déficit budgétaire de 78,7 milliards d’euros, rembourser pour 97,9 milliards d’euros de dette à moyen et long terme et 1,3 milliard repris par l’Etat. Ce besoin de financement, de 177,9 milliards d’euros, sera couvert par des emprunts pour 178 milliards. Comme au cours des années précédentes, l’Agence France Trésor a indiqué qu’elle ajusterait ses émissions pour répondre à la demande et assurer la liquidité des titres. Ce programme d’émissions est publié alors que la France bénéficie pour l’heure encore de conditions avantageuses pour lever des fonds sur le marché, mais son triple A reste sous la menace des agences de notations sur fond de crise de la dette en zone euro. (AFP-20.12.2011.)

**L’Insee prévoit une récession pour la France

La France devrait connaître une brève récession au quatrième trimestre 2011 et au premier trimestre 2012 et il sera « difficile » d’atteindre l’an prochain la prévision de 1% de croissance sur laquelle le gouvernement a basé son deuxième plan de rigueur, a estimé jeudi l’Insee.

Le ministère français de l'Economie à Paris

L’activité économique redémarrera faiblement au deuxième trimestre mais l’acquis de croissance pour 2012 sera alors fin juin de 0%. Pour atteindre 1% de croissance, il faudrait que le produit intérieur brut (PIB) croisse de 1,3% sur chacun des deux derniers trimestres, ont indiqué les experts de l’Institut national de la conjoncture et des études économiques au cours d’une conférence de presse.

« Il est clair que cela est difficile, au vu de notre scénario » qui prévoit un lent redémarrage de l’activité en France, a déclaré Sandrine Duchêne, chef du département de la conjoncture de l’Insee. « Pour la France, les enquêtes de conjoncture montrent actuellement un fort ralentissement de l’activité », a-t-elle fait remarquer, prévoyant un recul du PIB de 0,2% au quatrième trimestre par rapport aux trois mois précédents, suivi d’une contraction de 0,1% au premier trimestre 2012. (Source-AFP. 15.12.2011.)—Réaction d’un internaute français: Ce qui est amusant avec les experts en prévision, c’est qu’ils se trompent souvent voire très souvent et notamment en prévisions économiques. Alors quant on nous annonce une « brève » récession alors que la dite crise en est à ses débuts, n’en déplaise à nos politiques très peu avisés en la matière, il y a de quoi s’inquiéter, le mot brève, déjà pour les « experts » c’est 6 mois, ce qui est déjà long pour tous ceux qui « rament » actuellement. Et selon toute vraisemblance, « brève » va se transformer en: « une récession plus longue que prévue, car la conjoncture etc, etc ….. » on prend les paris……..

****Crise de la dette: L’Europe appelle le monde à l’aide ! 

         Mais qui pense à aider les pays pauvres?

Les riches ne sont pas aussi riches qu’ils le prétendent !

L’Union européenne a appelé lundi soir le reste du monde à donner au FMI davantage de moyens pour circonscrire la crise de la dette dans la zone euro, alors qu’elle peine à mobiliser seule les fonds nécessaires en raison d’un blocage de la Grande-Bretagne.

«L’Union européenne apprécierait que les membres du G20 (le forum des pays riches et émergents, ndlr) ainsi que d’autres pays membres du Fonds monétaire international financièrement solides soutiennent les efforts visant à préserver la stabilité financière mondiale en contribuant à augmenter les ressources du FMI», a indiqué le président de l’Eurogroupe, Jean-Claude Juncker, dans un communiqué. Le texte a été publié à l’issue d’une réunion téléphonique des ministres des Finances de l’UE.

 150 milliards d’euros pour le FMI

 Un premier pas y a été réalisé. Les pays de la zone euro se sont mis d’accord pour montrer l’exemple en fournissant 150 milliards d’euros au FMI pour renflouer ses caisses «sous forme de prêts bilatéraux».

Première économie de la zone euro, l’Allemagne versera logiquement le chèque le plus élevé, 41,5 milliards d’euros, devant la France (31,4 milliards d’euros), l’Italie (23,48 milliards d’euros), l’Espagne (14,86 milliards d’euros), les Pays-Bas (13,86 milliards d’euros) ou encore la Belgique (9,99 milliards d’euros). Cette enveloppe de 150 milliards d’euros de l’Union monétaire était attendue. En revanche, l’objectif fixé au dernier sommet européen des 8 et 9 décembre de parvenir à un montant total de 200 milliards d’euros, en comptant des participations d’autres pays européens extérieurs à la zone euro, n’a pu être immédiatement atteint lundi.

Le FMI dispose actuellement d’une capacité de prêt de 296 milliards d’euros (385 milliards de dollars).

Refus britannique

 La Grande-Bretagne, sollicitée à hauteur de 30 milliards d’euros, a en effet campé sur son refus de mettre la main au portefeuille. Londres a suscité «l’amertume» de nombre de ses partenaires par son intransigeance, alors que beaucoup s’attendaient à un geste de sa part, selon une source européenne.

«Le Royaume-Uni a toujours été prêt à envisager des ressources supplémentaires pour le FMI mais pour sa mission mondiale», autrement dit pas spécifiquement pour aider la zone euro, et «dans le cadre d’un accord global» impliquant les pays non européens du G20, a indiqué un porte-parole du gouvernement britannique.

Or, jusqu’ici le G20 n’a pu se mettre d’accord sur un effort concerté visant à accroître les ressources du FMI. A Washington, le FMI a néanmoins «salué» le soutien des ministres des Finances de l’UE «à un accroissement substantiel des ressources du FMI, au moment où nous travaillons à renforcer nos capacités à assumer nos responsabilités systémiques envers nos Etats membres dans le monde».

Tensions

Mais, au sein de l’UE, l’attitude de la Grande-Bretagne risque d’attiser un peu plus les tensions nées déjà du refus de Londres d’autoriser au cours du dernier sommet un changement du traité de l’UE pour renforcer la discipline budgétaire des pays de la zone euro. Des tensions qui se sont ensuite transformées en échanges acides entre Paris et Londres sur la situation économique du Royaume-Uni. Certains négociateurs veulent croire que le refus britannique n’est que tactique. La Grande-Bretagne ne pouvait pas, pour des raisons de politique intérieure notamment, «accepter d’emblée de passer à la caisse parce que la zone euro a fixé un montant sans la consulter» mais devrait finir par le faire car elle a tout «intérêt» à ce que la zone euro se tire d’affaire, a expliqué à l’AFP une source gouvernementale européenne.

Si les pays émergents acceptent de mettre au pot, Londres disposera d’une justification pour sortir aussi son chéquier, juge aussi une source européenne. Le temps presse. La contribution du FMI au pare-feu est d’autant plus cruciale que la Banque centrale européenne ne peut pas, selon elle, servir de pompier miracle.

Les marchés dans le rouge

Ces propos ont déprimé les marchés boursiers. Wall Street a terminé dans le rouge avec un repli du Dow Jones de 0,84%. Mario Draghi insiste pour que les gouvernements de la zone euro augmentent les ressources de leur propre mécanisme d’endiguement de la crise de la dette. Les ministres ont d’ailleurs également évoqué pendant leur réunion de lundi le Mécanisme européen de stabilité (MES), le dispositif appelé à entrer en vigueur mi-2012 et à remplacer définitivement un an plus tard l’actuel Fonds de sauvetage temporaire de la zone euro (FESF).

Le MES doit à ce jour être doté d’une capacité de prêts de 500 milliards d’euros mais un débat est ouvert sur son augmentation. (AFP-20.12.2011.)

************************

*L’aéroport international de Moscou à vendre !!

 Le plus grand aéroport international russe, Moscou-Domodedovo, dont la valeur est estimée entre 3,5 et 7,5 milliards de dollars, va être mis en vente, ont indiqué des sources bancaires, citées ce mardi par l’agence russe Interfax.

 Les propriétaires de Moscou-Domodedovo, premier aéroport de Russie en termes de passagers et le seul de Moscou à être géré par une société privée, ont chargé la banque d’investissement Goldman Sachs de mener les négociations avec les acheteurs potentiels, selon Interfax. L’une des sources bancaires a indiqué que parmi eux figuraient la holding du milliardaire russe Oleg Deripaska, Basic Element, la banque russe Sberbank et un autre milliardaire russe, Souleïman Kerimov. Contacté par l’AFP, le service de presse de l’aéroport s’est abstenu de tout commentaire.

77 compagnies aériennes dont 39 étrangères

 En mai, la holding DME Limited, qui détient l’aéroport, avait décidé d’introduire en Bourse une partie de son capital. A l’époque, Goldman Sachs, qui était l’une des banques d’investissement en charge du projet, avait valorisé la banque entre 3,5 et 7,5 milliards de dollars. Mais DME Limited avait finalement renoncé à cette entrée en Bourse en raison « des conditions du marché ». Au total, 77 compagnies aériennes dont 39 étrangères, parmi lesquelles British Airways et Lufthansa, opèrent à Domodedovo, le principal des trois aéroports de Moscou (devant Cheremetievo et Vnoukovo). Il a été le théâtre d’un attentat en janvier 2011, revendiqué par le Tchétchène Dokou Oumarov, chef de la rébellion islamiste qui mine le Caucase russe, et qui a fait 37 morts. L’aéroport de Domodedovo a été à plusieurs reprises dans le collimateur des autorités russes, qui lui reprochent notamment son manque de transparence. (AFP-20.12.2011.)

**************************

*Cinq jours de grève  dans les aéroports de France

 au moment où beaucoup choisissent de voyager pendant les vacances d’hiver

Des passagers patientent dans un terminal pendant la grève des agents de sûreté à l'aéroport Lyon - Saint-Exupéry, le 17 décembre 2011.

*Cinquième jour de grève pour les agents de sûreté des aéroports. Ça coince toujours à l’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry, car si les 150 vols prévus mardi matin devraient décoller dans la journée, il y a du retard à rattraper. Pour gagner du temps, il est demandé aux passagers d’emporter un minimum de bagages à main pour fluidifier les contrôles. Les bagages «hors format» comme les skis ou les poussettes ne sont par exemple pas les bienvenus.

A Roissy-Charles-de-Gaulle, les passagers devront prendre leur mal en patience, des temps d’attentes sont attendus aux terminaux 2E et 2F. «Nous attendons 75.000 passagers aujourd’hui contre 85.000 hier», a annoncé un porte-parole d’Aéroport de Paris (ADP) qui recommande aux voyageurs de venir plus tôt. En revanche à Orly, la situation est normale, selon ADP qui précise sur Twitterqu’il convient de «prévoir un temps d’attente moyen de 30 minutes aux contrôles de sûreté du terminal 2 de CDG (jusqu’à 1h en période de pointe)»…

«Le service minimum, la droite en parle toujours en plein moment de crise», a réagi Martine Aubry sur RTL. La première secrétaire du PS a estimé que «ce n’est pas au moment où les Français vont partir en vacances – et on peut comprendre leur exaspération – qu’il faut s’inquiéter du fait que les salariés de ces entreprises privées de sécurité soient dans la précarité et de mauvaises conditions de travail».

Pour la gauche, c’est «l’absence de dialogue social» qui est la cause de tous les maux, comme l’a affirmé le directeur de campagne de François Hollande, Pierre Moscovici, sur France Info. De son côté, Eva Joly a estimé qu’«il y a une chose plus urgente à faire en France» qu’instaurer un service minimum dans l’aérien: «Instaurer l’obligation de négocier avant d’utiliser l’arme constitutionnelle qui est la grève» comme il en «existe en Allemagne et en Scandinavie et cela donne de bons résultats». «Il y a un côté absurde de commencer un conflit par la grève et négocier après»…(source 20Minutes-20.12.2011.) 

***************************

* 20.000 étudiants algériens menacés d’expulsion de France

 

Des centaines de personnalités connues en France, y compris algériennes, ont entamé une contre offensive à la campagne de Claude Guéant, ministre Français de l’Intérieur, qui a décidé d’expulser un grand nombre d’étudiants étrangers diplômés des universités Françaises….

 

Nombreuses associations, des recteurs d’universités et des universitaires ont protesté contre la note de Claude Guéant, qui cible en premier lieu les étudiants algériens avant les autres. Ces associations ont réclamé l’annulation de cette note et appemé à un défilé dimanche à Paris à l’occasion de la journée mondiale des migrants sous l’égide de douze organisations pour protester contre la politique d’immigration de Claude Guéant. Il est à noter qu’entre 950 personnes selon la police et « 3.000 à 5.000″ ont défilé derrière la banderole « Ensemble pour les droits et la dignité des migrant-e-s ». Il est utile de noter que le nombre d’étudiants algériens en France s’élève à 20 mille, représentant 12% des étudiants étrangers estimés à 270 mille étudiants..(El Khabar-21.12.2011.)

 

*************

*Algérie: Revalorisations des retraites entre 15 et 30%

*cliquer ici: *Infos d’Algérie-4

************************

*Les 30.000 porteuses de prothèses mammaires PIP doivent les retirer

Les autorités sanitaires en France, sont sur le point d’annoncer leur décision. Elles vont demander aux 30.000 femmes porteuses d’implants mammaires défectueux produits par la société varoise PIP (Poly implants prothèses) de se les faire enlever, au plus tard d’ici à la fin de la semaine, affirme ce mardi Libération citant la Direction générale de la santé. Cette annonce a lieu moins d’une semaine après la tenue du premier comité de suivi des femmes porteuses de ces prothèses au ministère de la Santé.«Aussi bien le directeur général de la Santé que la présidente de l’Institut national du cancer (Inca) mais aussi le chirurgien vedette du groupe hospitalier Henri-Mondor à Créteil, Laurent Lantieri, nous l’ont confirmé», assure le quotidien: «Avant la fin de la semaine, les autorités vont demander à toutes les femmes porteuses de prothèses mammaires de la marque PIP de se les faire retirer: des prothèses, conçues à partir d’un gel non conforme, qui peuvent se déchirer et provoquer, outre des inflammations, des cancers.»Ces prothèses mammires défectueuses sont au coeur d’une polémique sanitaire depuis le mois de novembre: elles sont suspectées d’avoir causé la mort d’au moins une femme et la mise en danger de milliers d’autres. Neuf femmes porteuses de ces prothèses sont en effet aujourd’hui atteinte d’un cancer. «Nous sommes face à une crise sanitaire liée à une escroquerie. Toute la profession en est consciente. Il n’y a pas d’urgence, mais il n’y a plus de choix. Il faut retirer toutes les prothèses», explique au quotidien le professeur Lantieri, chirurgien spécialisé dans la chirurgie réparatrice.Selon les estimations, 30.000 femmes en France portent ces implants défecteux, farbiqués à partir de silicone à usage non médical. Elles seraient 300.000 dans le monde. (20Minutes-20.12.2011.)

 

****Oran: Incendie au marché de la friperie d’El Hamri

spacer

Le pire a été évité, avant-hier soir, au marché de la friperie d’El Hamri, lorsqu’un important incendie s’est déclaré. Selon la Protection civile, le feu s’est déclaré vers 19h44 et a pris naissance dans les étals. Les flammes se sont étalées sur une superficie de 300 m² et ont ravagé 12 étals remplis de vêtements de friperie. La situation a été maîtrisée par les éléments de la Protection civile avisés par un citoyen. Les sapeurs-pompier ont pu sauver près de 500 étals. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l’incendie. (Quotidien d’Oran-20.12.2011.

************************

 **L’anguille européenne disparaît, l’esturgeon se fait rare, le saumon sauvage est devenu un luxe:

      tous sont victimes de la surpêche

 *2012, la fin du tarama? La surpêche épuise le stock de poissons

 *cliquer ici: poissons et pêche

***********Voir l’Actu en images:

Violente arrestation d'une jeune femme par l'armée égyptienne place Tahrir, au Caire, le 17 décembre 2001.

*cliquer ici: Divers.24

********************

 
 






humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café