12.Femmes algériennes

*Femmes algériennes dans l’écriture

Anne-Marie Nahlovski vient de publier La Femme au livre, les écrivaines algériennes de langue française, aux éditions L’Harmattan.

 publifemalg.jpg

Docteur ès lettres de l’université de Strasbourg, l’auteure a enseigné en Algérie le français durant six ans, au titre de la coopération. C’est là qu’elle a senti le frisson de la littérature féminine algérienne qui lui a donné envie de travailler sur ce que cette création apporte au monde du verbe. Son livre, fruit d’une thèse de doctorat en littérature française, consiste en une analyse de trois romans de la deuxième moitié du XXe siècle, Vaste est la prison d’Assia Djebar, N’zid de Malika Mokeddem et La Voyeuse interdite de Nina Bouraoui. L’objectif de cet essai est «d’interroger le fonctionnement de la langue et les fondements de l’écriture, pour étudier, au prisme de la psychanalyse, le stratagème secret des jeux du langage et les mécanismes inconscients de l’écriture.

L’aventure scripturaire est le révélateur d’une construction en marche et d’une montée en puissance de la parole féminine. Elle dévoile l’accomplissement d’un cheminement de la conscience créatrice, instaurant l’écrivaine algérienne dans un nouveau statut personnel et social, celui de ‘‘La femme au livre’’». Après avoir disséqué les livres, objets de l’étude dans les première et deuxième parties, l’auteure aborde dans la troisième partie le «‘‘je’’ du regard comme réappropriation d’un contexte social», ouvrant le monde à la «jouissance retrouvée d’une réponse à l’oppression» par le «vomissement d’une société patriarcale» et le «rejet d’un sexe dégradé».

Dans les arcanes des textes des auteures étudiées, selon l’universitaire, il s’agit de la «prise de conscience de la place de la femme dans la société», par tous les moyens. Anne Marie Nahlovski cite ainsi : «la féminité en dérobade ou le jeu-mascarade de l’androgyne», «la parole en dissidence», «la séduction de la marginalité». Un livre utile pour appréhender la montée en écriture ou «l’ineffaçable remplace l’indicible». Voici un livre qui pourrait intéresser au-delà du petit monde des férus de contextualisation littéraire. (El Watan-31.01.2011.)

*************************

 ** sport universitaire féminin sportfem.jpg

Le sport universitaire enregistre un engouement remarquable chez la communauté estudiantine à Tizi Ouzou. De nombreuses athlètes s’y adonnent avec beaucoup d’abnégation aux différentes disciplines sportives. Des clubs ont vu le jour dans différentes cités universitaires et facultés, histoire de donner un nouveau souffle au sport universitaire dans la wilaya.
L’exemple nous vient de ce club sportif de la résidence U de Hasnaoua-4, qui a participé, en 2010, au 17ème championnat du monde universitaire de cross-country, organisé à Kingston (au Canada). La délégation algérienne où figurait Hamiane Lynda, une étudiante athlète d’exception, y avait pris part, parmi une dizaine d’autres pays, avec cinq filles et six garçons. Pétrie de qualités physiques indéniables, Lynda Hamiane est à même de rivaliser avec des adversaires mieux loties sur tous les plans. «Nous avons un vivier de jeunes talents dans les différentes disciplines sportives.

Notre club renferme aussi des équipes de basketball, de handball, de football, de tennis de table, d’athlétisme et même de sports de combat. Chaque saison, non seulement nous prenons part au championnat de wilaya, mais nous participons aussi aux compétitions nationales et même internationales», nous a indiqué M. Gebrissa, président du club sportif de la cité universitaire Hasnaoua 4. Dans un premier temps, explique notre interlocuteur, «nous opérions de la prospection pour toucher le maximum d’étudiantes que nous incitions ensuite à la pratique sportive. La direction de la résidence a mis ainsi à notre disposition des moyens en mesure de donner de la chance et l’occasion à toutes les étudiantes pour mettre à profit leur talent».

De son côté, la direction de la jeunesse et des sports (DJS), a affecté des cadres au niveau des établissements universitaires en vue d’encourager et de promouvoir la pratique sportive dans le milieu estudiantin. Pour cela, «nous avons reçu des cadres en sports qui assurent les entraînements aux athlètes et accompagnent notre club dans les compétitions. Ainsi, avec un travail de spécialistes, nous pouvons prétendre aller de l’avant et permettre à notre club de décrocher des places honorables au podium», a précisé M. Gebrissa. Le directeur de la résidence universitaire, Ahcène  Mamèche, indique de son côté que la direction a mis à la disposition du club tous les moyens nécessaires, précisant avoir «pensé également aux sports de loisirs, une façon de susciter une occupation maximum pour nos athlètes étudiantes».

Dans ce contexte, explique M. Mamèche, une convention a été signée avec la piscine olympique de Tizi Ouzou pour assurer des séances de natation aux athlètes désirant pratiquer cette discipline. En la matière, elles seront suivies par des encadreurs compétents. Le transport leur est assuré depuis la résidence vers la piscine, précise encore notre interlocuteur, en rappelant que la cité universitaire Hasnaoua-4 compte plus de 3000 résidentes. Le directeur de la résidence indique en outre avoir pensé aux filles qui ont un engouement pour des activités culturelles, puisque le club compte aussi une troupe théâtrale, une chorale et un atelier de peinture qu’animent des résidentes.

«Pour assurer un bien-être aux étudiantes, nous essayons de mettre des moyens possibles, en organisant des rencontres artistiques ainsi que des conférences débats, à chaque fois qu’une occasion se présente (yennayer, journée de l’étudiant…)», ajoute en conclusion M. Mamèche.
(El Watan-23.02.2011.) 

************* 

*Plus de 100.000 femmes sont commerçantes
  *elles occupent 10% des postes de responsabilité Le commerce commence à se féminiser, tout comme celui de l’enseignement et de la santé.

L’Algérie un pays macho? En effet, seulement 10% des femmes algériennes occupent des postes de responsabilité, a indiqué, jeudi à Alger, la ministre déléguée, chargée de la Famille et de la Condition féminine, Mme Nouara Saâdia Djaâfar. Cette dernière estime que même si «les femmes encadrent, à des proportions importantes, les secteurs sociaux, comme la santé où elles représentent 52% de l’encadrement, elles n’occupent cependant, que 10% des postes de responsabilité».
En marge de la journée d’information sur la condition féminine en Algérie. Mme la ministre s’est indignée sur cette «faible» présence des femmes dans des postes de responsabilité en dépit du fait que 68% des femmes ayant un niveau d’instruction, sont présentes dans le monde du travail.
Un constat d’autant plus alarmant, quand on sait que lors de la révision de la Constitution en 2008, il a été décidé d’ «élargir les prérogatives de la femme dans la scène politique». (Article 4 qui modifie l’article 74 de la Constitution).
Dans le registre de l’encadrement pédagogique dans le secteur de l’enseignement, Mme Djaâfar a relevé que «malgré leur présences en force dans ce domaine, l’encadrement administratif reste toujours dominé par les hommes avec un taux de 90%». Mme Nouara Saâdia Djaâfar argumente ce constat «alarmant» par le fait que «l’encadrement féminin dans le cycle secondaire de l’enseignement dépasse les 50%, alors qu’il ne représente que 39% dans les différentes spécialités universitaires». Dans un autre registre, la ministre déléguée, chargée de la Famille et de la Condition féminine a indiqué que «200.000 femmes au foyer ont bénéficié, de 2009 à 2010, d’une formation, dont 1790 femmes handicapées en 2008 et 2009». Ces formations «vont permettre aux femmes d’être présentes en force dans le monde du travail».
Toutefois, elle révèle que le secteur commercial commence à devenir un pôle par excellence pour la gent féminine. «Les femmes commencent à apparaître d’une manière remarquable dans le secteur commercial». Elle a également indiqué que le nombre de femmes qui ont obtenu un registre du commerce en 2009 «s’élevait à 109.974». Dans le même cadre, Mme Nouara Djaâfar a soutenu que «42% des femmes évoluent dans le domaine des professions libérales». Ainsi donc «22% d’entre elles sont présentes dans le secteur des services et uniquement 19% dans les secteurs de l’artisanat professionnel». Pour conclure, Mme Djaâfar a estimé que ces chiffres «sont appelés à s’améliorer» à la faveur des efforts constants du gouvernement. Ces derniers consistent en «la mise en oeuvre d’un plan pour la promotion de la femme». (L’Expression-08.01.2011.)

************************

9 réponses à “12.Femmes algériennes”

  1. 7 08 2011
    fieldrunners hd (05:53:46) :

    I agree with your 12.Femmes algériennes at ElAyam.5, good post.

    Répondre

  2. 7 11 2011
    a2386557 (17:36:32) :

    I’ve said that least 2386557 times. The problem this like that is they are just too compilcated for the average bird, if you know what I mean

    Répondre

  3. 4 11 2012
    where to find a semi formal dress (07:58:34) :

    2. I don¡¯t normally recommend other sites but I will break my trend for this¡­

    Répondre

  4. 6 12 2012
    Dresses (03:36:17) :

    Howdy! Do you know if they make any plugins to assist with Search Engine Optimization? I¡¯m trying to get my blog to rank for some targeted keywords but I¡¯m not seeing very good success. If you know of any please share. Thanks!

    Répondre

  5. 6 12 2012
    Night time (03:37:45) :

    I have to say I feel more enlightened now that I¡¯ve read your article. You really wrote some fascinating content in this article which you researched and presented very well. Thank you for this information.

    Répondre

  6. 21 12 2012
    bloons tower defense 5 (23:20:31) :

    Hi, I like your theme, could you please tell me the name of this theme? Thanks!
    bloons tower defense 5

    Répondre

  7. 22 12 2012
    android tablet computer Advantages and Disadvantag (15:03:10) :

    Please tell me that youre heading to keep this up! Its so superior and so important. I cant wait to read more from you. I just really feel like you know so very much and know how to make people listen to what you have to say. This weblog is just too cool to be missed. Great stuff, genuinely. Please, PLEASE keep it up!

    Répondre

  8. 22 12 2012
    nike lebron 9 p.s. elite (15:13:45) :

    I don’t waste my free time in watching videos except I like to read content on net and obtain updated from newest technologies.

    Répondre

  9. 7 01 2013
    Wedding party Ideas (18:44:36) :

    This is one of several factors why I keep coming back to this website. This posting is a great deal of insight and I can¡¯t wait to start off using them. I like how it is apparent that you took plenty of time and effort in researching. I detest it when I read on blogs that are 550 words long but are incomplete in substance. It¡¯s like they just want to reel you in and they¡¯re not really offering something logical. So cheers!

    Répondre

Répondre à Wedding party Ideas Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>




humain, trop humain! |
ACTUBUZZ BY GBA |
Quoi de neuf Cerise? |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ActuBlog etc...
| Badro
| ENTV, une Pose Café